Fichier de Populi-Scoop - Fichier de Populi-Scoop

POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

Magazine Analyse de l’actualité et alertes de pertinence sociale

  • Pour le 1ère fois, une majorité de la jeunesse américaine fovorable au socialisme

    L’échec des candidats dits socialistes à la nomination démocrate n’a pas découragé les engagés

    17 juillet 2019, par Hugo Mastréo
    En majorité les Américains ont conservé une vision positive du capitalisme au cours des huit dernières années. Mais la note positive de 56% enregistrée cette année est de quatre points, le plus bas enregistré depuis 2010, où c’était donc à 60%. La modeste baisse des attitudes positives à l’égard du capitalisme a été provoquée aussi par les positions parmi les démocrates qui convoquent une appréciation au socialisme.
    Le pouvoir Trump est constitutif de la nouvelle vision. L’administration actuelle de la Maison (...)
  • L’interminable menace en Algérie a besoin d’une transparence aux journalistes.

    Le terrorisme algérien, dernières nouvelles qui le particularisent.

    15 juillet 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Les réseaux du terrorisme en Algérie sont dormants. La menace de violence est étroitement scrutée dans la situation des manifestations incessantes qui secouent le pays depuis le 22 février. Si les terroristes ont frapper, ça aurait été un complot du pouvoir pour briser la mobilisation du peuple. Ce n’est pas le cas ! C’est aussi, pour nombreux crédules, une trame du régime qui refuse dé céder et qui compte propulser son président !
    Mais en remontant à la "décennie noire" ou bien à la geste dit du (...)
  • Parachèvement de l’indépendance en Algérie : le peuple se libère de la légitmité historique

    Moi ou le chaos de Bouteflika, une révolution répond "Silmiya" paisible et fraternelle.

    14 juillet 2019, par Hamitouche Amar
    Le 5 juillet, date mémorable marquant l’indépendance nationale en Algérie. 57 ans après, le peuple recherche toujours sa liberté !
    Le 5 juillet consacrant l’indépendance de l’Algérie, s’est passé telle une simple commémoration d’événement historique. La révolution blanche, menée depuis bientôt six mois, avait pour but le parachèvement de ce processus d’indépendance par la libération de l’algérien. Elle s’en est trouvée, hélas, contrecarrée par l’intransigeance d’un chef militaire.
    Novembre 54 n’a donc eu pour (...)
  • Des malversations sur le blé produit en Algérie, la corruption qui choque !

    Pris la main dans le sac les bureaucrates et meuniers trafiquent sur le principal

    13 juillet 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    La mauvaise gestion en Algérie est tellement répandue qu’on se demande si seulement les cadres occupent des postes qui ne leur reviennent pas ? Ou bien la mafia est partout ? Même prise la main dans les sacs de la médiocrité et du plagiat, l’incompétence maintient ses poltrons aux reluisants visages qui pleurent en cas d’échec. Et choisissent toujours la déroute qui est le propre de leur personnalité.
    L’Algérie a sacrifié la diversité des vocations de ses surfaces agricoles, comme celles des cépages (...)
  • La terrifiante famine que l’Arabie Saoudite inflige au Yémen avec moult complicités.

    L’argent du hadj des masulmans tue des enfants et massacrent des peuples dans le Monde.

    12 juillet 2019, par Azouz Benhocine
    En mai 2019, les autorités yéménites ont trouvé des insectes morts dans 8 millions de kilogrammes de blé, attribués dans le cadre de la PAM (Programme Aide alimentaire). Puis en juin, elles ont été contraintes de refouler près de 130 000 sacs de haricots blancs mouillés, pourris ou infestés d’insectes morts. Pour ces incidents notables, l’ONU accuse le gouvernement de Sanaâ, dirigé par Ansarullah (proche d’Al-Qaïda) et tenu par les combattants « Houthis ».
    Globalement c’est une conséquence de l’islamisme (...)
  • Discours paternaliste de l’armée algérienne pour une génération à la patience éprouvée !

    Embarrassé d’être cité lors des manifs, Gaïd Salah menace la masse des révoltés

    11 juillet 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Manifestement le slogan « Etat civil et non militaire », scandé lors, du 20è vendredi, des manifestations algériennes, contredit totalement le « Khawa-Khawa » (fraternité) entre militaires et civils. D’où l’idée de traîtrise invoquée, lors du discours prononcé mercredi 10 juillet à Alger, par Gaïd Salah, le chef des armées. Cependant la compréhension des vétérans n’est pas celle des générations qui ont des éthiques loin des lignes froissées par la mauvaise gouvernance !
    Avec les manifestations des avocats tenues (...)
  • La faiblesse de l’agriculture africaine dans son contexte de sous-développement

    Avec une émergence bien amorcée, le continent détient 60% des meilleures terres du Monde

    10 juillet 2019, par Gros Emile
    La croissance économique africaine a vécu un élan, qui avait tenu dans un long souffle de 1998 à 2013, de 8%. Ce qui reste historique et se maintient en dessus de 5% et bien plus depuis 2017. Même si cet effort de production, d’exploitation et de déplacement des richesses, continue avec moins d’entrain, c’est par la faute principalement du marasme de l’agriculture pourtant magnifiée à plus d’un titre.
    En dépit de la disponibilité des surfaces utiles, cette filière aussi vitale que sources des (...)
  • Protéger l’intérêt général avec une citoyenneté responsable du lanceur d’alerte

    La nécessité de créer le statut du lanceur d’alerte pour ne plus être résigné à la corruption.

    8 juillet 2019, par N.E. Tatem
    Notre époque connaît des multitudes d’innovations, touchant nombreux domaines, afin de faciliter la vie et améliorer les activités. Parmi elles, le guide des lanceurs d’alertes qui est un document diffusé par l’ONG « Transparency International » qui, existe depuis 2003 et tente de vulgariser des méthodes. Ces dernières devaient être autorisées, pour parfaire les Etats, les économies, les systèmes politiques et financiers.
    Les pratiques essentielles, pour faire parvenir à l’opinion générale et aux (...)
  • Ould-Abbas quitta son immunité pour amadouer la justice d’une Algérie en révolution.

    Ancien ministre et chef du faux-FLN, il croquait à pleins dents la mémoire et la rente !

    8 juillet 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Il a voulu, comme pour prédire un évitement de sa culpabilité, renoncer à son immunité parlementaire. Le faux médecin Ould-Abbas qui est des usurpateurs du sigle "FLN", a tenté une audacieuse, mais néanmoins vaine, virginité. Mais entre-temps, Salah Goudjil, le président de la chambre haute a levé cette protection constitutionnelle, des élus du peuple, en cas d’implication avérée dans des affaires de corruption traitées par la justice.
    Lui-même, cacique du faux-FLN, président de l’assemblée et de (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...

Ajouter POPULI-SCOOP à votre accueil GOOGLEAdd to Google