POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Egypte : émeutiers contre nouvelle dictature !



Des affrontements dans plusieurs villes...


dimanche 7 avril 2013
par Azouz Benhocine


Bataille rangée au Caire, ce samedi 6 avril. Des rassemblements ont commémoré le 5e anniversaire du Mouvement du 6 avril, lancé après la répression meurtrière menée par la police contre des grévistes le 6 avril 2008 à Mahalla. L’occasion aux opposants au nouveau régime d’exprimer leur rejet...

Voir en ligne : Notre dossier : Egypte dans le Printemps Arabe

Quelques 500 émeutiers se sont attaqués au siège du tribunal où se trouve le bureau du procureur général qui a interrogé l’animateur satiriste de télévision, Bassem Youssef (*), accusé, fin Mars, d’avoir insulté le président Mursi. Le pays plonge dans des déchirements de plus en plus exacerbés.

Bassem Youssef

Outre la colère des démocrates laïcs, les clivages confessionnels virent, quotidiennement, aux affrontements souvent aux armes automatiques. Quatre chrétiens et un musulman ont trouvé la mort dans les derniers troubles, notamment dans le gouvernorat de Qalyoubia, au nord du Caire, selon un bilan de samedi 6 avril fourni par les services de sécurité.

L’attachement des forces démocratiques égyptiennes à la liberté d’expression, ont montré encore une qu’elles peuvent résister à l’islamisme réducteur des libertés. Des insurgés ont donné des assauts contre les symboles de la nouvelle dictature rampante, semblable à celle de la Turquie, la Tunisie et qui est déjà régnante en Arabie Saoudite depuis des décennies.

La police égyptienne a tiré des gaz lacrymogènes pour empêcher les opposants du président Mohamed Mursi. Huit personnes ont été blessées au Caire. Une autre manifestation à Al-Fayoum, au sud de la capitale, a été rapporté par l’agence étatique "MENA".

Le défilé de la capitale a duré pendant une bonne partie de la journée avec des marcheurs à travers le centre du Caire. Ils scandaient "Le peuple veut renverser le régime". Certains manifestants ont lancé des feux d’artifice et des fusées vers le siège de la cour et ont essayé de briser la porte principale.

Tribunal d'Alexandrie

L’Egypte est plongée dans la tourmente politique, depuis la chute du président Hosni Moubarak en 2011. Les islamistes alliés de Mursi s’affrontent contre divers groupes d’opposition laïques, dans plusieurs contrées du pays. Dans la ville méditerranéenne d’Alexandrie, des combats de rue ont eu lieu avec des pierres et des armes incendiaires.

Le gouvernement nie les affirmations de l’opposition, concernant les attaques de libertés. Mais l’interrogatoire de cet animateur populaire, qui a été libéré sous caution, est la preuve d’une répression contre les dissidents.

La colère ne cesse de monter dans un pays déstabilisé par la constitution trop visible de milices armées des deux parties opposées : laïques et islamistes.

(*) Bassem Youssef (de son nom complet Bassem Raafat Muhammad Youssef, en arabe : باسم رأفت محمد يوسف), né le 22 mars 1974 au Caire, est un médecin cardiologue et animateur de télévision égyptien, qui présente une émission satirique intitulée El Bernameg ("Le Programme"), sur la chaîne égyptienne CBC. Les médias l’ont comparé à Jon Stewart, en référence à son émission The Daily Show. Youssef a du reste déclaré s’être inspiré de Stewart.