POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Editorial, opinion, point de vue, déclaration, paix, pertinente, monde, (...) > Charlie-hebdo sectaire vire Siné, son doyen. Signer la PETITION.

Charlie-hebdo sectaire vire Siné, son doyen. Signer la PETITION.



Sans défenses et oubliés, les nombreux journalistes congédiés de Charlie-Hebdo rattrapés par le doyen.


dimanche 20 juillet 2008
par Rebel Kazimir


Voir un acte antisémite dans la chronique du 8 juillet de Siné sur Charlie-Hebdo, c’est s’enrichir en prenant pour de l’or une feuille de choux. A 80 ans, l’anticolonialiste Siné rencontre la basse accusation d’avoir parlé de juadaïsme et du fils du président de la république. Heureusement qu’il n’a pas fait, comme les 2 prix Nobel de la Paix Jimmy Carter et Desmund Tutu. Il aurait été là bas, voir des bébés mourrir sans lait et sans médicaments... A Gaza. Siné, l’anticolonialiste...

Voir en ligne : Rajouter le 10 setembre 2008, jour de la sortie du Journal Siné-Hebdo, notre sujet concernant cette parution

VOCALISATION, POUR LES NON-VOYANTS, DE :

1- La pétition de soutien à Siné, version phonétique

2- L’aricle ci-après, version phonétique.

Le partial traitement de l’information, choisi par l’hebdomadaire Charlie-Hebdo ne lui doit plus la satire dont il se revendique, mais le sensationnel séide qui assure vente de forts tirages. Exagérément sectaire sur la question l’antisémitisme et bassement reproducteur d’islamophobie, sont ses plus pitoyables dévotions constatées surtout au niveau de l’éditorial. Qui oserait en dire un mot ? Les bras longs tordent facilement les cous qui s’en prennent à l’omerta de "l’israélisme sacré" !

SIGNER LA PETITION DE SOUTIEN A Siné

Dénoncer la mort à petits feux d’enfants palestiniens à Gaza faute de médicaments à cause du siège absolu et bombardements de l’armé israélienne, que les 2 prix Nobel de la paix MM. Jimmy Carter et Desmond Tutu ainsi que les juifs humanistes du monde ont constaté de visu sans pouvoir se faire entendre, serait cet antisémitisme et dont l’odeur est porté avec tous vents.

Tel est le lunatique comportement qui règne partout où l’idée sioniste s’est dévoyée en fascisme sans visage !

D’ailleurs en rédigeant ces mots, les foudres de forces occultes qui pistent le moindre complot négationniste peuvent tomber, en épée de Damoclès brisant le mince filin qui la suspend aux cieux. Gare aux malchanceux et ceux qui n’ont pas de barricades pour ne faire entendre des dieux !

Philippe Val, 1ère responsable de Charlie-Hebdo. Image hébergée par servimg.com

SIGNER LA PETITION DE SOUTIEN A Siné

La confusion entre Judaïsme et Israël est aussi banale qu’on prendrait tout ce qui est vert pour un concombre. Comme le sont "les islamistes" à la religion musulmane, les défenseurs du peuple juif des persécutions que personne ne peut nier, lui causent plus de tort que de bien, hélas !

Ce n’est pas uniquement la toute dernière affaire du caricaturiste Maurice Sinet, alias Siné militant anticolonialiste de vieille date, qui fait du désormais peu satirique Charlie-Hebdo une loge d’une victimologie idéologique dont l’arrogance n’a plus aucune limite ni retenue. Comme il n’est pas le seul média à être détourné d’une éthique d’impartialité bien primaire que relevant des augustes savoirs.

Charb, Philippe Corcuff, Gérard Biard, Bernard Maris, Mona Chollet, Olivier Cyran, Lefred-Thouron et d’autres journalistes de ce canard ont subi des départs qui s’expliquaient, aux yeux et à l’intention des spécialistes de la communication, au fur et à mesure qu’avançait l’éviction du personnel de la rédaction. Les concernés ne se donnaient jamais la peine d’exposer leurs cas. Virés, baissant les bras, désarmés et sans jeter un coup d’œil derrière leurs dos... la vérité, de mettre au pas, ne sort pas encore de l’ombre. Même avec ce dernier cas, vraiment révoltant, le silence continue !

