POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • Fernand Iveton victime d’une exclusion de la mémoire d’Algérie

    11 septembre 2016, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Le grand malheur de l’Algérie est double : l’incompétence et la corruption. En matière de mémoire, c’est une catastrophe inavouée. L’Histoire de l’Emir Abdelkader, de Boumediene et de Bouteflika et des tas d’autres pages sont des inconnues, pour le peuple en entier et non pas uniquement la jeunesse. Le mépris des grands héros a commencé par leur isolement avec les partitions claniques. La plus récente est celle où le Président Bouteflika, faisant hommage à Aït-Ahmed, lors de son décès, cite une (...)