POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Qui "déradicaliser" en France : l’humain islamiste ou bien le code religieux ?

Le double record des djihadistes français au Moyen-Orient et de la variété des faits...

 

lundi 1er août 2016, par jaco

La France fortement impactée par le terrorisme vient de vivre plusieurs types d’actes, toute la panoplie. De tueries massives au Bataclan en plein capitale à l’élimination du prêtre isolé dans une petite ville de Normandie. La variété des assailles est une suite qui franchit tous les caps, telle une escalade qui risque de ne pas être facilement jugulée. Les experts, comme les socio-psychologues, se demandent comment évoluera cette violence qui cherche à se légitimer aux de populations juvéniles en perte de repères et d’assurance pour son avenir équilibré.

Voir en ligne : Notre dossier : FRANCE

Les populations parmi lesquelles naissent et grandissent les tueurs sont déjà sociologiquement isolées et exposées aux portes de la promotion sociale qui leur sont fermées. Il n’est pas question de séparer les terroristes de l’ensemble de la communauté nationale, puisque ils vivent parmi des personnes déjà écartées de l’accès à certains droits de citoyenneté. Mais, il s’agit seulement de les scinder des autres musulmans français plongés dans des galères…


- Pour François Burgat, l’islamisme est une "régression féconde" 31 mars 2010
- USA et islamistes pour semer la cruauté chez les musulmans 10 juin 2015


La Laïcité seule solution au Monde Musulman... par Populi-Scoop

La radicalisation qui est désignée à l’origine d’actes terroristes, est un concept tellement galvaudé qu’il semble faire unanimité comme la cause qui pousse au crime au nom d’une entité terroriste. Faut-il donc nier l’existence d’autres raisons, peut-être plus directement incitantes aux réflexes violents ? Les appels aux assauts des commanditaires et des maîtres de l’endoctrinement indiquent qu’il y a une quelconque guerre…

Le contexte, des relations internationales où les crises dans un certains pays s’apparente incontournable, est pourtant dans l’appréhension des loups solitaires qui passent à l’acte. Dans leur citation, les auteurs des actes de barbarie le disent aussi ! Et spécifiquement en France, le ressentiment des générations incontrôlées est dommageable, du point de vue que le manque de perspectives, ferme l’espérance de vie en paix...


- L’EI s’adresse aux musulmans, aux bons entendeurs qui relaient 2 février 2015
- Chalghoumi vecteur de désolation pour les musulmans de France 12 mai 2016

En Avril dernier Manuel Valls, le Premier ministre français, a déclaré que la majorité de la population du pays voit l’islam comme étant incompatible avec les valeurs de la République. Un tel rejet, de la religion qui renferme le délire terroriste, est perçu par les acteurs qui deviennent donc agissant en écoutant ce genre de propos. Des réalités locales et internes à l’hexagone mettent la communauté musulmane dans l’inconfort, notamment avec des discours approximatifs.

Encore confrontée à la différenciation entre les deux statuts musulmans et islamistes, les théoriciens n’arrivent toujours pas à déterminer qui est qui ? Faut-il donc « déradicaliser » le croyant ou bien le politicien qui a pour programme pseudo-idéologique, car théologique, inspiré du coran ? Le premier quand il est fanatisé et le second quand il est virulent et commet des actes délictuels. Donc à qui s’applique réellement cette thérapie où le droit use de psychosociologie ?


- L’OCI compte poursuivre Charlie-Hebdo en justice 18 janvier 2015
- L’Etat Islamique réhabilite la guerre des religions 24 avril 2015

Dans une tribune parue su Figaro du 29 juillet 2016, Luc Ferry ancien ministre de l’éducation de France, le titre est assez clair : La haine religieuse n’est pas une maladie qui appelle un « suivi psychologique ». Elle n’est surtout pas une pathologie dont souffre un individu pouvant être traité individuellement. Mais elle est animée par une idéologie en béton, ancrée au sein d’une communauté d’où sa massification.

La [France] est devenue l’un des pays des plus menacés dans le Monde, avec les deux impressionnants nombres de citoyens présents sur les fronts du Moyen-Orient du Daesh et celui des personnes fichées « S », auxquels se rajoutent déjà le décompte des victimes et d’actes déjà enregistrées. Mais comment peut-on arrivé à un tel destin ? La question restera encore posée, aussi longtemps que la guerre est ailleurs mais mobilise des soldats parmi les jeunes musulmans de France.

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT