POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • Le maintien de la peine de mort en Algérie, syndrome de vengeance confessionnelle

    15 octobre 2018, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Y’a-t-il des argumentaires pour que la modernité en Algérie ne soit pas perçue sous le prisme de la violence coloniale ? Légaliser l’avortement et abolir la peine de mort, entre autres exemples des qualifiants réels qui expriment une forme de progrès conséquent de l’avancée collective, tardent à être promulgués. Les volontés pour endiguer la barbarie aveugle, laissant naître des enfants non-voulus par leurs propres procréatrices et tuant d’autres humains pour leurs erreurs, le débat intellectuel tente de (...)