POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poutine et l’ingérence étrangère…



Election massive d’un souverainiste qui communique avec la population


mardi 17 avril 2012
par Damien Djamel Bouch’Raf


Les résultats de l’élection, qui a autorisé le retour de Poutine à la tête de la Russie, ont été contestés. Mais bien vérifiés... pour faire reculer ses opposants. Puis son projet a été assez expliqué, par des articles qu’il a publiés avant et après le vote. Il a gagné l’adhésion populaire, par la force de la cohérence des idées. Qui mettent au devant la place de son pays dans le monde et les objectifs agressifs des interventionnistes occidentaux. Et à leur tête les USA, qui ont démantelé nombreux pays en martyrisant leurs populations. Affronter cette adversité, le place en homme de la situation...

A SUIVRE ... Prochain sujet : Une élite russe qui recherche une démocratie irréversible et sans l’influence qui ne soit pas sienne.


S’il y a un pays que les services secrets occidentaux n’ont jamais cessé de tenter à le déstabiliser, c’est bien la Russie. La Syrie est ébranlée par son peuple qui se sacrifie pour sa liberté. Le peuple iranien a connu une réélection houleuse d’Ahmadinedjad avec la contestation verte. Et nombreux tyrans ont été chassés dans le monde arabe, comme de misérables despotes honnis, jugés, pendus et lynchés à leur catastrophique fin… Poutine a succédé à un alcoolique...

A l’instar de chacun des représentants régimes écroulés, la dynamique Poutine a des particularités introuvables ailleurs. Des ingrédients qui se révèlent patriotiques, afin d’éviter des aventures contingentes aux changements. Celles de de la mise au pas de forces hégémoniques qui sèment la terreur dans le monde !

Il reste inimaginable que Poutine fasse encore les 42 années à la tête de son pays, comme les a accompli le dictateur libyen Kadhafi. Le redressement de la Libye, n’est en rien comparable au soulagement du stalinisme des pays de l’Est européen. C’est une phase d’incertitude, déchirements et dégradation du semblant de république l’ex Jamahiriya ne fait que commencer si les libyens ne se prennent en main !

La signification du souverainisme, que développe ce dirigeant russe, est un choix « d’urgence ». Les militaires s’illustrent à l’assumer, en plaçant à la tête du pays qui n’est pas sous « l’état d’exception », expliquent aussi à leurs peuples les dangers venant de l’étranger. Il n’est question de junte en Russie, le peuple et l’armée ont main dans la main. Des valeurs patriotiques dans ce cas, sont l’œuvre des militaires qui lancent l’alerte et désignent un des leurs, au plus haut sommet de la décision. Pour éviter les dérives découlant des nécessaires réformes.

Zeroual, un général algérien à la retraite, était venu, en 1993, mettre fin à l’ambition d’un certain Ali Keffi, un civil, qui tentait de s’arroger un rôle de soldat pour se caser comme chef d’Etat pour des décennies. Poutine est dans le scénario de la menace déstabilisatrice de son pays. Cette dernière a été soumise à l’audit de la sécurité générale… Les troubles et l’enlisement sont aux portes des Etats dont les transitions risquent de déraper… L’Algérie ne s’en sort pas encore de sa première expérience de démocratie, après plus de deux décennies de violence.

La communication de Poutine, un travail théorique imprégné d’une idéologie souverainiste.

Poutine s’est adressé à la population en diffusant ses points de vue, bien avant son retour aux affaires. Dans les articles qu’il publie, tels des documents qui influent réellement sur l’opinion russe, l’enfant prodigue du KGB argumente… Les russes aiment le travail théorique, le pays recèle un lectorat qui part du constat, que chaque russe lit pas moins de 35 livres par an, selon des enquêtes. Une tradition héritée, Lénine en a fait des ouvrages entiers de ses écrits : circulaires, lettres, critiques, analyses etc.

PDF - 148.4 ko

ARTICLE de Vladimir Poutine : « Démocratie et qualité du gouvernement », traduit automatiquement (possibilité d’erreurs ou de non-conformité) en français pour POPULI-SCOOP...

Poutine propose dans une dernière livraison, intitulée : « Démocratie et qualité du gouvernement » SUJET TRADUIT, de convertir automatiquement en loi toute pétition en ligne, ayant recueillie plus de cent mille signatures. C’est une première dans la quête d’une stabilité à travers la participation directe des citoyens. Nous avons publié sur POPULI-SCOOP, un sujet sur l’Initiative Citoyenne, adopté pour les Européens où doivent figurer pas moins d’un million de signatures et d’au moins sept de l’Union UE.

Le dirigeant russe a une capacité de persuasion largement établie. Après les résultats de sa dernière élection, lui même dénonça certaines irrégularités en les qualifiant de minimes, les attribuant à des réflexes bureaucratiques.

En disqualifiant les associations de son pays soutenues par les ONG internationales, où rarement les agences l’espionnage et les manipulations ne s’en écartent, il a porté à l’opinion générale que galvanise les élites et la population, un message qui a connu un grand partage. Une pétition a recueilli, demandant l’interdiction des associations financées par des ONG… est l’un de ses succès.

A SUIVRE ... Prochain sujet : Une élite russe qui recherche une démocratie irréversible et sans l’influence qui ne soit pas sienne.