POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Alep dans les visions des géostratégies du désastre

Les suppôts et souteneurs tiennent à la force armée des islamistes dits rebelles

 

mercredi 3 août 2016, par Azouz Benhocine

Une offensive, comme celle de la dernière chance pour les combattants rebelles que sont les djihadistes armés et soutenus par les forces régionales et les forces occidentales, à Alep a encore une fois livré les populations civiles à la désolation. Elle a commencé par le sud de la ville syrienne, menée par une quinzaine de factions qui ont engagé de violents combats. Mais la riposte promet de libérer cette enjeu géostratégique des criminels qui utilisent les civils, généralement leurs proches et membres de leurs familles, en prétexte. Ce qui donne arguments aux médias...

Voir en ligne : Notre dossier : Syrie

La bataille d’Alep passe à sa phase décisive. L’épilogue de reprise par l’armée du régime de cette cité et région vitale, car ancien poumon économique de Syrie, commence à se distinguer. C’est le bastion de guerre qui traduit le mieux la mobilisation des forces régionales, la Turquie et l’Arabie Saoudite, pour la destruction de ce pays, sous prétexte de chasser une dictature.


- La bataille d’Alep : décisive pour la paix en Syrie... 15 avril 2016

Le 31 juillet, les groupes d’opposition qui sont simplement des terroristes armés ont lancé une grande offensive, attaquant la partie ouest de cette ville qui est la plus densément peuplée. Les Syriens, plusieurs fois déplacés estimés à quelques 300 000 personnes dont 120 000 enfants, avaient mis en place des abris temporaires, dans des immeubles aux murs éventrés semblant être des habitations inachevées, ont été obligés de fuir les combats.

L’ONU et son organisation restent profondément préoccupées par le sort des personnes prises au piège d’Alep. Les couvertures de presse indiquent que des combats intenses se sont poursuivis ces derniers jours. Nombreux magasins ont été fermés privant la population de courses alimentaires. Cette catastrophe


- La Russie, en Syrie, croise des islamistes membres l’OTAN : la Turquie. 6 octobre 2015

Avec un récent article du journal du soir français « Le Monde », on comprendrait bien et mieux maintenant quelle est exactement cette alliance qui travaille plus à la destruction de ce pays où la révolte populaire contre le despotisme dynastique du parti baâth, s’est muée en guerre civile cruelle. Lire ICI, cet article scandaleux qui explique la panne de l’ingérence géostratégique des forces atlantistes dans l’ensemble du Moyen-Orient.

La France où est basé cet organe de presse quelques 200 ressortissants parmi les criminels qui officient en guerriers de l’islamo-terrorisme, que le ministère des affaires étrangères fait tous ses efforts pour optimiser leur présence dans la destruction de ce pays et surtout de cette région dont l’importance n’est à démontrer. Pour ce journal, l’idéologie wahhabo-salafiste avec les pétrodollars de ses princes féodaux, sont des "rebelles qui font du bon boulot"… Or, à leur retour au bercail, les mêmes égorgeurs deviennent des terroristes.


- Ce que Poutine a précisé sur l’intervention en Syrie 17 mars 2016

Par le passé, ce même journal inévitablement présenté comme ayant des sujets appréciés pour leur contenu qualifié approfondis d’analyse et justes pour l’impartialité, a été, quand l’Algérie était livrée au déchaînement de l’islamo-terrorisme, de ceux qui désignaient les pires assassins de la population en rebelles, opposition armée et de citoyens combattants la junte militaire. Le Monde de la démocratie n’a jamais respecté ni la pacification, ni les droits humains quand il se place au service des causes de la désolation mondiale.

Les dernières batailles sont suivies par les semeurs de la désolation que sont les pays occidentaux alliées aux monarchies réactionnaires, qui ont trouvé à leur solde une armada de « djihadistes » de journalistes et de médias faisant croire que le soulagement pour les civils leur appartient… L’UNICEF, présente depuis déjà 4 ans, a des partenaires qui aident les populations pour leur fournir de l’eau, la nourriture, les services de santé et de l’éducation.

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT