POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


PAYS-BAS : Un kamikaze endeuille la fête de la Reine



Apeldoorn- 80 km d’Amsterdam- résidence secondaire de la famille royale des Pays-Bas


samedi 2 mai 2009
par ramila


Chaque année depuis 1949, tous les 30 avril, les Hollandais fêtent l’anniversaire de leur reine défunte Juliana, lors d’une journée à l’ambiance fériée qui fait office de fête nationale. Cette année encore, les habitants de cette petite ville, n’ont pas sacrifié au rite et ont préparé fébrilement les festivités pour faire honneur aux altesses rassemblées autour de la descendante directe de Juliana : la Reine Béatrix. Une reine qui n’hésite pas habituellement à circuler à vélo dans les ruelles de son royaume, à peine protégée de ses sujets, en général bienveillants, par des gardes du corps discrets qui n’empêchent pas le contact spontané.

Personne ne se doute, en revêtant les habits oranges, couleur de la monarchie Hollandaise, que cette fête pour laquelle ils se sont parés en fervent royalistes, sera la dernière qui aura ce goût léger. Aucun sujet hollandais de sa Majestée ne présage que lors de cet évènement devenu traditionnel, une page de son Histoire nationale va se tourner dramatiquement


Video

Alors que la foule joyeuse se presse aux abords du circuit balisé qui doit accueillir le cortège de la famille royale, celle-ci apparaît massée sur le toit d’un car qui avance lentement dans la liesse populaire. Les monarques agitent les mains tandis que le peuple agite les drapeaux orange. Soudain, une voiture déboule sur le parcours officiel et fonce à toute allure, droit devant, percutant au passage une vingtaine de piétons, sous les regards horrifiés des spectateurs qui sortent de leur torpeur pour secourir les blessés. En quelques secondes c’est le chaos, les cris, la panique et les hurlements de douleurs des victimes qui gisent sur le bitume ajoutent à l’horreur ambiante. La voiture folle quant à elle, continue sa course, indifférente à l’obstacle sur son chemin, quel qu’il soit, car elle ne vise qu’une seule cible : celle qu’elle rate in extrémis avant d’emboutir une statue qui l’arrête net !

Les miraculés, la Reine Beatrix, le Prince héritier Willem-Alexander et son épouse Maxima , sous le choc, les yeux exorbités par la stupéfaction n’ont pas le temps de réaliser ce qui leur arrive et sont évacués promptement de leur véhicule au toit ouvrant, utilisé pour les défilés officiels et qui a l’avantage de permettre une certaine proximité avec le peuple...Mais aujourd’hui cette proximité qui a failli être frontale, fait découvrir un nouveau visage du citoyen anonyme et sa haine jusque-là empêchée.

Dans la voiture kamikaze, un jeune néerlandais de 38 ans très grièvement blessé, mais qui avoue spontanément au premier policier arrivé auprès de lui, qu’il visait bien la famille royale. Sur son passage, il laisse 7 morts et de nombreux blessés graves. Il succombera lui-même à ses blessures peu de temps après son admission à l’hôpital et n’a donc pas pu être entendu par les services judiciaires. On ne sait pas grand chose de lui, mais les premiers témoignages de voisinage et les premières perquisitions de son domicile ont néanmmoins révélés que, récemment mis au chômage, le jeune homme ne pouvait plus payer son loyer de 580 euros. On le décrit de surcroît comme une personne sympathique mais timide et aucun passé psychiatrique ou pro-islamiste ne vient ternir le portrait affable qu’on dresse de lui au fur et à mesure des témoignages.

La piste d’Al-Qaida étant définitivement verrouillée dans cette tragédie, c’est ce qui a du inciter les officiels à écarter rapidement la thèse de l’attentat et à communiquer promptement leurs conclusions aux médias. Le kamikaze est ainsi devenu un simple chômeur désespéré et son acte, un accident dramatique certes mais sans aucun lien islamiste, n’est donc pas un attentat. Le peuple Hollandais est donc totalement rassuré. Le kamikaze hollandais ne meurt donc pas en terroriste, mais en désespéré isolé dont se gardera bien de commenter l’acte politiquement. Un fou, un déséquilibré, un chauffard-chômeur mais pas de terroriste contre la Reine au pays des tulipes, donc...Juste un sale gâchis de ce qui devait être une super fête d’anniversaire en grande pompe. Un petit truc qui valait à peine 100 000 fois le loyer du chômeur récent. Pas de quoi stimuler un kamikaze, mais bien de quoi désespérer un honnête homme.

Malgré son discours placide et digne due à la réserve imposée par son rang, la Reine sait bien dans son for intérieur que plus un seul Hollandais n’aura le coeur à rire le 30 avril et que le Kamikaze, tout smicard qu’il est et tout islamiste qu’il n’est pas, a doublé définitivement l’ancêtre vénérée Juliana sur le terrain de la notoriété et de la mémoire. Pas la peine d’en rajouter et si toutes les célébrations ont été annulées et les drapeaux mis en berne, la reine Béatrix a présenté ses condoléances aux familles des victimes dans une allocution télévisée émue mais succinte et apolitique : " Ce qui avait commencé comme un jour magnifique, s’est terminé en un horrible drame qui nous a tous très profondément choqués. Ma famille et moi, mais aussi tout le monde dans le pays, je pense, nous partageons la douleur des victimes, de leur famille et de leurs amis "

Le Royaume belge voisin a également présenté ses condoléances au peuple Hollandais, par le biais du premier ministre Van Rompuy qui a déploré lui, d’un ton solennel, les évenements graves et politiques qui ont touchés les Pays-Bas ces dernières années et particulièrement celui-ci qui visait le coeur des Pays-bas :

" Après la mort de Pim Fortuyn, après celle de Théo Van Gogh, les Pays-Bas sont frappés au coeur, à savoir la monarchie"

Si Van Rompuy dit juste, si la monarchie Hollandaise est touchée si profondément, c’est que désormais, en ces temps de crise et de morosité, l’orange royale est plutôt sanguine et le faste monarque se devra d’être très discret, car ce genre de chauffard-chômeur pourrait bien donner des idées à des gens tout aussi désespérés tout aussi difficile à classer comme terroristes mais beaucoup moins émotifs en bagnole.

Sources et photo : Belga sur 7s7

Votez pour cet article : PAYS-BAS : Un kamikaze endeuille la fête de la Reine

Portfolio