POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

L’Algérie très en bas pour la population active féminine

Parmi les derniers pays contrôlés par l’hypocrisie et la malhonnêteté

 

vendredi 22 juillet 2016, par N.E. Tatem

Qu’on arrête de se prendre en exemple quand les vérités ne cessent de tomber comme des poids sur une société livrée à l’ignominie intellectuelle et à la vénération de l’injustice ! Qu’on cesse de se prendre pour les meilleurs dès lors qu’on subisse une autorité publique invalidée par l’illégitime politique tournée sur la mémoire et niant la synergie créatrice de l’avenir d’où la jeunesse, incitée par les véreux politiciens, se détourne de sa patrie ! L’Algérie du travail, de l’intelligence et des défis, doit faire des choix audacieux qui évitent les brimades comme celles que fomentent les traditions mortifères contre les femmes et leur présence dans l’ensemble de la vie active ! Voilà l’un des maux de la faiblesse des femmes dans la vie active, la thérapie ne peut être qu’une révolution sociale !

Voir en ligne : Notre dossier : Algérie

Faut-il encore croire à une quelconque émancipation humaine en Algérie, quand ce pays est le dernier du continent africain avec le plus bas taux de participation de la femme parmi la population active. Même si la femme a une présence plutôt appréciable, mais de loin pas forte, dans l’éducation ou bien la santé, il en demeure qu’elle est quasi nulle ou presque dans l’agriculture ou l’industrie. Faut-il encore se lamenter du rôle des traditions relayées dans ces brimades ?


- Femme algérienne : protégée du harcèlement sexuel et de l’agression physique 4 février 2016
- Livre “Les Arabes, les femmes, la liberté”, de Sophie Bessis 10 janvier 2010

Selon une récente étude, de la Banque Mondiale et l’OIT (organisation internationale du travail) qui s’est penchée sur la présence de la gente féminine dans le monde du travail, le pays est bien en deçà des gargarismes des pseudos révolutionnaires qui se considèrent à la pointe même de l’affranchissement. Nous vous donnons lecture, avec cette carte interactive, de la présence des femmes parmi la population active mondiale, pour en juger.

Que cela surprenne nombreux bernés par l’ensemble du progrès social, il est enregistré pour l’ensemble de l’Afrique du Nord qu’entre 15 (celui de l’Algérie dernier du Monde et d’Afrique) et 44 % des femmes, ayant plus de 15 ans, travaillent. Bien sûr, notons-le avec insistance le plus bas chiffre revient à l’Algérie. Et qui remonte à 25 % en Tunisie à 27 % au Maroc et 30 % en Libye.


- Femmes Algériennes, thèse au combat de la citoyenneté 6 juin 2012
- Première femme à présider le Népal : une marxiste. 29 octobre 2015

Dans cette carte interactive, passer la souris pour visualier le pourcentage des femmes parmi la population active.

Quant à l’ensemble du continent noir, dès l’Afrique subsaharienne la participation féminine remonte à au-delà de 40% atteignant 51 % au Mali pour citer un pays frontalier. Elles sont 75 % en Éthiopie, 81 % au Togo, 83 % au Zimbabwe…


- Livre : ma Vie à contre-Coran, une femme témoigne sur les islamistes 13 décembre 2009
- Algérie : étudiantes et médias de la moralité islamo-réactionnaire 18 décembre 2013

Si l’on se fonde sur l’hypothèse intermédiaire qui dit que l’explosion démographique défavorise la femme dans une société dominée par l’homme, c’est une injustice criarde qui a effet d’exclure certainement des citoyens, en vertu du sexe. Outre si à la compétence un coup de décadence est porté, il y va aussi de l’honnêteté quand explosent les corruptions politiques et les prédations économiques.

Dans le même sens des idées, il convient de tenir compte de la tendance mondiale où depuis les années 2000, le pourcentage de femmes actives est passé de 52 à 50 %. Mais cette tendance à la baisse ne concerne que certaines zones géographiques, qui sont : Asie du Sud (Inde, Sri Lanka, Népal), de l’Est (Chine, Corée du Sud) et dans les îles du Pacifique (Timor oriental, îles Fidji, Vanuatu) principalement.


- La jupe algérienne, un dossier pour la carrière d’une avocate 19 mai 2015
- Il y a 15 ans Nabila Djahnine était assassinée ! 18 février 2010

Ce penchant paradoxalement n’est toujours pas tenace dans nombreux pays dits arabes et musulmans. Contrairement à ce qui passe en Algérie, depuis les années 80, avec une vraie explosion lors des années 90, l’exclusion, des femmes du travail, de laquelle on ne tend toujours pas de s’en sortir.

Ce qui une incidence très grave dans de tels cas. Donc c’est l’arrivée des enfants, qui sont les personnes âgées de moins 15 ans en remplacement et avant les femmes adultes, dans le monde des activités professionnelles. Particulièrement quand les revenus des foyers sont moindres.

Par contre, dans les pays occidentaux, d’Amérique Latine et d’Afrique, la population active féminine ne cesse d’augmenter, avec de nouveaux acquis comme les parités dans les salaires et l’accès aux postes de responsabilité. L’évolution est ralentie, car les avancées ont déjà fait, depuis des décennies, des bonds qui sont exemples pour l’humanité.

L’Algérie livrée à à la récurrence de l’intégrisme religieux qui prolonge et hérite de l’idéologie du règne nationaliste les pires tares des crimes économiques et des atteintes à la moralité civilisationnelle, ne cesse d’accumuler ses maux de stagnation culturelle et d’extrémisme. L’Algérie est exposée à l’avenir du doute et des turbulences que la misère adore...

Participer à notre mini-sondage de moins d’une minute ICI - MERCI

Nous organisons des sondages, merci de vous inscrire à nos panels.

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT