POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


El-Jazeerra fait la propagande d’Enusra de Syrie



Quand un terroriste masqué s’exprime du Qatar


vendredi 29 mai 2015
par Azouz Benhocine


Faut-il encore plus d’explications, pour prouver la connivence des médias qataris, donc des dirigeants de la monarchie, avec le terrorisme qui sévit dans certains pays arabes ? La chaîne Al-Jazeera a diffusé un interview d’un certain Mohamad al-Golani, visage caché, parlant au nom de Djabhet Enusra qui sévit en Syrie. Cette organisation est à l’origine de l’exode des syriens, fuyants crimes et atrocités de hordes déchaînées...

Voir en ligne : Notre dossier : Chaîne-TV El-Jazeera

Le Front al-Nosra (en arabe Jabhat al-Nosra : جبهة النصرة لأهل الشام) est une organisation terroriste, créée par les combattants syriens revenus d’Irak et même d’Afghanistan pour les vétérans. Elle a commencé ses activités sous le label d’Al-Qaïda puis s’est revendiquée de l’EI (Etat islamique), avant de se rétracter quand les frappes ont visé l’organisation d’El-Baghdadi.

Maintenant El-Jazeera fait croire à son auditoire arabophone, qu’Enusra épargne les occidentaux, contrairement au Daesh qui s’est illustré avec John l’égorgeur.

Nos articles choisis sur le Qatar et la crise syrienne
- Enusra prend Iblid, nouvelle catastrophe humanitaire en Syrie
- NOUVELLES PREUVES QUE LE QATAR EST DERRIERE LES ARMES CHIMIQUES EN SYRIE.
- QATAR : PROJETS ET AMBITIONS...

Cette controverse de donner parole aux terroristes, alors que la personne qui s’exprime n’ose pas montrer son visage est une première en matière de télévision. L’impunité et le laisser-faire, dont jouit le Qatar et les autres monarchies arabes dans leurs soutiens aux criminels a déjà existé, a été dénoncé par les autorités syriennes. Mais ces dernières cherchent simplement à avoir une opposition armée, pour se justifier...

Quand l’Algérie a arrêté le processus électoral en 1911, cet acharnement du côté des forces du mal a été très ample. La chaîne El-Jazeera donnait parole aux islamistes. Et y compris dans de récents événements, en matière de médiatisation des djihadistes, souvent qualifiés de combattants contre la dictature. Rien n’est nouveau dans le comportement de la chaîne du Qatar.

En avril 2011, après la libération par Bachar el-Assad de la quasi-totalité des djihadistes syriens, dans le cadre d’une prétendue amnistie générale, les islamistes ont été les premiers à inonder les discours. C’est là que le Front Enusra est née. Puis assez rapidement la prise des armes, encouragée par les premières distributions d’arsenaux, dans la ville de Raqa, financés par les monarchies du Golf et avec l’aval des pays occidentaux.

Cependant, l’inédit est de donner parole à une organisation que l’ONU a classé, il y a un an, le14 mai 2014, sur la liste créée en 2009, instituée dans le cadre de la résolution 1267 de 1999 visant à lutter contre le terrorisme. Les réactions ne sont pas encore entendues au moment où nous confectionnons ce sujet, avec des preuves.

Le front Enusra syrien reste encore inconnu, soit aussi un vrai groupe terroriste qui prétend prendre le pouvoir à Damas. Son chef répondant à ce nom de "Abou Mohammad Al-Joulani", est aussi invisible, voire criminel masqué... Enusra remporte souvent et depuis 2013 des victoires sur le terrain...

Répondre à cet article