POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Ce qui plait chez les femmes



Un livre de pabloemma qui rend hommage aux femmes


lundi 13 octobre 2014
par pabloemma


Ce qui plaît chez les femmes est un livre qui rend hommage aux femmes. L’auteur vante leurs qualités qui sont avant tout un appât, puis un trésor pour les hommes et pour ceux qui recherchent un amour sincère. Des paroles dites avec douceur, où les femmes pourront se découvrir…

Voir en ligne : Les articles de PABLOEMMA sur POPULI-SCOOP

Ce qui plait chez les femmes. Voila un titre d’une simplicité comme on n’en voit pas souvent dans un recueil de poésie. C’est bien l’arme favorable de ce jeune auteur. J’ai eu l’honneur de parcourir son recueil, pied après pied, vers après vers, strophe après strophe, poème après poèmes, je n’ai rencontré nulle part un quelconque goût pour la grandiloquence et le sophisme. Le vers ici, est écrit en des mots simples et communs au profane. D’où la légèreté d’un style au charme singulier.

JPG - 11 ko
ce qui plait chez les femmes

Thème : Sentimental

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 50

Date de publication : 13 octobre 2014

ISBN : 9782332822734

La thématique de l’amour pour la femme couvre l’ensemble des textes. On a comme une sorte de présence constante de la femme dans la vie de l’homme depuis le jour de sa naissance jusqu’au jour de sa mort. La femme, dira t-on est omniprésente dans la vie de l’homme. Pourquoi cette constante présence ? Pourquoi ce sentiment immuable de l’homme sous l’emprise de la femme ? Qu’est ce qui plait donc tant chez les femmes ? Est-ce parce qu’elles sont celles là qui donnent la vie et l’amour ?

Voici toutes les questions qui m’ont rongé à la lecture de ce titre. La femme est, sans nul doute, la partie de l’homme que ce dernier passe souvent le plus clair du temps à chercher. Dans la genèse, le créateur du ciel et de la terre a compris que pour que l’homme soit heureux, il lui faut un semblable. C’est pourquoi il forma la femme à partir de la cote de l’homme. L’homme l’aima et fut heureux parce qu’en face de lui, il voyait la chair de sa chair. Qu’est-ce qui plut à Adam ce jour ?

L’auteur l’a pu découvrir et c’est la raison pour laquelle il a choisi de dévoiler ce secret qui éloigne tant du mystère féminin. A la lecture de cette œuvre, j’ai pu avoir la preuve que l’auteur a trouvé réponse à ses questions supposées du fait de l’expérience qu’il à acquis auprès de la femme comme tout homme. D’ailleurs tant que ces derniers ont vécu avec une femme qui soit pour eux une mère, une sœur, une épouse, une fille, ou une amie, comme aussi un moment donné de leur vie. Car les relations sexuelles obéissent à la loi physique du principe des actions réciproques. On pourrait dire qu’à la suite de la joie de vivre, le bonheur, la consolation, l’écoute, la douceur, la compréhension, le rêve, l’affection et l’amour de la vie (le liste n’étant pas exhaustive) sont là. Bien des choses qui plaisent chez les femmes.

De plus, l’éloge que le poète fait à la femme laisse à penser que cette dernière est indispensable à l’épanouissement de l’homme. Mais faut-il être divin pour le savoir ? Doit-on faire des sciences humaines ? Non ! C’est la réponse qui parait entre les lignes de ses différents poèmes car on n’oublie pas que : « l’amour qu’elles nous procurent au quotidien, est une semence pour notre avenir » comme le dit si bien. Et surtout parce qu’il y a ce manque de féminité dont l’homme à été dépourvu lorsque sa moitié a été formée. C’est cette partie égarée, la chair de sa chair, le sang de sang, qu’il recherche pour atteindre la complétude et pour espérer atteindre le plénitude avec qui lorsqu’il l’a trouvé. Ils s’unissent pour le meilleur et le pire, et finissent souvent le reste de leurs jours.

YanikDooh

Achetez ce livre en cliquant ici

ce qui plait chez les femmes

Répondre à cet article