POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Quand la révolution syrienne change de visage !



Avancée spectaculaire et décantation rapide dans la 1ère guerre civile du 3ème millénaire


samedi 5 mars 2016
par Hugo Mastréo


Retour à la case départ en Syrie, les manifestations civiles contre le régime reprennent. Alors que le cessez-le-feu n’est plus un mirage. Comme une effraction dans le chaos, il ramène la paix et le débat national. Quel avenir ? Ceux qui croient d’abord dresser des bilans, ou bien régler des comptes, sont dépassés par une série d’événements qui démontrent la haute qualité et le sérieux de l’ingérence russe.

Voir en ligne : Notre dossier : Syrie


Terrorisme - Michel Collon accuse et lance un... par Populi-Scoop

Le cessez-le-feu est aussi l’occasion aux forces qui ne veulent pas de la violence, de parler. Le temps des armes a laisser place aux paroles de s’exprimer, dans une précaire sérénité. Le front de la guerre civile s’est calmé. Finalement il est désormais reconnu, tant en Europe qu’au sein de l’OTAN, que l’intervention russe ne tue pas de civiles.


- Syrie : catastrophique guerre civile pour les monuments

Selon des rapports confidentiels et classés, échangés lors du premier week-end de mars 2016, l’efficacité de l’armée russe passe pour un modèle. Ce sont des militaires, et non des politiciens, qui le disent dans la paperasse étudiant leurs stratégies Top-secrètes.

Dans ce Twitt, les zones en vert sont celles où, le vendredi 5 mars après les prières hebdomadaires, des manifestations contre le régime dynastique du parti « baâth ». Certes par ordre de préférence, chez les Syriens qui viennent de démontrer que la « révolution » est plus permanente qu’éphémère, Bashar est moins nocif, la pression internationale le tient à l’œil !

Dans un article publié aujourd’hui par le magazine allemand « Focus-Online », citant une analyse confidentielle de l’OTAN, le contingent russe opérant en Syrie, même limité, surpasse les groupements les plus répandues de la coalition d’Etat anti-islamique menée par les USA. Le document de l’OTAN est classé, c’est-à-dire n’est pas rendu public mais fuité quand même.

Ce rapport a été préparé par des experts militaires de l’alliance des pays atlantistes. Il précise aussi que la Russie a déployé 40 avions de combat. Avec lesquels, chaque jour, environ 75 sorties ont été effectuées, jusqu’à ce que le cessez-le- feu est entré en vigueur le 27 Février. Depuis septembre 2015 l’aviation russe a été déployée, le constat salue : « avec précision et efficacité ». A Consulter ICI.


- Deux journalistes explorent les rangs d’une faction djihadiste en Syrie

« L’orient le jour », le journal francophone libanais qui existe depuis 1971, dont la ligne éditoriale nationaliste s’illustre être contre l’influence de la Syrie au pays du cèdre, rapporte qu’après une semaine de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu, les Syriens manifestent contre le régime à Alep. C’est en 2005 que ce média libanais a revendiqué son soutien à l’alliance politique qui désigne le régime syrien comme la mort de Rafik Hariri.

Dans la même ville dont la dévastation est à l’image d’une capitale économique, d’une Syrie désormais ruinée. A Alep où le même jour, le chef d’ISIS et son adjoint ont été abattu dans un raid aérien, selon différentes des sources syriennes. Et enfin de son côté, Wikileaks libère son article où il démontre le complot saoudien au Moyen-Orient…

Omar Al-Absi" (AKA "Abu Al-Athir), Emir de l’Etat islamique dans la région d’Alep aurait été abattu par une frappe qui atteint tout un groupe. À consulter, dans le Twitt ci-après.


L’Armée Syrienne saluée par le peuple, à Alep par argotheme

Répondre à cet article