POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Soudan : d’énormes sommes de dollars dans les appartements d’Omar El-Beshir



La névrose islamiste algérienne mentait du blé toujours vert au Soudan quand Benladen y était !


lundi 22 avril 2019
par Hugo Mastréo


D’abord face aux enquêtes dans son pays que l’ancien dirigeant soudanais est confronté, après la découverte d’un trésor en billets bancaires dans son domicile. Aussi bien pour les crimes économiques locaux que d’autres poursuites outre-frontières, il doit répondre désormais.

Voir en ligne : Notre dossier Soudan

À cheval entre l’Afrique et le Moyen-Orient, le Soudan présente le type même d’Etat-nation appliquant la charia islamique, sous la houlette directe des "Frères Musulmans" d’Egypte et la conduite imposée par l’Arabie Saoudite. Au début Hassane Ettourabi, lire notre article sur ce cas ICI, qui devint 1er-ministre accueillit Benladen. Mais le régime, comme celui du Pakistan, est au service du terrorisme et forme les combattants de Boko Haram...

- En 3 décennies, l’obscurantiste régime soudanais a fait la décadence absolue. 11 mars 2019

Les sacs remplis de billets bancaires, trouvés au domicile d’Omar El-Beshir :

Binary Data - 0 octets
Liste des crimes allégués contre Omar El-Beshir
Liste non-exhaustive, de la cour pénale internationale CPI. Pour l’ex-président soudanais...

Le premier mandat d’arrêt à l’encontre d’Omar Hassan Ahmad Al Bashir a été délivré le 4 mars 2009, le second le 12 juillet 2010. Le suspect demeure en fuite pour la peu crédible justice internationale. Son transfert au siège de la Cour à La Haye, est réfuté par ses successeurs. Ce n’est qu’en présence des accusés que la CPI juge les cas qui lui sont soumis...

Omar El-Bechir peut être rattrapé par les poursuites judiciaires de la "CPI" cour international, alors qu’il y échappait depuis sa condamnation, il y a des années. Comme Bouteflika, renversé par l’armée, l’ancien président soudanais est certainement le plus exposé à rendre des comptes. Les soudanais comptent le juger.

Bouteflika devait répondre de la mort de 120 à 130 jeunes algériens, berbères venus manifester à Alger en 2001, en commémorant le printemps... Mais des juristes creusent aussi les procédures et inspectent les secrets des comptes en banques suisses pour dénicher le pot-au-roses ! Le labeur est très profond et pour le cas algérien, il est encore incroyable de s’imaginer des poursuites...

D’après Reuters, qui a cité une source judiciaire à Khartoum, un procureur de la République soudanais a ouvert une enquête pour blanchiment d’argent. Ces soupçons tombent après que s’est vérifiée la détention d’importantes sommes d’argent, dans des locaux de l’ex-président déchu. Au 30 juin, son règne aurait 30 années, le 11 avril 2019 ce tyran inégalé en obscurantisme est tombé, lâché par l’armée !

- Au Soudan islamique, on fabrique des terroristes et on censure les livres... 29 octobre 2018

L’information a Offusqué plus d’un des plus avisés des observateurs, mais n’a pas vraiment été une surprise. Elle n’a pas tellement choqué, un peu plus de 150 million de dollars en billets, du cash facilement échangeable et transmissible à qui bien choisi pour des services.

Comme en Algérie aussi, une alerte est lancée au niveau des services banquiers et douaniers. Selon l’agence de presse soudanaise SUNA, les dirigeants du pays sont en alerte au sujet des transferts financiers. Appelés le « Conseil militaire de transition », il est acculé sur le plan politique pour céder le pouvoir aux civils, mais l’embryonnaire société civile surveille l’ancienne classe politique.

Ce conseil des militaires a ordonné à la banque centrale soudanaise de surveiller les mouvements de fonds financiers et d’examiner ceux déjà effectués, notamment depuis le 1er avril. Obligatoirement, elle doit saisir les fonds jugés "suspects". Malgré la corruption endémique, le mouvement protestataire qui est à son 6ème mois, est plus vigilant pour plusieurs domaines.

Video des tas de billets

Répondre à cet article