POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


13è Forum de Doha : le show placé gagnant !



Une performance de communication à dessein de relations décomplexées.


mercredi 22 mai 2013
par Rebel Kazimir


Tenter de se frayer une place dans le monde, le Qatar n’arrête pas de pousser les confins et de forcer des portes. L’argent arabe parle d’une autre manière dans le monde occidental. Mais contre vents et marées, la machine est lancée... La subtilité de ces rois du Golf arabique ne sait-elle pas qu’elle a un préjugé négatif ?

Voir en ligne : Dossier : tous nos articles où LE {{QATAR}} est cité

Un forum au « Qatar » sur les « enjeux régionaux », s’est terminé le mercredi 21 mai. Il reflète, on ne peut mieux, le comportement qui permet de saisir les affinités et les visées d’un certain rêve Qatari ! On peut avoir une certaine interprétation ou appréhension, à travers le canal de TV Al Jazeera mais...

... Voilà encore un coup de promotion pour la petite monarchie aux ambitions diplomatiques d’un Etat géant. N’y a-t-il pas certainement de chose plus floue et indéfinie que l’intitulé d’une rencontre informelle, mais édifiante quant aux appétences de paraître sur la scène internationale.

La 13ème édition du « forum de Doha » (plus connu avec « Les Débats de Doha ») est devenue une rencontre du Moyen-Orient de choix pour nombreux hommes d’Etat de premier plan, aussi diversifiés que tentés par le rapprochement avec le Qatar. Une initiative unique dans le monde arabe, offrant un champ de bataille pour des opinions contradictoires et des arguments sur les grands thèmes politiques.

La petite principauté ne cesse d’être décrite comme impliquée aux côtés des islamo-terroristes en Syrie, elle les parraine sous les yeux de tous. Et d’avoir des mains manipulatrices dans le mouvement populaire du « Printemps Arabe » et tournant le dos à ceux qui diabolisent le roi qu’on ented presuq jamais…

A la lecture des « Débats de Doha » (le site Web de l’événement), on y voit la prouesse de bédouins émancipés ! Des personnalités de hauts rangs qui dénoncent et boycottent d’autres acteurs mondiaux ailleurs, dans des rencontres sous d’autres cieux, rencontrent ou se relaient là où passent leurs pires adversaire. Bill Clinton , Mohamed El Baradei , Shimon Peres , Amre Moussa , Ayad Allawi et Mahmoud Zahar (du Hamas Palestinien) y ont paradé.

Barack Obama et roi du Qatar

Il faut noter par ailleurs que ce spectacle des idées, généreusement ouvert à la liberté d’expression, accueille au niveau de ses 2/3 de son auditoire les étudiants principalement locaux. C’est dire à quel point ce show médiatique "Forum de Doha" (sur Wikipedia), relayé par la BBC avec le slogan « le pouvoir de changer les mentalités », incarne le sérieux et l’attractivité. Une vraie composition (ou performance) qui fait de ce petit pays un joyau dans la merveilleuse sphère de la communication.

L’argent devait servir à quelque chose, comme de tels projets fonctionnels du moins pour 80 personnalités françaises qui ont été aperçues pendant. Aucun membre du gouvernement n’a osé faire le pas, mais nombreux socialistes peut-être plus libres se sont déplacés.

La présence en France du Qatar a fait l’objet de plusieurs commentaires. Dont de l’intrusion avec une chaîne TV de sport, le contrôle du principal club du Football de la capitale et la présence d’un clientélisme avec les jeunes des banlieues… Des arabes qui évoquent un certain prohibé citoyen qui…