POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > #OpSaudi : fuite massive de données de ministères saoudiens

#OpSaudi : fuite massive de données de ministères saoudiens



Des documents top-secrèts dans un cyber-espionnage des #hackers de l’YCA


lundi 25 mai 2015
par N.E. Tatem


La guerre de l’Arabie saoudite au Yémen, afin de replacer le président chassé par la rébellion « Houthis », intéresse nombreux cercles. A l’ère de la technologie de communication, les hackers (pirates informatiques) mettent la main aussi dans les conflits, se prenant souvent pour des redresseurs de tort. Ils sont principalement classés comme soldats du front de l’espionnage.

Voir en ligne : Notre dossier : HACKERS

VOICI L’UNE DES LIVRAISONS (la 1ère) ELLES CONTINUERONT DANS LES PROCHAINS JOURS. AVEC LA PROMESSE D’ARRETER LE FONCTIONNEMENT DES SERVEURS ET ORDINATEURS DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES LE MERCREDI...

La Yémen Cyber Army « YCA » (cyber-armée du Yémen) dit avoir réussi une attaque de grande ampleur contre les non-moindres importants ministères, des affaires étrangères, de l’intérieur et de la défense, saoudiens. Elle a commencé le jeudi, 21 mai au soir. La nouvelle n’est pas encore traitée par les médias, cependant sur la toile du Web elle est déjà appréciée sérieuse.

Nos articles sur le Yémen

Le groupe de hackers qui a pour acronyme « YCA » n’est pas aussi inconnu qu’on le croit, il déjà frappé sur le site du journal saoudien « El-Hayet ». Il a mis en ligne sur la plateforme « Pastebin » (que nous avons déjà cité plusieurs fois dans les articles de POPULI-SCOOP) des documents considérés « top-secrets », qu’il a glané de son attaque, déclarée depuis 21 mai. Les serveurs, les ordinateurs et les sites Internet des instances gouvernementales ont été détournés ou espionnés.

Le groupe a dit qu’il a obtenu les adresses de contact, les numéros de téléphone, les identifiants des e-mails, coordonnées de connexion des réseaux comptes sociaux et d’autres contenus non seulement des diplomates saoudiens mais aussi du personnel du ministère des Affaires étrangères. Impossible de le démentir, puisque le premier paquet qu’il diffuse le prouve.

Pour le ministère de la défense, ces hackers prétendent avoir identifié les espions du pays, des agents de renseignement et du personnel de l’armée. Cependant une chose mérite d’être relevée concernant ces guéguerres sectaires qui se déclenchent en terre d’islam. Dans cette page de recherche sur Google, les sites Web proches de l’Iran le chiite s’en chargent du tintamarre, ils sont nombreux à citer ce « hacking » qui a visé l’Arabie Saoudite.

Nos articles sur l’Arabie Saoudite

D’après la déclaration de « YCA » et les données qu’elle a mis en ligne, il s’agit de centaines de milliers de documents secrets du ministère saoudien des Affaires étrangères principalement où disent que pas moins de 3000 ordinateurs ont été attaqués. D’importants dossiers secrets et correspondances des hauts fonctionnaires de Riyad avec d’autres pays du monde et de gouvernements depuis le début des années 1980.

La consultation des éléments diffusés par cette fuite, laissent perplexes. Il est même difficile à la monarchie saoudienne de démentir. L’YCA a déjà livré de riches informations et promet d’en rajouter de plus explosifs données. Avec une nouvelle déclaration, elle juré d’effacer automatiquement les systèmes et serveurs informatiques Arabie ministère des Affaires étrangères à 12h00 mercredi prochain, 27 mai à minuit.

Répondre à cet article