POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


25 terroristes abattus au centre de l’Algérie



Encore une opération de qualité que l’armée algérienne inflige aux islamo-terroristes


jeudi 21 mai 2015
par Damien Djamel Bouch’Raf


Revu à la hausse, le nombre de terroristes abattus au centre de l’Algérie pendant une opération de bonne facture de l’armée algérienne, est passé de 22 à 25 criminels éliminés sans déplorer un seul décès côté des soldats. Alors que le monde entier est bouleversé par un islamo-terrorisme frappant surabondamment les pays arabes et musulmans, l’Algérie continue, et dans la solitude, l’éradication. C’est la plus importante opération de la décennie qu’enregistre l’ANP.

Voir en ligne : Notre dossier : AQMI au Sahel et au Maghreb

L'ANP mène une lutte implacable contre la nébuleuse

La première région militaire vient de se débarrasser d’un groupe terroriste dont la composition humaine reste à déterminer, afin de savoir comment ces criminels se rassemblent et se revendiquent « Djund El-Khalifa ». Après l’AIS, GIA, GSPC et AQMI, voilà le nouveau label algérien, affidé au Daech, qui arrive à mobiliser de nouveaux « djihadistes », avec...

… Et autour d’anciens, encore vivants depuis « la décennie noire » (90/2000), c’est « Djund El-Khalifa » qui intègre le terrain avec des islamistes armés. Mi-mai, à Bel-Abbès les militaires algériens ont abattu un terroriste recherché depuis 1995. Et il ne serait pas le seul à ne jamais avoir été retrouvé, alors que ses traces montrent qu’il active.

Gouri, l’auteur du crime d’Hervé Gourdel a réussi à se faire passer pour un repenti, pour être libéré, puis rejoindre AQMI, avant de déclarer son allégeance au Califat islamique du Daesh : « Djund El-Khalifa ».

Nos articles sur la sécurité en Algérie :
- 6 terroristes abattus dans la région centre d’Algérie
- Avenir de l’industrie de défense en Algérie, des dépenses juteuses
- L’alerte algérienne contre les djihadistes se tourne vers la coopération... CET ARICLE EST LE PLUS LU DE NOS CONTENUS

L’importance de l’identité des 25 individus abattus dans la wilaya de Bouira, entre le 19 et 20 mai 2015, permet d’analyser le fait, d’apprécier la réussite de l’opération et de comprendre à partir de la composition humaine, l’avenir du terrorisme dans la région. Ces individus ont des liens avec des réseaux intermédiaires au groupe.

D’autant que la presse algérienne, dont El-Watan, rapporte que certains éléments ont réussi à échapper au guet-apens des professionnels de l’armée algérienne, après la fin de cette opération.

L’Algérie peine, après d’un quart de siècle de troubles, à démanteler les factions qui réapparaissent des méandres qui les reproduisent… En effet, d’après les dernières informations, de sources militaires anonymes, l’armée tenait un bon tuyau sur un regroupement d’une trentaine de terroristes. Ils allaient passer à l’action dans la région centre du pays, qui a été depuis toujours le théâtre d’attentats. Le prochain mois du ramadan est une période de mobilisation.

Débutée, le 19 mai 2015 en matinée près de la localité de Ferkioua (Bouira), par une embuscade d’observation, puis poursuivie par un assaut donné sur un campement et enfin terminée avec ratissage, c’est une autre prouesse dans la sécurité en Algérie. Ont participé dans cette intervention, les secteurs opérationnels de Bouira, de Blida et de Boumerdès, relevant de 1ère Région Militaire qui comprend la capitale.

C’est la seconde du genre, parmi de récentes embuscades anti-terroristes concluantes, à refléter la maîtrise du terrain par l’armée algérienne. Sur un autre l’armée algérienne est en train de réaliser une surveillance des frontières, avec les marchandises de denrées alimentaires et de carburant, il y a souvent des armes mais surtout le peu étranger instrument : le détecteur des métaux, servant à chercher des minerais précieux tel l’or, dans les pays africains.

Comme quatre (4) survivants semblent figurer parmi les éléments de ce groupe dont la majorité a été éliminée, il est fait état des armements et autres moyens trouvés. Mais pas plus loin sur sa constitution et sa hiérarchie. Rien sur les réseaux et les arsenaux qui allaient être dispatchés entre les Katibate regroupées ce 19 mai…

L’ANP élimine des Wahabo-Islamo-terroristes ! Bravo pour cette réussite

Posted by Madjid Laib on vendredi 22 mai 2015

Répondre à cet article