POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • Légumes secs dans les assiettes agricoles et alimentaires d’Algérie

    27 mars 2017, par Damien Djamel Bouch’Raf
    L’Algérie ambitionne, selon une déclaration des autorités datant de l’année dernière avec l’opportunité de l’année onusienne des légumes secs, de produire 2 millions quintaux des deux types de légumineuses, que sont pois chiches et lentilles. Or l’agriculture algérienne devra donc affecter des superficies à hauteur de 218.000 hectares, contre les 85.000 ha qui étaient employés l’an précédent, de 2015. Ces derniers ayant réaliser 1 million de quintaux toutes espèces confondues (fèves, pois, haricots, pois (...)