POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Les multiples pratiques douteuses de Facebook




lundi 2 août 2010
par leprincejerome


Cet article analyse la façon dont Facebook pratique de façon abusive la suppression de comptes, une censure incompréhensible, mais en même temps la conservation et l’utilisation arbitraire de données personnelles en atteinte au respect de la vie privée.

Facebook, le fameux réseau social, se livre à des pratiques de plus en plus contestables. Il supprime ainsi des comptes de façon parfaitement abusive et arbitraires, avec des explications contradictoires et parfois loufoques suite aux protestations des internautes victimes. Et sans le moindre avertissement préalable de mise en garde.

Une censure loufoque

Facebook souffre de la maladie de l’hégémonie, il n’examine même pas le contenu des pages et murs qu’il publie. Et se trouve dépassé par le nombre de langues qu’il véhicule et ses 400 millions d’adeptes, victime de son propre succès.

Afin de répondre aux multiples critiques, les équipes de Facebook se comportent de plus en plus comme des censeurs incompréhensibles et totalitaires, reléguant au second plan le partage de l’information et la gestion de la connaissance, mais se donnant bonne conscience en affichant une déontologie cosmétique, et surtout à géométrie variable.

Ainsi, Ils laissent en ligne des images et vidéos ignobles, par exemple une femme s’arrachant un œil, et suppriment les comptes de salut public par exemple sur la santé, les arts, la poésie... Mais ils se montrent toujours et surtout très préoccupés de leur très lucratif business, si l’on en juge au prix des pubs ciblées qu’ils proposent.

L’utilisation abusive de données personnelles

Une autre de leur spécialité : pomper les carnets d’adresses de leurs inscrit(e)s et envoyer des invitations à tous les contacts de façon répétées à la limite du harcèlement, sans que le malheureux dindon ne puisse rien y faire, à part supprimer lui-même son compte pour faire cesser cette atteinte à la vie privée.

En surfant un peu, on peut trouver des dizaines de témoignages de ce genre. Il y a même une page Facebook intitulée : "Pétition contre la suppression abusive des comptes par Facebook" ! Eh oui, vous avez bien lu. Mais je doute qu’elle reste longtemps... D’autres pétitions sur le même thème circulent sur les site de pétitions en ligne (un poète, une photographe...).

Des atteintes à la vie privée

Enfin, il semble bien que Facebook conserve des des données personnelles des comptes supprimés par les internautes, en violation du droit sur la vie privée, y compris américain. Plusieurs actions en justice on été engagées sur ce fait dernièrement aux Etats Unis. Et des officines sont en train de se spécialiser dans un business lucratif et très particulier : la suppression de toute trace de compte et données privées sur Facebook.

Il suffit de taper "suppression comptes Facebook" ou "vie privée Facebook" dans un moteur de recherche pour trouver des tonnes d’informations sur le sujet.

Faites-le, vous serez édifié(e).

Jérôme Leprince

Webmaster du site http://www.sante-vie-positive.org

Portfolio