Fichier de Populi-Scoop - Fichier de Populi-Scoop

POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

Magazine Analyse de l’actualité et alertes de pertinence sociale

  • L’état de droit et la transparence font la gouvernance d’émergence pour l’Afrique

    Une étude donne les grands traits qui conduisent à la performance liée aux indices humains

    21 janvier 2019, par Hugo Mastréo
    Nous essayerons de vous fournir chaque semaine, pendant 5, un article sur les perspectives du continent qui préoccupe nombreux experts et ses propres habitants ainsi que les dirigeants conscients de leurs responsabilités. Nos contributions sont élaborées à partir d’un rapport qui, très clairement à partir de données, met en relief, dans son étude, la prospective utile à l’Afrique où vivent 1,25 milliard habitants dont 60% ont moins de 25 ans.
    Dans ce 1er article, il est question de gouvernance. Les (...)
  • Ali Ghediri, la nouvelle tête que les Algériens ont fixé dans le sondage vu par 30 000 internautes

    Commettre la rupture qui fait peur à certains et contenter la continuité qui satisfait nombreux autres

    19 janvier 2019, par populiscoop
    Dans notre sondage sur l’élection présidentiel de 2019 en Algérie, nous n’avons carrément jamais imaginé que l’actuel président, qui a déjà usurpé un 3ème et un 4ème mandat, aille à un 5ème. Alors nous avons posé la question : Après Bouteflika qui ? Notre enquête date de 2015, soit une année après le forcing de la mandature qui s’achève. Nous avons publié des articles, chaque année, depuis la mise en ligne du questionnaire. Le militaire, dès le début, était en 3ème position, des choix faits par ceux qui se sont (...)
  • La caste, les fourbes et les oligarques : les 3 options présidentiables en Algérie

    Les prétendants en lice ont un parcours de combattants à traverser...

    19 janvier 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Grande lassitude des politiciens en Algérie. L’écho de la date fatidique du 18 avril, pour le vote présidentiel, est uniforme chez tous. Le régime est à bout de souffle. Alors que la médiocrité est plus vorace, avec les détrousseurs de la rente qui s’agglutinent derrière les appareils et castes ayant le monopole des centres de décision. C’est l’heure des islamistes qui ont fomenté les violences des années noires, de prétendre regagner la légitimité. Ils sont moins rassurants que les oligarques, les (...)
  • Missive au journaliste algérien qui plante les artichauts dans les cimetières

    Que fera la jeunesse algérienne pour, Erth Hour (heure de la Terre), la planète le 30 mars 2019 ?

    18 janvier 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Le 30 mars prochain l’Algérie tiendra son "Erth Hour" (heure de la Terre), avec l’humanité. C’est le guide du routard « GDR » qui l’inscrit, comme RDV pour voyageurs. Et comme l’Algérie compte ouvrir son secteur touristique sur le Monde, en mettant les bouchées doubles en matière de communication à ce sujet, qui est un secteur économique de non-moindre importance, il faut se demander où sont les journalistes ?
    De quoi parlent les précurseurs du progrès, qui se considèrent impartiaux dans leur mission (...)
  • Les Amazyghs du Maroc sous black-Out médiatique, silence pour la manifestation 2019

    Le Makhzen et les Berbères, une vieille politique de rempart contre le peuple de la liberté !

    17 janvier 2019, par jaco
    On connaissait le palais marocain comme corrupteur des journalistes et des médias et même des fonctionnaires de l’ONU, pour l’occupation illégale du Sahara occidental. Mais on découvre, avec le début de l’année 2019, que ces organes corporatistes et leur personnel passent sous silence le Sit-In des Amazyghs (Berbères) de la monarchie du Cannabis. Cette indiscrétion pour le Makhzen est aussi parmi ses bilans où le populisme s’empare même de l’islamisme pour partager le pouvoir...
    La société civile (...)
  • 10 ans que Populi-Scoop est en ligne : l’escale du marcheur qui ne se retourne pas

    Une aventure où l’information alternative se veut une lecture indépendante des corporatismes

    17 janvier 2019, par N.E. Tatem
    Notre grand sondage 2019 durera toute année. Il se présente avec plusieurs rubriques qui questionnent nos lecteurs. Les internautes qui veulent bien nous aider afin de nous améliorer et de parfaire notre démarche. C’est à l’occasion de notre 10ème anniversaire, que nous avons voulu avoir une idée directement des lecteurs, après tant d’année de présence en ligne.
    Répondez à notre sondage.
    Il y a une décennie Populi-Scoop a été mis en ligne, avec la promesse de créer une tribune de presse alternative. (...)
  • Attentat-suicide, à Manbij, en Syrie où meurent des soldats américains

    Les actes de désespoir des éléments de l’Etat Islamique sont une fin de parcours...

    16 janvier 2019, par Azouz Benhocine
    Le dernier attentat en Syrie qui ouvre l’année 2019 par son ampleur, a touché Les troupes américaines et a fait des morts. Annoncée par plusieurs médias et responsables de la région, l’attaque a eu lieu près de la frontière « syro-turque » a été revendiquée par l’État islamique.
    Cet attentat intervient après l’annonce du président Donald Trump, en décembre, du retrait prochain des troupes américaines de Syrie. Le locataire de la Maison Blanche, à qui on attribue de l’amateurisme, avait justifié ce (...)
  • Réaliser des infrastructures et suivre l’essor des télécoms est une exigence sociale en Algérie

    L’obligation à Bouteflika de montrer que la rente n’est pas totalement détournée par les privilégiés

    16 janvier 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    La réalisation des infrastructures, sur lesquelles a misé le règne controversé de Bouteflika en Algérie, mérite une judicieuse évaluation. Ces projets qui soulagent la population, répondent à l’évitement de la colère sociale ou à son terme si elle est déjà grondante.
    Les routes, les logements et les infrastructures comme les stades, les hôpitaux ou bien les bâtiments scolaires, s’inscrivent dans le retard des années antérieures. Alors que pour les télécoms, où figure Internet, c’est aussi la pression du (...)
  • Une conférence du sociologue Nacer Djabi, censurée à Batna, lors de la fête de Yenayer

    Une frappe de la "médiocratie" qui rend le peuple crédule, squatte les postes et empoche la rente

    13 janvier 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Pour la seconde fois l’Algérie commémore officiellement l’an 2969 du calendrier berbère (amazigh). Il était traditionnellement fêté en Afrique du Nord, puis il a subi l’ostracisme. Pour 2019, jamais le déploiement du folklore n’a connu une telle abondance. Cependant un intellectuel a été censuré de la conférence qu’il devait donner à l’université de Batna, 400 km à l’est d’Alger, avec une manière des plus vexantes.
    Deux conférenciers se sont exprimés avant lui. Puis avant d’entamer la sienne, le (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...