POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanit > Monde, actualit internationale, politique, relations, diplomatie, affaires trangres > Politique, France, francophonie, Algrie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde arabe, vi > La fin de la pub chez France-Tlvision : UNE REFORME TOMBEE DU CAMION.

Rforme aprs une autre, laquelle qui arrivera bon port ?

La fin de la pub chez France-Tlvision : UNE REFORME TOMBEE DU CAMION.

La fin de la publicit dans les chaînes de tlvision publique.

samedi 5 avril 2008, par Gros Emile

La fin de la publicit dans les chaînes publiques serait certainement lorigine dune mutation de lensemble du champ audiovisuel français.
Elle dsagencera les us tablis aussi bien le ct des metteurs que celui rcepteurs. Elle semble faire unanimit, depuis le 8 janvier date de sa divulgation, trs peu de rcalcitrants se sont manifests.

La rforme semble faire unanimit, depuis le 8 janvier date de sa divulgation, trs peu de rcalcitrants se sont manifests. Dj le paysage est entam par le tout numrique, et en avant-poste lextinction de la TV analogique ds 2011, qui dessine une nouvelle configuration des cadres, rseaux et appareils mdiatiques Pour viter que leurs postes naient pas un cran noir, les franais doivent squiper avant cette chance de la TNT, dune rception par satellite, de lADSL ou par c ble moins quune autre technologie sy rajoute dici-l.

La modification des dispositions au niveau de la tlvision, pour ne pas dire de la programmation, touchera de part et dautre de lcran. Du ct des tlspectateurs, francophones en particulier qui comptent aussi ceux dautres contres que lhexagone, on constatera la mtamorphose lapprciant approprie ou la subissant comme un repli. Cest dire que la transformation va tre plus pousse et profonde quon le croit, surtout quelle concide avec un chamboulement gnralis invitable dans les 2 ou 3 prochaines annes, au maximum 5.

Image hberge par servimg.com

La contrainte discrtionnaire de lautorit centralisant les habilits dcisionnelles en a tranch, dans un contexte o la migration va de plus belle et est bien prside de celle de la publicit transfert vers le Web. De suite la partition dans lappareil institutionnel, assemble et snat, est donne par Franois Cop qui divulgua, bien plus que 3 mois plus tard, que labandon se fera graduellement assignant un ton de modration. Et surtout pinglant, dun correctif significatif, le mentor principal qui ne rate pas, lors de toutes ses interventions, de vouloir changer toutes les choses y compris lambition dinfluer le monde entier. La suppression progressive navait jamais figur au projet originel. Au moment o nous crivons cette intervention, il nest pas encore fix si on attaquera les access et prime time (entre 18 et 21h30), on bannt dores et dj certains secteurs (ou annonceurs), on diminue les dures ou on ferme sur certaines chanes avant dautres

Comme une sentence induite de llan, des rformes empruntes quelque peu sans pertinence ni programme labor, par la prsidence franaise agissant avec une bougeotte effrne et des initiatives prises vue et la h te. Lentrain, assez anim et sans pralables discernements, fait que ceux qui marchent debout trbuchent mme sils sont au sommet des hirarchies. On peut citer les reculs majeurs et les retombes de dcisions peu rflchies : le silence-radio concernant le parrainage dun scolaris franais dune jeune victime dans la shoah. Ou bien le maintien, aprs une campagne de dnigrement sans prcdent, des 35 heures de travail hebdomadaire mme si llargissement de la plage des heures supplmentaires a t finalement adopte. Le lot des rformes inabouties ou irralistes est bien en XXL , plus large, mais cest une autre histoire de les numrer ici.

Il est certain que le ct remise en cause de la publicit chez France-Tlvision, est une rponse attendue pour rduire les espaces de marchandising des produits et des services que linterprtation ngative de lconomie de march a impose partout. L o puisse exister un support dans lenvironnement des humains, la pub sy colle. Cette rforme tait en livraison, cest pour cela que le paquet la contenant a gliss du dbarcadre et que le sherpa press de le restituer le voit dvaler les mandres de lactualit. Elle nest strictement pas du chef de monsieur Sarkozy puisquelle tait, plus que recevable, dj en lair depuis des annes et en outre exprimente sous dautres cieux. Il fallait lavancer aux discussions et la rendre excutoire.

Tant mieux, si le service public songe davantage aux auditeurs. Ces derniers se soulagent du matraquage assourdissant des annonces de plus en plus cibles qui npargnent aucunes catgories de la population et aucun moment de la journe. Laccaparement par la pub des espaces, et surtout dune partie non ngligeable des flux cathodiques, quon croyait conus pour la culture, linformation, lapprentissage, la vulgarisation, le divertissement et les autres bienfaits de la communication tlvisuelle domestique par lhomme depuis un demi-sicle, est considr comme le poison du cadeau parvenant domicile. Et bien suivi de laccus de rception dy rpondre la pub, en se laissant amadouer par ses incessants et allchants appels surgissant entre les missions aprs avoir mme os les couper, pendant une certaine priode, finalement et heureusement qui a t abandonne.

Sur la question des rformes, une socit dynamique se munit toujours dune capacit rgnrer ses potentiels, les ressorts qui lui permettent danticiper ou de se conformer aux alas pour mieux les surmonter. Elle se fixe reconsidrer, de temps autres, ses institutions pour les mettre jour avec les exigences modernes qui dtruisent les anciennes. Elle nettoie et aiguise ses outils de lusure pour rendre efficace leur usage. Et elle renouvelle sa crativit en adoptant les mthodes que les acquis scientifiques raffins par la recherche, et lexprience pratique, authentifient comme efficients pour la continuit de lexistence et lvolution. Mais cest le contenu des rformes qui proccupe, au sens de : vers quels objectifs elles tendent ? Ce questionnement traduit lidentification des intrts gagns, donc il tente de dsigner les bnficiaires avrs des dividendes. Pour le cas de la fin de la publicit dans le service public tlvisuel, les acteurs des canaux privs, se frottant chaleureusement les mains en loccasion, vont dsormais avoir un monopole de la diffusion des spots. Une vocation qui collera dailleurs mieux limage bien palpable quils vhiculent tant par leurs activits que par leurs statuts juridiques. Et va crescendo rparer leur nature quils croyaient avoir galitairement distribue avec le service public.

Beaucoup de commentateurs, partenaires du dbat considr des plus passionnants, se sont plus penchs aux manques gagner des chanes tatiques que les annonceurs dboursaient pour diffuser leurs squences. Estims environ 780 millions deuros par an, au temps des vaches maigres o les dficits publics saccumulent, le nouveau dcouvert donne le tournis. La compensation est aussi peu recherche, comme trouve au bout du nez, pour le manque--trouver de quelques 470 millions encore irremplaables. Seuls 310 peuvent tre relevs respectivement : 200 des tlcoms, 50 en crant de nouveaux revenus, 35 en conomisant sur les services en activit et 30 en augmentant la taxe tlvision. Du moins du point de vue prvisionnel de la commission Cop.

Cette table de comptage oublie que les creux lgus par la disparition de la pub, font appel de nouvelles productions et pour les combler il faut des ralisations fictionnelles, danimation ou dactualit de la cration. Ce qui met en dfiance les estimations avances avec de nouvelles charges

Comme les tlspectateurs sont considrs les premiers bnficiaires de cette rforme, il va falloir quils trouvent dans leurs budgets le pcule pour possder une lucarne fonctionnelle par o limage puisse leur communiquer dagrables ou dutiles moments qui valorisent les temps libres.


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.