Certains des éloignés ont préféré se laver les mains, prenant leurs distances, des dérives et déviations exacerbées. D’autres ont été simplement licenciés pour manquement professionnel. La ligne éditoriale tenue, sans ressemblance avec l’actuelle accointance, de 1969 à 1981 par l’équipe de l’ex Hara-kiri qui l’a fondé et dont le prestige revient aux noms des intellectuels qui l’ont baptisé ainsi, suit les contours et traits du profil du principal manager depuis qu’il a repris le titre.

Contraints d’encaisser la « mise-à-la-porte » décidée par le patron muni de son droit de juger la faute et de mesurer la prouesse, comme pour Siné, les limogés se libéraient d’un air irrespirable. Faute aussi de la nécessaire, à tous les médias patronaux ou pas, de l’harmonie qui entretient un certain esprit d’équipe favorisant la création collective et le respect d’une ligne éditoriale. Congédier un employé est, connu de tous les travailleurs de la Terre même fortement syndiqués, comme le geste de fin de vie d’un mouchoir kleenex.

Quand Philippe Val a relancé Charlie-Hebdo en 1992, il venait de quitter la rédaction de La Grosse Bertha et se disait de gauche.

Avant cela son parcours d’autodidacte se résumait, à l’époque parce que maintenant c’est philosophe qu’il s’autoproclame, par son passage par le café-théâtre qui l’a mené à croiser le chansonnier Patrick Font. Avec lequel il partage le duo "Font et Val" jusqu’en 1996. Année où son coéquipier de scène sera accusé de pédophilie, ce qui le pousse à le quitter.

Puis en relançant Charlie-Hebdo, il est actionnaire principal associé aux dessinateurs Gébé et Cabu et le chanteur Renaud. Avant de devenir en 2004 directeur de la rédaction, il était rédacteur en chef. Pour fustiger les victorieux porteurs du non au traité de constitution européenne et les « islamo-gauchistes » qui refusent le fait colonial en Palestine, Philip Val est la vedette du petit écran.

Ne ratant pas l’occasion en or du scandale des caricatures norvégiennes, histoire de se placer dans le camp de la liberté d’expression, Charlie-Hebdo capitalise la toute dernière sympathie dans l’opinion française. Mais c’est aussi méconnaître les soubassements d’une ligne éditoriale aveuglée…

… qui se ne désarme pas à voir l’antisémitisme à tous coins de rue. Siné était déjà au journal en 1981 et a repris du service dès la remise en route en 1992 du titre avec sa chronique « Siné sème sa zone » arrêtée depuis 9 ans.

SIGNER LA PETITION DE SOUTIEN A Siné

Siné s’explique

Le reproche fait à Siné, un athée de 80 ans, est l’acte antisémite (dans le texte de la pétition, ci-après, la chronique de Siné).

Dessinateur depuis 65 ans, Grand Prix de l’Humour Noir en 1955 pour son recueil « Complainte sans Paroles » et jamais censuré selon une donnée sur l’encyclopédie Wikipédia, passe dans la trappe tant redoutée et qui fait reculer les téméraires. On lui rappelle, pour la circonstance via l’hystérique déchaînement des réseaux affidés à une telle démarche, qu’il avait figuré jadis sur une photo avec l’humoriste Dieudonné. Sans préciser que ce dernier partageait ses spectacles avec Elie Seymoun. Et toute trouvaille qui le met sur le bûcher est la bienvenue.

Il a publié un papier qui a pour sujet l’intouchable, aussi par la justice qui le relaxe dans l’affaire du tunisien dont la voiture a été tamponnée par le fameux scooter retrouvé dans les 24 heures grâce à l’ADN, là le fait du prince ne se fait pas attendre. Toucher au benjamin des fils du président de la république, rien que ça !

L’éventuel mariage de ce dernier avec la fille du patron de Darty ainsi que sa probable conversion au judaïsme, une information rapportée antérieurement à la chronique de Siné dans beaucoup de médias et dans presque toute la presse people, devient une rumeur antijuive pour Philip Val tant qu’elle soit commentée dans sa boîte. La paranoïa idéologique dépasse tout entendement. D’ailleurs le désire de briser Siné, a été commandité via RTL.

