POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Moralisation de la vie publique au Bénin



Boni Yayi, le merle blanc pour combler toutes les attentes


vendredi 23 juillet 2010
par Elias


Plus de doute désormais. L’information selon laquelle quatre (04) anciens ministres devront répondre très bientôt de certains actes qui leur sont reprochés devant la Haute Cour de Justice ne souffre plus d’aucune ambiguïté.

Votre journal Actu-Express en avait eu la primeur. Le Président Boni Yayi, se collant à sa vision de départ et aux nobles objectifs ayant conduit à son avènement en 2006, vient de prendre sa responsabilité devant l’histoire et devant le peuple béninois. Armand Zinzindohoué dans la rocambolesque affaire Icc-Services, Soulé Mana Lawani dans le dossier Cen-Sad, Rogatien Biaou pour l’affaire de vente de parcelles aux Usa et Kamarou Fassassi dans l’affaire Sbee. Une manière probante de la volonté politique du président Boni Yayi de ne point laisser subsister des nébuleuses. La moralisation de la vie publique résolument sur orbite et rien n’émoussera l’ardeur et faiblit la détermination du premier des béninois. Boni Yayi, la personnalité rare que le peuple attendait depuis pour procéder au nettoyage indispensable des valeurs cartésiennes et orthodoxes dans la cité. Il convient donc que tout patriote digne de ce nom, indépendamment des obédiences politiques, s’engage aux côtés du président Boni Yayi pour la réussite de ce combat qui ne sera pas exempt d’embûches et de blocages diverses. De toutes les façons, la jeunesse consciente, la frange la plus importante de la société béninoise reste et demeure mobilisée pour cet élan de salubrité morale ne s’estompe en si bon chemin.

Source : Actu-Express.