POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Taux de mortalité infantile, Cuba mieux que les USA

A propos de la santé à Cuba, la réalité est sans paradoxe.

lundi 5 septembre 2016
par Hugo Mastréo


Il y a exactement un an l’ONU a publié un rapport, des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) relatant que seuls 62 pays sur 195 ont atteint les objectifs fixés dans le domaine de la mortalité infantile, consacrée aux moins de 5 ans. Se félicitant, l’organisation a observé que de 12,7 millions de décès en 1990, l’humanité n’a eu que 5,9 millions en 2015, soit une réduction de 53 %. C’est le cas de la malnutrition qui est la cause principale. Pour les nouveaux nés, de moins d’un an, la prévention avec les primo-accédants à la vaccination, voilà le seul sauvetage...

Voir en ligne : Notre dossier : CUBA

Si l’écart du PIB de la première puissance économique du Monde, les USA avec 53 000$ et celui de la petite île cubaine est de 10 250$, marque bien la différence de richesse. Cet argument est inhibé par les étonnants résultats dans le domaine de la santé, notamment en matière de mortalité des nouveaux nés. Sûrement moins connue que toutes les autres grandes mystifications, cette surprise mérite divulguée : le taux de mortalité infantile de Cuba est inférieur à celui des Etats-Unis.

Notre dernier article sur Cuba.
- Accord historique entre FARC et gouvernement colombien 3 septembre 2016
- Quelle fin pour l’embargo des USA envers Cuba ? 18 décembre 2014

Souvent le système sanitaire gratuit de Cuba, telle une intrigue irréaliste, est cité comme un exploit de la gestion communiste. Or une adversité quasi sournoise, d’autres sujets comme la persécution d’opposants est brandie sans preuves. Ou bien l’affabulation de l’enrichissement des dirigeants cubains, que les médias corporatifs servent comme chaude propagande, s’efface car fausse évocation.

Globalement 4,63 pour 1000 naissances vivantes, décèdent dans le petit pays socialiste lors de la plage périodique d’un an. Tandis que dans le gigantesque pays capitaliste du nord américain, elles sont de 5,87 pour la même proportion. Dans le Monde près de la moitié des cas (45 %) la mort intervient dans les 28 premiers jours de vie, ils sont à plus de 80 % des nouveaux nés à continuer de vivre à Cuba.


- « Frère Obama » : Castro s’adresse à l’afro-américain de la Maison Blanche 29 mars 2016
- LA LOI DE LA JUNGLE, Par Fidel Castro Ruiz. - A PROPOS DE LA CRISE - 18 octobre 2008

Sur le plan de l’espérance de vie, l’écart n’est aussi grand aussi, mais ce sont les Etats-Unis qui sont en avancée. Les Cubains vivent aussi presque aussi longtemps que les Américains. Ceux nés en 2015 peuvent espérer vivre 78,39 ans, tandis que les Américains leur survivra par tout juste un an plus, 79.68. C’est aussi un autre sujet que vous ne pouvez pas trouver dans les médias.

Quand les journalistes occidentaux parlent du secteur de la santé à Cuba, ils parlent d’une bizarrerie en laissant croire à un quelconque sous-développement. La raison derrière ce qui est connu sous « le paradoxe de la santé cubaine », or la priorité dans le système est l’accès à la prévention. Cette dernière est possible car les soins de santé est totalement gratuite, avec le plus hauts taux de vaccination des enfants du monde.


- L’histoire récente de l’humanité selon un trésor cubain 28 juin 2012
- Le régime cubain n’est pas pour la liberté des péchés capitalistes... 21 octobre 2010

Enfin le taux de moins de mortalité globale est réduit de 53% (50-55%) pour les moins de 5 ans, lors des 25 dernières années. Dans les estimations ponctuelles élaborées par l’ONU, deux régions de l’Asie et du sud-est du pacifique et celle d’Amérique latine, notamment les Caraïbes, ont atteint la cible de l’OMD. Pour cette dernière zone géographique, c’est certainement qui tire les chiffres qui portent la prouesse.

L’une des sources de cet article, la revue médicale britannique « The Lancet », lire ICI..

Répondre à cet article