SIGNER LA PETITION DE SOUTIEN A Siné

A PARTIR DE RTL, Le déclenchement de la machine accusatrice...

Qui dira plus ?

• Les collègues au journal jetables ou dans le sillage de la direction ou bien sans défenses, observent leur illustre mutisme.

• La corporation mise à l’écart, l’accusation d’antisémitisme peut sévir sans distinction, n’a plus l’audace de dénoncer RSF et cercles complaisants.

• Les fondateurs du titre ne réagissent pas, entre impuissance et indifférence. Encore s’ils ont un quelconque droit ou intéressement à parler.

• Les associés à Philip Val solidaires, à compter leurs ressources, du même établissement regardent passer le train.

Seule l’initiative d’une pétition, TEXTE CI-BAS, que vous pouvez signer en envoyant des émails à :

provost.tatum@telenet.be

jean-pierre.bouyxou@wanadoo.fr

Connaître et écouter Siné

SIGNER LA PETITION EN ENVOYANT UN émail :

provost.tatum@telenet.be

jean-pierre.bouyxou@wanadoo.fr

SINÉ : SA VIE, SON OEUVRE, SON CUL, PHILIPPE VAL

Le mardi 8 juillet, sur les ondes de RTL, Claude Askolovitch, journaliste du Nouvel Observateur dénonçait "un article antisémite dans un journal qui ne l’est pas". Claude Askolovitch faisait allusion à une chronique de Siné dans Charlie Hebdo dont nous reproduisons le texte ici : "Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit !"

Effrayé par la perspective d’un procès pour antisémitisme, Philippe Val, directeur de publication, a enjoint à Siné de signer une lettre d’excuses dans Charlie Hebdo, ce que le caricaturiste a refusé de faire.

En conséquence, la direction de Charlie envisage de suspendre sa collaboration avec Siné.

Où est l’antisémitisme dans le texte de Siné ? Il y dénonce seulement, avec le ton fleuri qui est sa marque de fabrique, l’opportunisme du fils du président de la République.

Philippe Val et la direction de Charlie Hebdo se sont couchés devant Jean Sarkozy, grand bien leur fasse, leurs lecteurs apprécieront. D’autres continuent à la radio de faire des procès en antisémitisme comme certains, naguère, en sorcellerie.

Nous connaissons bien Siné : sa grande gueule, sa violence intellectuelle, son humour et surtout sa maison ouverte à tous : Juifs, Arabes, Français, Noirs, Auvergnats, Bretons, pédés, communistes (liste non exhaustive), tous unis pour conchier autour d’un (ou plusieurs) verre une société de plus en plus bien-pensante et moraliste. Siné c’est ça. Pas ce que peuvent déblatérer sur son compte Philippe Val et Claude Askolovitch.

C’est pourquoi nous lui apportons notre soutien total et inconditionnel.

Siné n’est pas antisémite.

Siné n’aime pas les cons.

Siné est un anar.

Vive Siné !"

Votez pour cet article Charlie-hebdo sectaire vire Siné, son doyen.

22 Messages de forum

  • Charlie-hebdo sectaire vire Siné, son doyen. Signer la PETITION.

    21 juillet 2008 16:19, par Pierre Gaugain

    Bonjour tout le monde,

    comment on fait pour signer la pétition pour soutenir Siné, qui s’il est antisémite, alors moi je suis la reine d’Angleterre.

    J’ai eu l’occasion de le rencontrer à son domicile à Paris près de l’église ND de Lorette, je crois que c’était en bas de la rue de Clichy, (je n’habite plus Paris depuis 25 ans alors le nom des rues.....

    J’étais venu chercher un dessin (gratuit) que devait publier un hebdo créé par une équipe d’étudiants Belges, qui s’appelait "Le Point", (et oui bien avant l’autre), publication qui ne cachait pas ses liens amicaux avec Cuba. Siné fit en plus une superbe fresque au siège de ce journal, rue de la pépinière à Bruxelle.

    J’avais donc rencontré Siné, chaleureux et talentueux, mais ça heureusement personne ne ne lui reproche encore.

