POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Ramadan 2013 : début fixé à l’avance



Ce qui était une veillée dédiée au début du jeûne...


jeudi 9 mai 2013
par Gros Emile


L’islam de France tranche : deux mois jour pour jour à l’avance, le ramadan, 9e mois lunaire, débutera le 9 juillet. Sur la base des calculs astronomiques, il n’y a aucun doute, la visibilité de la lune, le satellite naturel de la Terre, aura lieu ce jour. L’annonce du début du Ramadan se faisait, auparavant, partout et depuis des siècles, la veille de l’événement.

Voir en ligne : Notre grand dossier : l’ISLAM

La rupture avec la tradition, qui revient au CFCM « Conseil français du culte musulman », fixe, désormais préalablement pour la première fois, la date du commencement de la période de jeûne pour les musulmans. Cette démarcation des us, dont celle-ci pour le Ramadan qui est millénaire, s’apparente à un affermissement de la rationalité. Ce qui était laissé à la prérogative de l’œil nu, se soumet aux connaissances.

La période, d’un mois, où les musulmans ne peuvent manger, ni boire et ni avoir de rapports sexuels avant le coucher du soleil, quotidiennement depuis son aube, se terminera le 8 août : la fête de l’Aid-el-Fitr. Pour clore ainsi avec toutes spéculations sur la fin, qui étaient aussi soumises à la déclaration d’un mufti consacré à cette proclamation.

Les religions nourrissent les employés hiérarchisés par les clergés. Et en Islam les passions sont tellement gonflées, mais ce précédent ne risque pas de faire zizanie, d’après les antécédents. Et ce malgré que la déclaration est un écartement des décideurs traditionnels, desquels risquent de voir débonder des levées de boucliers.

Ce cas d’école, pour l’islam de France, n’appartiendrait certainement pas, du moins technologiquement, aux autres pays musulmans. Chacune des nations décidait distinctement, de son premier jour du mois de ramadan. Et souvent avec des décalages ahurissants entre pays voisins ne pouvant échapper au même fuseau horaire. Un rite cérémonial a sauté, celui de la solennité d’accueil faite la veille du 1er jour du jeûne musulman.

Un sondage de l’Ifop datant de 2009 a révélé qu’environ 70% des musulmans de France (estimés à 3,5 millions, dont environ 800000 pratiquants réguliers), déclaraient observer le jeûne du ramadan. Ils étaient 60%, il y a 20 ans, selon l’institut qui suit plusieurs domaines de la vie en France.