POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


A Batna, la colère citoyenne des Amazygh des Aurès



Une leçon de communion imprégnée de civisme !


vendredi 21 mars 2014
par N.E. Tatem


Inutile aussi, de revenir AUX ARROGANTES insultes, pour les valeureux Berbères de l’Est algérien "LES CHAOUIS" de Sellal (ex-chef du gouvernement, passé directeur de campagne pour le convalescent) BOUTEF qui "AUTHENTIQUE", ce dernier, ne peut pas tenir debout.

Abdelmalek Sellal - عبد الـمالك سلال s’est justifié et dit user d’ironie et de satire. Mais ce sont bien les propos de la "MEDIOCRATIE" et de la "VOYOUCRATIE" qui gouvernent depuis l’indépendance !


Voir en ligne : Notre dossier : Algérie

L’expression citoyenne en Algérie a été déshumanisée par l’islamisme. Inutile de rappeler aux politicards du sérail qui ont fait des concessions à la secte fasciste des Abbassi Madani et d’Ali Belhadj et donnent encore du crédit aux islamistes en général.

Encore une fois la grandeur du peuple algérien réchauffe les cœurs. Les Amazyghs ne cesseront de dessiner des rêves ! A Batna, lors de la manifestation du 20 mars pas un chien d’écrasé, pas un cailloux et pas un moindre vandalisme.

Des citoyens d’abord HEUREUX d’être ensemble. C’est même une première, depuis l’orée de la démocratie après 1988. Cette fois, le contexte s’y prête, la veille Zeroual habitant la ville même avait publié son communiqué que nous avons publié ICI...

C’est une exemple que vient de vivre l’Algérie, pour convaincre ceux qui doutent que les actions citoyennes ne peuvent en aucun cas être islamo-fascistes. Quand elles sont l’expression civilisée et éclairée, elles s’éloigne de la cruauté qui additionnent politique et religion.

Ressasser les paroles Mr Sellal (ex-chef du gouvernement, passé directeur de campagne pour le convalescent) de BOUTEF qui lui est soumis à la vérité de ne pas tenir debout n’a aucune importance, n’a plus d’importance. Ce qui vient de se passer démontre la prudence et l’exigence et dépasse la bassesse officielle qui vole un 4ème mandat au principe de l’alternance !

Les habitants de Batna (voir vidéo) ont fait une démonstration de civisme, de beauté avec la jeunesse décidée et "PROPRE", de volonté décidée à exprimer sa colère dans une ambiance qui préserve la cité, la république, la démocratie et l’image d’une nouvelle génération de militants !

Répondre à cet article