    Si Siné est anti quelque chose, je pense qu’il surtout anti cons... à découvrir l’origine du procès qui lui est fait, je pense qu’ils en existent dans toute les religions, chez les autodidactes et diplomés, chez les très riches et les pauvres, le fait paradoxal est que sur la base des individus impliqués dans ce non évènement, on peut dire des riches que ce sont des pauvres cons, sans pour autant être anti quoi que ce soit. Là pour le coup c’est une simple constatation.

    Quand à Val, mais qu’est ce qu’il lui prend, n’étant pas au parfum des inimitiés qui peuvent régner dans une rédaction, comme je lui accordait ma sympathie, et lui accorde toujours car je suis un éternel optimiste, j’espère qu’il saura se reprendre... les lecteurs de Charlie qui sont souvent de bons types un peu dans les ennuis en fonction de la politique ménée par les copains du père du futur marchand d’électro ménager, (je ne suis pas non plus anti électro-ménager) ils n’ont certes pas besoin de ce cirque.

    Bon courage à tous et surtout à Siné,

    avec tout mon affection.

    Pierre Gaugain

    • Et encore une victime du clan sarkozy, comme dirait quelqu’un(e ) d’autre !

      Est-on vraiment toujours en démocratie ?

      C’est de moins en moins sûr. L’étau se resserre tous les jours un peu plus et la peur gagne dans les médias. Tout le monde fait le dos rond et s’écrase.

      Exigeons Sine, la liberté et l’air pur, cela nous changera de cette atmosphère lourde et étouffante.

      signé : LIBERTE

  • Salut.

    Pour signer la petition, envoyer émail à l’adresse (EMAIL) dans l’article.

    • Charlie-hebdo sectaire vire Siné, son doyen. Signer la PETITION. 22 juillet 2008 10:04, par Menouar Ben Yahya
      On ne voit pas de l’antisémitisme partout, il y en a partout ! On ne voit pas du racisme partout, il y en a partout ! On ne voit pas de l’islamophobie partout, il y en a partout...Je pourrais continuer la liste est longue, elle est le fruit de constructions mentales qui découlent de différents héritages, comme le colonialisme, l’esclavagisme, les théories eugéniques.... Toutes ces formes de rejets de l’autre, je les nomme peut être à tort "Discriminations", je refuse leurs hiérarchisations. Je prends de la distance avec ces héritages, pour ne voir que l’individu. Lorsque je lisais Siné, je n’ai jamais eut l’impression que son discours avait les relents discriminants, je l’ai toujours trouvé profondément humain ! Si il y a procés pour diffamation, il est impératif qu’il y ai une mobilisation, au nom de la liberté à la dérision, comme pour les caricatures de Mahomet. Dans cette affaire, Charlie Hebdo et P Val, joue le même rôle qu’a jouer le MRAP et son président M Aounit pour les caricatures.
    • Charlie-hebdo sectaire vire Siné, son doyen. Signer la PETITION. 27 juillet 2008 10:03, par Pierre Gaugain

      Salut,

      Je viens de passer un mail qui a sans doute "buggé", je m’y recolle une seconde fois

      Resalut,

      Peux-tu confirmer que Charb et surtout, aussi Bernard Marris, ont signé la mise à mort de Bob Siné ? Si c’est le cas je crains fort qu’oncle Bernard devienne ma tante.

      Si on ne peut plus lire Charlie et pas non plus écouter les chroniques d’Inter, alors moi qui suis déjà réfugié politique dans ce beau pays qu’est le Groland, il ne me reste plus à demander à notre président d’interrompre de suite les relations avec le Sarkoland.

      Bon courage et surtout à Siné, nous sommes déjà une tripotée à te soutenir, au moins 2000, bon c’est encore pas terrible mais ce sont les meilleurs.

      Re bon courage mais ça aussi t’en as un paquet à revendre.

      Tiens je viens d’apprendre par Inter que les jeunes de l’UMP font la tournée des plages armés de tongs et surtout de préservatifs, équipés comme cela je me demande s’ils n’ont pas en tête de nous la mettre encore plus profond.

      Ils auraient quand même pu commencer leur tournée par la direction de Charlie.

