POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Liberté de canard, "satiriquement" sans chaînes.

La satire.



La satire a t-elle des limites ?


mercredi 23 janvier 2008
par maxrichelieu


Une satire est une œuvre dont l’objectif est de ridiculiser l’actualité par le rire, souvent dans l’intention de provoquer ou prévenir un changement. Cette affirmation nous laisse entrevoir une interrogation : La satire a t-elle des limites ?

Le scandale des douze caricatures de Mahomet vu par la presse

Les « caricatures de Mahomet » sont une série de douze dessins parus dans le journal danois Jyllands-Posten. Ces douze caricatures sont les réponses à Kåre Bluitgen, un écrivain se plaignant que personne n’osait illustrer son livre sur Mahomet. Elles ont été publiées initialement le 30 septembre 2005 par l’un des principaux journaux danois, Jyllands-Posten, et ont été reprises, mondialement dans plusieurs journaux. Elles ont provoqué de vives réactions au sein de l’opinion publique.

Ces caricatures du prophète ont provoqué l’indignation de certaines communautés musulmanes : rassemblements, manifestations, menaces envers les dessinateurs des caricatures se succèdent à travers le monde. Le rédacteur en chef d’un quotidien français qui a choisi de les publier fut démis de ses fonctions. La publication des caricatures dans le journal satirique français « Charlie Hebdo » donne lieu à un procès engagé par l’Union des Organisations Islamique de France et par la Grande Mosquée de Paris. Par la suite, l’affaire débouchera sur un non-lieu. Le reste de la presse européenne a choisi en majorité la parution de quelques caricatures afin de défendre la liberté d’expression et d’exprimer leur solidarité vis-à-vis du journal danois. Seul la presse Anglaise s’est abstenue de publier les caricatures, par nécessité de réconcilier le pays avec les musulmans, notamment suite aux attentats à Londres le 7 juillet 2005. Les pays musulmans critiquent vivement les douze caricatures. En Jordanie et au Yémen, les journaux publiant les caricatures, et notamment leurs rédacteurs en chef se sont vu traduits en justice pour « atteintes aux sentiments religieux ».

Nous venons donc de voir que les caricatures de Mahomet n’ont pas laissées l’opinion publique et les médias indifférents. Cette affaire remet en cause la totale liberté d’expression de la presse…

Interview avec Jean-Yves Viollier, journaliste au Canard Enchaîné

- Comment définiriez-vous la satire ?

Je dirai que c’est une façon de raconter l’actualité et les petits travers de la société par le rire. Je pense que le rire est une façon très efficace de faire passer des messages.

- Pensez-vous que l’on peut rire de tout ?

Vous connaissez l’expression célèbre « on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui ». Je crois que l’on peut rire de tout. La limite avec le Canard Enchaîné c’est rire des choses sans déraper sur le règlement de compte, sur la méchanceté.

- A votre avis fallait-il publier les caricatures de Mahomet ?

Pour ma part j’étais pour la publication de ces caricatures. Je ne vois pas pourquoi on se moquerait du pape et pas de Mahomet. Je pense qu’il faut pouvoir rire de tout.

- Vous fixez-vous des limites ?

Moi et de nombreux collègues au Canard Enchaîné évitons les attaques sur le physique et sur la vie privée, même si c’est parfois difficile quand certains la mettent en scène. Mais pour le reste il ne faut s’interdire aucun sujet.

La satire est donc « une façon de raconter l’actualité et les petits travers de la société par le rire ». Elle peut traiter tous les sujets mais les journalistes se doivent de respecter la vie privée, ainsi que toutes les croyances des personnes.

Par Olivier Bosquain, Maxime Chogon, Constantin Popoff.

1 Message

  • La satire.

    20 mars 2008 23:33, par florent77

    Bonjour,

    Je voudrais d’abord dire que ce site est très bien et que les articles sont très interressants et variés. Je trouve cet article très interressant. Il y a une recherche des réactions sur les caricatures qui, je trouve, résume bien la situation. L’interview du journaliste est très interréssante, je ne sais pas comment vous avez fait pour interview le gars, mais bravo !!!!

    Continuez à mettre des articles sur le site.

    Florent