POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


A gauche, de DSK à Cahuzac la frustration de la morale



Terribles compromissions des zélateurs du socialisme approximatif !


jeudi 4 avril 2013
par jaco


A la veille du voyage du président français au royaume du Cannabis, le Maroc, éclate la repentance de Jérôme Kahuzac, faisant ses aveux sur son compte bancaire en Suisse. N’a-t-il pas d’autres dépôts auprès d’autres banques que celui qu’il a reconnu ? Est-il le seul des politiciens français ?

Voir en ligne : Notre précédent sujet, 1ère partie : L’extrême-droite profite des scandales -suite-

Nous avons titré, la partie de ce sujet sur la corruption institutionnelle en France ainsi : "L’extrême-droite profite des scandales - Un journal sur Internet qui traduit la liberté de ton".

Il s’avère que c’est un démarcheur du barreau, spécialisé des montages fiscaux (ça veut dire : la fuite de capitaux, et rien d’autre !), membre du Front national qui a été chargé de faire bouger sa filière des porteurs de valises... Un certain Philippe Péninque, avocat de profession, a ouvert le compte bancaire de Jérôme Cahuzac qui avait le budget de la France dans sa prise.

Est-ce que François Hollande ne sait pas, avec l’affaire Cahuzac, que le 1er producteur mondial de drogue douce et 1er fournisseur de l’Europe d’un produit illicite, "le chite" qui fait des ravages, est le royaume chérifien de Mohamed V ? De telles incohérences portent et attestent l’absence de morale !

C’est aussi une monarchie arabe colonisatrice du Sahara occidental. Où le piétinement de la légalité internationale rappelle Israël, en ce qui concerne la spoliation d’un peuple de sa partie... Faire une telle diplomatie, que penserait donc l’éthique politique ? Pour un président simplement identique et égal à la classe politique qui l’a élu ! Celle des scandales, une copie avec les scandales en moins...

L’affaire Jean-Noël Guérini, sénateur socialiste des bouches du Rhône, a trait aux marchés publics truqués. DSK, qui allait présider la France s’adonne à la fréquentation des milieux de la traite des Blanches. Et Cahuzac, remercié est un repère dans le maillage de la politique avec les pratiques occultes. Le tableau à gauche est peut-être assez infecté.

Il est clair que l’exercice d’un mandat politique ne relève pas uniquement de philanthropie béate. A la dispute de projets sociétaux proclamée par les partis politiques, s’est scindé et enjoint l’instinct de voracité à l’enrichissement individuel. Peut-être secondaire pour certains citoyens, il est aussi la chose non-annoncée de la délinquance qui adhère à militer.

La naissance de nouvelles actions et personnages politiques du populisme est en soi un rajeunissement de la classe politique. Le populisme est une animation idéologique importante dans la vie des sociétés, il n’y a de plus mobilisateur que le populisme : Seulement si ce populisme rend les citoyens acteurs et auteurs de leur évolution.

Faire de la politique, s’effectue par un passage obligé dans les rangs d’un parti. C’est aussi le forum des circonstances pour des aventuriers qui raclent les fonds de caisses. Le PS qui a donné le président comme les autres partis n’échappent à la présence d’affairistes...

C’est en Italie qu’est né le Mouvement 5 Etoiles, de l’humoriste Beppe Grillo, qui ne peut être comparé ni au Front national français de Marine Lepen, ni au Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon... Un populisme où l’aventure est partagée.

Un « populisme qui va au delà du clivage droite-gauche », le mouvement se qualifie d’« association libre de citoyens »...