      Pierre Gaugain

  • Je précise une petite erreur dans votre article. Charb et Bernard Maris et pour cause ils ont cosigné le texte qui a servi à virer siné.
    • Salut.

      Vous voulez dire que Charb et Bernard Maris sont la même personne ?

      Précision importante et qui va éclaircir les choses.

      Avec les pseudos, on ne plus si tous les "Charlots" ont pour nom réel Charlie ?

      Merci, de nous éclairer.

      Cordialement.

    • Salut,

      Juste pour une confirmation, t’es vraiment certain que Charb et surtout, aussi, Bernard Maris ont signé, la mise à mort de Siné ? Si c’est le cas, je me demande si oncle Bernard ne va pas devenir ma tante ?

      peux tu confirmer, car si on ne peut plus lire Charlie, et pas non plus écouter France inter, moi qui suis déjà réfugié politique au Groland, il va falloir interronpre de suite les relations diplomatiques entre ce beau pays et le Sarkoland.

      Toujours bon courage à Bob Siné, tiens bon on est un paquet derrière toi au mois 2000, bon c’est encore pas terrible, mais ce sont les meilleurs.

      Tiens je viens d’entendre une nouvelle sur France Inter, il paraît que les jeunes de l’UMP, font la tournée des plages avec des tongs et des préservatifs. Tu te rends compte armés comme ça, je quis certain qu’ils veulent nous la mettre de plus en plus profond. La prochaine fois j’espère qu’ils commenceront leur tournée par la direction de Charlie.

      Re bon courage, mais ça aussi t’en as un paquet à revendre.

      Pierre Gaugain.

  • Pot de fer contre pot de terre !!!!!!!!!!!!!!!!!! Telle est la doctrine de notre systeme ! Que reste t’il de la presse libre !pas grand chose, alors le peu qu’il ns reste, il faut la preserver !

    bon courage SINE !!!

    • Charlie-hebdo sectaire vire Siné, son doyen. Signer la PETITION. 27 juillet 2008 23:00, par Menouar Ben Yahya
      Imaginez : "Val est Charlie Hebdo viennent de perdre leur procés contre ceux qui se sont sentis humiliés par les caricatures de Mahomet. On entendrait les médias dirent ; Val est une ordure islamophobe, il s’est servi de son journal pour dire sa haine des mussulmans...Ce Val est un nostalgique des croisades, son héros c’est certainement Renaud de Chatillon...ce monsieur est un infame raciste, il a fait sienne depuis longtemps les théses de Gobineau...il regrette les viols et les massacres de l’époque colonial, il croit comme Jules Ferry que les races supérieurs ont le devoir d’éduquer les races inférieurs car être raciste et islamophobe, c’est adhérer à ces théses..." Heureusement pour la liberté d’expression, Val a gagné son procés ! Il n’aurait pas mérité l’insulte infame de raciste, pas plus que Siné ne mérite aujourd’hui celle d’antisémite. Dans les deux cas ces insultes auraient visées à deux but, primo, réduire au silence et secondo, mettre au banc de la société ! Si ce procés imaginaire n’a pas eut lieu, celui de Siné a lieu en ce moment et sans un vaste soutient, il perdra et nous perdrons tous avec lui un champ de notre liberté.Je suis plutôt pessimiste et pour moi Siné est mort ! Ca me fait le même effet que si les tenants des caricatures avaient gagnés ! Je compare Siné à la petite chévre de Mr Seguin, il aura beau se defendre, vendre chérement sa peau, se justifier, apporter des preuves...à la fin de l’histoire c’est le loup qui gagne, on ne sort pas indemme d’insulte infamente comme celle dont on l’a gratifié !La seule consolation c’est que si le loup gagne physiquement, il perd moralement, tout les personnes éprisent de liberté, d’égalité et de fraternité vous le dirons.
      • Bonjour.

        Je souhaite pour vous une capacité inetellectuelle à différencier un musulman et un ilamistes. Certainement vous l’avez.

        Les détenteurs de programmes politiques fanatiques et à caractère confessionnel (et de toutes les religions) ne servent pas l’humanité et les idées de fraternité entre les peuples. Les juifs croient à l’affabualation d’une terre promise, les sectes témoins de Jesus (Jehovah et autres) et les ISLAMSTES djihadistes (non les musulmans) sont un danger réel. Ce sont ces derniers qui détiennent plus de virulence.

