POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • La mobilité des groupes terroristes, où le syndrome irakien au Maghreb

    22 juin 2014, par N.E. Tatem
    L’Algérie est parmi les Etats qui actuellement ont élaboré et identifié, la tactique du combat antiguérilla. Celle qui réponde d’une manière appropriée au mode de frappe et de mobilité terroristes. Parachevée depuis l’intervention de Tiguentourine (In-Amenas), elle consiste à obstruer tous les échappatoires d’un positionnement de terroristes. La reddition ou bien le suicide !
    Les frappes par voie aérienne se sont dans toutes les guerres considérées avantageuses, mais une fois suivies de ratissages des (...)