POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > Le Pentagone veut son avion de la guerre des étoiles

Le Pentagone veut son avion de la guerre des étoiles



A l’ère du drone, l’innovation de l’aérospatial fera le B-3


jeudi 9 avril 2015
par jaco


Le pentagone veut un avion de guerre à l’horizon de 2020 qui soit de haute technologie et y met une enveloppe de 80 milliards, uniquement pour une centaine d’engins qui tiennent compte de l’avancée technologique de conquête l’espace et des avions sans pilote. C’est tout un programme de défense pour l’institution chargée de la sécurité des Etats-Unis. Il est à double effets, faire travailler les équipes concepteurs et améliorer la force de frappe et de de dissuasion des Etats-Unis.

Voir en ligne : Notre dossier : Pentagone

A l’heure de l’explosion technologique diversifiée et du drone en aviation, disposer d’une arme stratégique qui donne une avancée sur l’ennemi, les Etats-Unis mettent le gros budget. L’apparition de la technologie du drone et son usage comme engin militaire dans l’avenir vient de connaître certainement son premier projet.

Article de même rubrique :
- Vol MH370 : brevet de Freescale et d’associés chinois
- Cyber-attaques contre les industriels américains de l’armement, Lockheed Corp reconnaît être touché

Les yeux sont maintenant rivées sur les constructeurs éventuels qui se donnent des coups de coudes, puisque ce projet a des retombées économiques dans leurs trésoreries. Mais le bénéfice est d’abord pour l’armée américaine qui disposera d’un puissant chasseur et bombardier à la fois...

Voici les articles de "Défense Advanced Research Projects Agency", l’agence pour les projets de recherche avancée de défense, relevant du département de la Défense des États-Unis et chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies destinées à un usage militaire. ICI publiés par Business-Journal de Jacksonville.

Defense Advanced Research Projects Agency

DARPA Logo.jpg
«  DARPA Logo  » par DARPA — DARPA.mil. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons.

La vitesse de l’appareil, pour lequel est lancé l’appel du Pentagone, n’est pas encore déterminée à ce stade. Alors que la condition première du cahier des charges, est qu’il doit avoir la caractéristique de parcourir de longues distances et pouvant porter des armes conventionnelles et nucléaires.

Alors qu’en ce concerne, « s’il sera habité ou commandé à distance ? », c’est aux deux soumissionnaires d’exposer leurs projets, qu’ils sortent leurs bijous. D’après les articles et les commentaires des experts de la défense aux Etats-Unis, qui sont prolixes ces derniers jours, il n’est pas question d’un bombardier classique ou une répétition des modèles existants.

3ème et 4ème entreprises dans le classement mondial pour le chiffre d’affaire, néanmoins premières en innovation : « Northrop Grumman Corporation » et « Boeing and Co ».

Les deux principales entreprises, chargées de concevoir de 80 à 100 avions du type fixé, sont de traditionnels armuriers américains : « Northrop Grumman Corporation » et « Boeing and Co ». Cette dernière a réalisé les B-52 et les B-1 et la première a marqué ses points avec le B-2 ainsi que ses dernières réalisations dans la toute dernière aéronautique téléguidée ou bien ses labos qui ont participé à la mission lunaire des années 60.

Ces deux grosses boîtes sont maintenant évaluées pour déterminer laquelle raflera ce gros contrat. Elles disposent déjà de certains modèles expérimentaux. Et le prototype qui taraude maintenant les idées sera certainement le « B-3 », malgré que l’appellation exacte n’est encore fixée.

Northrop Grumman Corporation a conçu le dernier de tous, le mythique « B-2 Spirit », l’avion furtif de guerre le plus cher actuellement. Et Boeing and Co est la concurrente qu’Airbus d’Europe et tous les autres constructeurs du Monde redoutent, est un fournisseur qui ses preuves dans l’aviation.

Boeing est à l’origine du B-52 et du B-1. Cette dernière société est actuellement le premier fournisseur de l’armée américaine avec 95% des équipements d’armement aéronautique. Au regard des 80 milliards et de la centaine de pièces prévues, chaque avion coûtera de 550 à 700 millions...

B-2 Spirit ci-dessous
Constructeur : États-Unis Northrop
Rôle Bombardier stratégique furtif
Statut : En service
Premier vol : 17 juillet 1989
Mise en service : Avril 1997
Date de retrait : Prévu pour 2058
Investissement : 45 milliards de dollars US en 1996 (66 milliards aujourd’hui)
Coût unitaire : 2,2 milliards de dollars US en 1998 (3 milliards aujourd’hui)
Nombre construits 21 exemplaires

B-2 Spirit original.jpg
«  B-2 Spirit original  » par Staff Sgt. Bennie J. Davis III (Original uploader was Trevor MacInnis at en.wikipedia) — Cette image a été publiée par les United States Air Force sous l’identifiant 060530-F-5040D-22. Ce bandeau n’indique rien sur le statut de l’œuvre au regard du droit d’auteur. Un bandeau de droit d’auteur est requis. Voir Commons :À propos des licences pour plus d’informations.

Répondre à cet article