POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Un trésor de 35 millions de photographies libres d’utilisation.



L’agence Getty permet d’illustrer l’actualité gratuitement


mercredi 12 mars 2014
par N.E. Tatem


La célèbre agence Getty-Images vient de faire un geste très significatif pour le partage des contenus présents sur Internet. Elle a annoncé, le 5 mars, qu’elle rendait gratuites pas moins de 35 millions de ses photographies, y compris celles d’actualité, pour des usages exclusivement non-commerciaux. La presse avait des difficultés, non pas de trouver, mais de payer les droits d’auteur photos, notamment la moins riche.

Voir en ligne : Notre dossier : Presse, médias et illustrations

C’est le plus grand fonds d’images au monde. Il était confronté, comme l’ensemble des détenteurs de données, au facile copier ou pirater. Internet est habité de ces pratiques, et dans l’impossibilité de protéger les droits d’auteur. Getty-Image a aussi mis à la disponibilité des visiteurs intéressés par le partage, les outils qui le facilitent.

Voici le site de Getty-Image

Pour nombreux éditeurs et blogueurs, c’est une révolution dans le monde de la photo de presse sur le web ! Getty France a bien confirmé que les sites professionnels d’informations pouvaient également exploiter cet outil pour leurs contenus éditoriaux.

Une ressource appréciable pour ceux démunis de moyens, qui leur facilite l’illustration des articles. Ils étaient contraints de les acheter, notamment les photos ayant trait à l’information. Par le passé, sur Getty Images les prix des clichés étaient de cinquantaine minimum à plusieurs milliers d’euros.

Bien sûr, il reste un respect de la source, faisant obligatoirement citée la provenance de l’illustration. L’usager qui « embedderait » (prendrait le code d’insertion) d’une photo pour son site, à l’aide de la balise iframe (le même fonctionnement pour nombreux autres sites offrant images et vidéos), automatiquement le cliché est indiqué comme issu de Getty. Ce qui précise le copyright.

Mais aussi le code embarqué peut aussi contenir une pub, invisible pour l’instant et ce qui n’est pas déclaré à ce stade. Mais certainement, selon nombreux observateurs des médias, une probable monétisation sera mise en place à l’avenir. De même, actuellement un clic sur l’image, placée sur un site-Web, renvoie à celui de Getty Images. Une capsule apparaît sous la photo à cet effet.

Il convient aussi de préciser que l’utilisation n’est pas totalement libre. La modification, le recadrage et les retouches des photos ne sont pas autorisés. Les photos sont de 594x465 pixels, et leur utilisation doit être « non commerciale ». Cette norme ne permet donc pas l’usage à des fins « publicitaires, promotionnelle ou de merchandising ». Un communiqué de l’agence Getty a fixé les 1ères règles d’exploitation de ces photos.

Voici une photo de Getty-Image de la ville de Constantine, Algérie.

Et une image du Mont Saint-Michel France.

Mark Getty
Mark Getty est le co-fondateur et président de Getty Images, Inc.

Il a ressenti le besoin de créer une entreprise reposant sur des bases de gestion saines, capable de s’imposer sur le marché comme la réponse ultime aux besoins des professionnels de l’image.

Répondre à cet article