        A propos de Phillip Val qui s’autoproclame philosophe, il sert dans un système qui fustigent toutes les oeuvres de gauche. Dans l’article à l’origine de cette discussion, il est soulevé son rôle dans l’insulte de la vistoire du NON ! au projet de constitution européenne. C’est sa pire haine.

        Mais il est aussi un islamophobe de 1èr ordre(en réalité, il est "MUSULMANOPHOBE" mais le terme pour les musulsmans n’a jamais été utilisé) dont la vedette lui a été piqué par un Redecker.

        Codialement.

        Voir en ligne : ARGOTHEME

        • Charlie-hebdo sectaire vire Siné, son doyen. Signer la PETITION. 28 juillet 2008 15:37, par Menouar Ben Yahia

          Bonjour.

          Islam :nm :Religion musulmanne-L’islam, le monde musulman, la civilisation musulmanne.

          Musulman(e) :adj et nom. Qui appartient à l’Islam, qui professe la religion islamique.

          D’aprés le Larousse, ces mots sont synonymes, il est probable que les médias leurs donnent un autre sens. On devrait donc dire pour dénoncer ceux qui ont une lecture littéral des textes religieux, "intégriste", "fondamentaliste", "créationniste"...mais laissons de côté le vocabulaire et regardons concrétement les faits. Bon nombre de musulmans, se sont sentis humiliés par les caricatures et la grande majorité, sont loin d’être des intégristes car pour eux ces caricatures faisaient écho avec les croisades, le racisme, le colonialisme...comme les termes employés par Siné ont pu faire écho chez certains et les renvoyés aux clichés séculaires véhiculés par le nazisme...Charlie Hebdo a eut raison de publier les caricatures, il était sain et vital de le faire puisque le but recherché était notre liberté d’expression et non pas chercher à humilier les musulmans et adhérer aux théses racistes reprisent par le colonialisme. Le but poursuivi par Siné est la liberté d’expression et ceux qui ont décripté dans ses propos de l’antisémitisme on à mon avis tort, en soutenant Siné nous continuons comme pour les caricatures, à défendre notre liberté d’expression !

          • Charlie-hebdo sectaire vire Siné, son doyen. Signer la PETITION. 29 juillet 2008 18:52, par Pierre Gaugain

            Salut Menouar,

            Bien vu, cette analyse, rien à ajouter.

            si, bonne soirée

            Pierre Gaugain.

          • Salut. Je ne peux vraiment cautionner que les termes islamiste (le militant pour la Chariaâ) et le musulman (le croyant) soient équivalents et encore moins l’un est également l’autre.

            Le larousse est une réréfence crédible, cependant elle reste une formulation humaine. Quand est apparu le fameux Windows98 à sa belle heure, il a donné synomyme au préfixe ANTI, un seul mot Antiarabe. Et c’est une référence insontestable. Il ne l’a retiré que 2 ans plus tard avec les mise-à-jours.

            Le musulman dans le monde s’est senti lésé avec les caricatures reprises par Charlie-Hebdo, et comment ne peut-il pas l’être ?

            D’ailleurs c’est ce qui le pousse, comme se convertir une 2ème fois, à militer pour l’intolérance qui ne lui est attribuée originellement mais appartient à l’islamiste prêt à être une chaire à canons dans la réalisation du projet de société suivi par l’Iran, l’Arabie Séoudite et d’autres pays.

            Comme je l’ai dans mon précédent post, "musulmanophobe" n’existe pas. Islamophobe oui, SI ! Et a trait à la religion, non aux hommes. Il englobe donc les 2 statuts qu’ont les 2 façons d’être et d’exister vis-àvis de la religion "musulmane".

            Le projet islamiste a proféré des menances, le simple musulman préfère croire à la liberté d’expression.

            Pour ma part, je pense utile de sauvegarder le musulman (pratiquant qui_peut être laïc) de l’islamiste (le fou de dieu)... Je crois nécessaire d’instaurer cette nuance.

