POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Khaled condamné pour plagiat de "Didi"



Après des décennies, une chanson du "raï" revient au devant


mardi 7 avril 2015
par Damien Djamel Bouch’Raf


Le roi de la musique "Raï’ Cheb Khaled a été condamné par le tribunal de grande instance de Paris pour plagiat de la chanson à gros succès "Didi". Selon un dépêche de l’AFP datant du 7 avril, le procès a eu lieu le 3 du même mois. Pour une surprise, ni Khaled et ni son public ne s’y attendaient... Pour rappel "Didi" a été jouée à la cérémonie d’ouverture de la coupe du Monde de football, en Afrique du Sud en 2010.

Le plaignant est Cheb Rabah, de son vrai nom Rabah Zeradin plus connu comme "rappeur", qui a été réhabilité dans cette première procédure. Laquelle est déjà visée par un recours, selon les avocats de Khaled.

"Didi" a été connu dans le répertoire de ce dernier dès 1992, mais ce n’est qu’en 2003 que son succès international s’est confirmé. Les dédommagements justement prennent à partir de cette date, ironie du sort la période antérieure est frappée de prescription légale.

Articles de la même rubrique.
- Histoire de la musique Raï, une thèse plausible.
- Michael Jackson : la fin d’un mythe.

C’est aussi l’un des tubes qui a aidé grandement la carrière du King, en lui ouvrant, quelques mois plus tard, le milieu du show-biz en France. 200 000 € d’indemnités, recouvrant les droits d’auteur, a été prononcée du fait de la période d’exploitation...

Aussi "Didi" a culminé parmi les neufs premiers Singles dans les hit-parades français, où il est resté sur la liste du "Top 50" pendant 20 semaines. Ce qui en fait la première chanson Raï à figurer dans les classements musicaux de France.

Didi a également été en tête des classements des singles en Suisse, en Belgique, aux Pays-Bas, en Egypte et en Arabie saoudite. C’est aussi le titre qui a été le plus vendu dans le monde arabe pour ce genre de musique du nord-ouest algérien.

La chanson a été reprise par nombreux artistes.
- Le turc par Tarkan pour son premier album Yine Sensiz
- en persan par Andy pour son album Laili
- le grec Giorgos Alkaios l’a utilisée avec "Ti Ti".
- Dans les années 1990, en albanais avec "Ti Me Ben xheloz" elle a été chantée par Ilirët Band.
- En Russie, Tatiana Parez l’a reprise en Septembre 2004, elle a figuré sur un maxi-CD.
- En 2005, le Marocain et Belge à la fois Brahim, l’a traduite en partie en anglais et la également chantée avec des paroles françaises ajoutée par Nessa.
- En 2007, aussi en anglais elle était dans le CD du duo allemand Milk & Honey .
- Une version d’Inde a pris le nom de "Babia" chantée par Sajjad Ali.
- aussi en Inde, Sudesh Bhosle & Vinod Rathod l’ont chantée avec "Ladki Ladki" dans leur film Shreemaan Aashique, un succès local de Bollywood.
- Un serbe, Dragana Mirkovic, a aussi traduit cette chanson avec "Baš tebe volim ja" en 1993.

L’instance judiciaire parisienne, a reconnu Cheb Rabah comme compositeur, auteur et interprète. Et a ordonné à la SACEM (société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) « de modifier toute sa documentation » concernant la chanson Didi, afin de faire désormais bénéficier Cheb Rabah d’une part des droits de reproduction mécanique et d’exécution publique « en tant que seul compositeur » de cette oeuvre.

En attendant la saga Khaled-Didi, après la cassation annoncée par les avocats d’une star qui est actuellement en retrait de la scène, dans un genre qui s’essouffle aussi au niveau mondial, mais fait encire la joie de la jeunesse algérienne.

Répondre à cet article