POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


les palabres de : Oum Mohammed



Ou la sexualité chez les islamistes...


vendredi 21 août 2009
par H.labib



Voir en ligne : www.djbeltounes.wordpress.com

Serait-elle une sorte de Brigitte Lahaie façon burka ? Elle s’appelle Widad Al Loutah et on l’appelle Oum Mohammad, elle est Emiratie et sexologue ! (elle n’a pas fait des films comme Brigitte Lahaie- Hamdoulah) Eh oui, ça existe !! Elle défraie la chronique dans tout le monde arabe, et suscite des réactions jusqu’en occident. Dans son livre intitulé Sirri lighaya qui veut dire très privé, elle évoque des cas de femmes qui ignorant les règles de la sexualité en islam, et en fait en quelque sortes un manuel du sexe islamique. Ses positions sont claires et sans équivoques. La sodomie, c’est péché ; la fellation Halal ! À propos de la masturbation, elle énumère les dangers que celle-ci peut engendrer. Là, elle manque cruellement de rationalité, touche le ridicule. D’après cette femme qui porte le niqab (à mon avis surtout pour garder un semblant d’anonymat physique), la masturbation chez les filles causerait baisse de la vue, poitrine tombante, maux d’estomac, indigestion, douleurs au niveau des genoux, sentiment d’épuisement… Pas très convaincant comme argumentation !

Lors de son passage à la télévision, sur la chaine Al Aan, elle relate un de ces cas qui lui ont donnés l’idée d’écrire son bouquin. L’histoire d’une femme d’une certaine culture, et qui refusait la fellation à son mari, celui-ci après un ultimatum de 48 heures demanda le divorce. Et là, l’imminente comme certains la nomment, défend ce mari ! Dans un autre cas, elle raconte le cas d’une femme qui laissait son mari pratiquer la sodomie, et là, elle donne la faute à la femme.

Pour ma part, loin de m’autoproclamer expert, je pense, et je suis d’accord avec un certain Malek Chebel, Islamologue algérien, et qui a fait un travail énorme sur l’érotisme et la sexualité dans la culture arabo-persane (lire Le Kama Sutra Arabe*), donc en islam en quelque sortes, et qui dit que dans la pratique de la sexualité tout est acceptable (Halal en quelques sortes), du moment où les deux personnes du couple (l’homme et la femme de manière égale) sont d’accords pour le faire. Ce qui défendu c’est la force et la violence. Il ne faut jamais forcer son partenaire à faire quelque chose dont il n’a pas envie. Jugement qui à mon avis est plus acceptable, beaucoup plus rationnel que les arguments d’Oum Mohammad.

Le Kama Sutra Arabe. édition Pauvert 22€.

www.djbeltounes.wordpress.com

Portfolio