            Cordialement

            Voir en ligne : ARGOTHEME

            • Salut Argotheme,

              Tu sais, que t’as pas tort...

              bonne journée,

              Pierre Gaugain toujours Sinéphile.

              • Salut.

                Les concepts, simplement aussi les termes, naissent et se corrigent avec l’usage. Il y a ceux qui disparaissent faute d’être peu ou jamais utilisés.

                Et cette différenciation entre "Musulman" et "islamiste" est fortement recommandée pour les concernés surtout les simples croyants qui sont désignés autrement que par leur sagesse.

                Je vous conseille de lire une Info Insolite de POPULISCOOP qui passe sur le fil de la bande rouge, en haut de page du site. Elle parle d’un saoudéen mariée à 6 Meufs.

                Cordialement.

                Voir en ligne : ARGOTHEME

  • Salut. En épluchant les anciens N° de Charlie-Hebdo, l’équipe de POPULISCOOP vient de tomber sur un sujet...

    Lors de l’explosion de l’usine chimique AZDF de Toulouse, le canard de P. Val a exagéremment insisté sur un acte de Kamikaze. Comme quoi l’islamophobie peut-être à toutes les sauces... Peu de retenue, peu de lucidité et encore moins d’honnêteté intellectuelle.

    Bonne lecture à Tous.

    • Intéressant de rappeler cet épisode effectivement. Le Kamarad Val a ses cibles prioritaires c’est évident, et l’idée qu’il se fait des libertés, notamment de la liberté d’expression, est tout à fait sélective. Je crois qu’il a repris aussi à son compte cette abherration intellectuelle qu’est la notion d’islamo-fascisme, produit de la collaboration intense entre le Cercle de l’Oratoire (Goupil, Glucksman et consorts, dont Kouchner) et les milieux ultra-conservateurs étatsuniens. Les haines du défunt Hara-Kiri puis du 1er Charlie étaient d’essence libertaire, celles de Val ne sont que de nature comunautariste. On pourrait renvoyer Val à la lecture de Musil certes, à celle de Rabelais sans doute, mais aussi à celle de notre génial La Boëtie dans son Discours de la servitude volontaire...

