POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > Rima Fakih, miss USA 2010, ciblée par la haine d’un sionisme dangereux pour (...)

Rima Fakih, miss USA 2010, ciblée par la haine d’un sionisme dangereux pour les juifs dans le monde.




mercredi 26 mai 2010
par N.E. Tatem


L’isolement diplomatique croissant d’Israël crée un vent de panique chez les partisans du sionisme dévoyé et devenu menaçant pour les juifs dans le monde. Ils s’accrochent à la moindre apparence de l’ennemi supposé, qui est la fois arabe et musulman, dans le monde.

En raison notamment de la poursuite de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, mais surtout de la caractéristique criminelle qui a gangréné l’idéologie sioniste originellement saine par sa quête d’une terre d’asile au peuple juif chose qui n’est pas recherchée ou voulue aux gitans, il n’est plus possible de fermer l’œil sur la criminalité de ce colonialisme qui est à l’origine d’une insécurité mondiale.

Toutes existences de faits, échappant à la prépondérance du maintien de l’injustice faite aux palestiniens et pouvant la dénoncer, sont attaquées par surtout des cercles droitiers en mesure de plaquer leurs discours qui dépassent désormais et de loin ceux du fascisme. Le cas de l’élection de Miss USA 2010 dont la sélection a commence à Las Vegas le 18 avril 2010, vient de montrer que la répugnance n’épargne ni l’innocence, ni la beauté.

La 59e édition de la Miss USA a couronné, Rima Fakih, le 16 mai 2010 dernier. Dans la tradition c’est celle qui a précédé qui remet le trophée, place la couronne sur la tête, à celle qui succède. Mais depuis que cette libano-américaine a été distinguée les tenants de la haine anti-arabe et les partisans du clash entre civilisations, le plus souvent connus comme des partisans inconditionnels au colonialisme raciste israélien, sont pris dans l’escalade de leur poussive et hystérique animosité.

Et comme elle est à la fois arabe, musulmane et chiite, on n’en voit cela d’un bon angle ni bon œil. Le déchaînement d’agressivité s’est déclenché depuis les idées connues de la bloggeuse juive d’origine polonaise Debbie Schlussel. Cette dernière est renommée pour distiller à ciel ouvert les pires attaques racistes contre l’islam et les arabes des USA, culture qu’elle a héritée de son propre père. Avec moult mensonge elle s’est attelée, le lendemain de l’élection de Rima Fakih, de dire : « Beaucoup de proches de Mlle Fakih sont des terroristes importants du Hezbollah et certains sont même tombés en martyrs face à Israël » .

1-

2-

3-

4- L’impact de cette election


Watch CBS News Videos Online

5-


Vidéo proposée par Monsieur Buzz

Et puis dès le lendemain de cette désignation de la miss USA 2010, la pire des bassesses qui a comme fixation principale de traiter les arabes de terroristes, a été largement scandée par le Jewish Internet Defense Force « JIFD ». Cette idéologie bien incrustée dans ce qui est l’appartenance judéo-chrétienne, s’est vraiment propagée et ancrée depuis l’acte terroriste du 11 septembre 2001. Depuis, il ne passe pas un jour ou un événement qui met au devant l’existence d’un arabe ou d’un musulman sans que ne sorte cette façon de le désigner, avec étroitesse et aveuglement, comme partisan des islamo-fascistes.

Ce qui agace ces méchancetés, c’est bien les efforts à laquelle s’est livrée cette lauréate, ainsi que ces projets. D’abord Rima Fakkih est d’une intelligence inconnue dans cette catégorie de filles. Elle a hésité de se lancer dans ce concours. Parce qu’elle voyait, comme nombre d’observateurs, que c’est bien une idée superficielle du fait qu’elle concerne l’apparence. Qui est aussi une réalité reconnue !

Puis elle a concouru au Liban, au Ghana et en République dominicaine avant de rafler le titre de Miss Michigan. Pour ne pas aller droit au but, sans moindre efforts et essais.

Actuellement elle collabore avec le Detroit Medical Center un hôpital de neurologie renommé, auprès du service des ressources humaines et de la promotion. Elle espère lancer sa propre entreprise un jour. Peut-être, pense-t-elle, une chaîne de restaurants ou une banque alimentaire pour la communauté arabe des USA, dans le genre humanitaire de l’armée du salut pour venir en aide aux nécessiteux. Le cœur ne manque pas aussi, et c’est ce qui irrite ses détracteurs.