      M. Chevalier

  • Je ne lis plus Charlie depuis que Val est aux commandes : Val est un ignare poujadisant qui se prend pour un intello humaniste, quand en réalité il est simplement ce que Cabu a appelé un beauf ! et un beauf médiatisé bien sûr, puisque l’info-spectacle fait ses choux gras du gros "bon sens" façon épicier affiché par ce genre de personnage, ça fait "peuple" n’est-ce pas ? bref on donne dans le "people" sous cette forme comme sous d’autres à la télé. Charlie ex-Hari-Kiri,avait été fait pour réveiller les cerveaux anesthésiés par la vaste entreprise d’abrutissement médiatique ; sous Val Charlie est entré dans une phase participationniste même si on fait beaucoup d’efforts pour sauver les apparences : donc plus aucun intérêt à le lire, je me suis rabattu sur le Canard où on n’a pas encore sombré dans la complaisance avec les doxosophies en vogue (celles des BHL, des Glûcksman, des Debray, des Finkelkraut, des Gallo, des Bruckner, des Goupil, des Kouchner, des Attali, des Minc, des Colombani, des Duhamel, des Valls, etc ; celle de divers organes de presse prétendûment gauchoyants, mais qui constituent le ventre mou de ce qui reste de démocratie en France...)Je conseillerai à Val de lire un opuscule intitulé "De la Bêtise" que nous devons au très grand Robert Musil : il constitue la transcription du discours qu’il prononça le 11 mars 1937 au Werbund de Vienne, un an exactement avant l’Anschluss hitlérien ; je doute que Val l’ait jamais lu, ni même qu’il connaisse Musil... Quant au soutien que lui apportent des gens comme Badinter ou Wiesel, il est à la mesure de leur aveuglement concernant leurs amitiés mittérandiennes (je me souviens de la tronche ridicule de tragédien qu’afficha Wiesel à la télé le jour où l’on fut assuré de pouvoir "révéler" la persistance de "l’amitié" entre le flic vichyste Bousquet et le divin Président socialiste ; et Badinter n’a rien non plus d’un philosophe : on lui a construit un mythe suite à sa courageuse abolition de la peine de mort il y 27 ans, mais en dehors de cet acte historique, Badinter aura toujours défendu en priorité des intérêts de classe, les intérêts de sa classe, même s’il avait choisi de les teinter d’idées humanistes, mêm s’il se veut un héritier des Lumières ; Badinter n’est qu’un juriste parmi d’autres, moins con que la moyenne, c’est vrai, libéral et social-démocrate, mais avec un encombrant surmoi qui l’empêche parfois de penser sainement... et surtout librement !)Siné aime dégonfler les baudruches, en les crevant de préférence, l’ennui c’est qu’à Charlie même il s’en est gonflé quelques unes depuis quelque temps ; en le virant Val a cru sans doute pouvoir sauver son enveloppe... Le parvenu Val en redresseur de torts moraliste,c’est tout simplement à se tordre de rire : il appartient en fait à la vaste famille de ceux que Rabelais dans Gargantua nomma des néantologues... Je propose à Charlie la devise poétique suivante : Le Dormeur du Val. Pardon au poète... Michel Chevalier, 43 ans d’éducation populaire.
    • Charlie-hebdo sectaire vire Siné, son doyen. Signer la PETITION. 3 août 2008 11:45, par Menouar Ben Yahya
      J’ai lu sous la plume de M Joffrin ou B.H.L que l’affaire du "fils Sarkosy" et les caricatures n’avaient rien à voir, car l’une renvoyé à l’antisémitisme et l’autre à la liberté d’expression ! Essayons de raisonner un peu ; qu’est ce qui a déclenché l’indignation ? Il me semble que c’est la conversion du fils Sarkosy au judaïsme dans le but supposé de se marier avec une femme riche de religion juive. Certains y voient de l’antisémitisme, d’autres de l’opportunisme.La conversion au judaïsme est à mon sens, une démarche religieuse. Force est de constater que dans les deux cas, il y a référence à la religion ou devrait t’on dire, aux clichés que véhiculent ces religions (la religion juive, la religion musulmanne) et au dela de la religion, aux les termes "juif" et "musulman"qui eux renvoient à des individus identifiables, à leur faciés,leurs habits, la consonnance de leurs noms... Le terme juif est chargé d’une symbolique qui renvois au nazisme, le cliché du juif âpre aux gains, la collaboration, les lettres de dénonciations, la main mise sur les médias...le terme musulman a une symbolique qui renvois aux croisades, le racisme, le colonialisme, l’intégrisme, le terrorisme, l’insidieuse islamophobie qui suinte à travers les médias...Vouloir ratiociner pour nous faire croire qu’il existe aucune comparaison, reléve à mon avis d’un profond mépris, ne nous laissons pas fourvoyer par les arguties de raisonnements spécieux. Si les caricatures ne visaient exclusivement que la religion musulmanne,peut t’on me dire pourquoi, bon nombre de personnes de culture musulmanne, fonciérement athées, laïques...se sont senties elles aussi frustrées ? Certainement à cause du symbolisme négatif que véhiculent le terme et la religion musulmanne. Le paradoxe,est qu’une personne de culture musulmanne ou juive est revoyée dans le champ religieux, et peu importe si elle a la foi ou non, son faciés, son nom...parlent pour elle ; ce qui est totalement inconcevable pour un athée de culture chrétienne par exemple. Mais je crois que le probléme majeur, réside surtout dans cette volonté effrénée de vouloir hiérarchiser ce que je nomme"les discriminations, liées à l’origine réelle ou supposée". Tout en haut il y aurait l’antisémitisme et ensuite viendrait toute les aures formes de rejet de l’autre, ce qui revient à reconnaitre plus de valeur à des individus en fonction de leurs origines réelles ou supposées. Il y a de fait une inégalité de traitement, ce qui va à l’encontre d’un des pilier des principes républicain ; L’égalité ! Cette inégalité de traitement engendre une rupture du lien social, on voit poindre alors les formes les plus detestable du repli communautaire.
  • Tous avec siné pour la liberté et l’intelligence. Pour Charlie c’est trop tard, il s’est tiré une "val" dans la tête.
  • que crèvent les cons