POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Tentative d’empoisonnement du Chef de l’Etat béninois Boni YAYI



Pourquoi la thèse du montage est irrecevable


mercredi 24 octobre 2012
par Elias


Ne nous voilons pas la face. Depuis l’affaire PVI et la brouille intervenue entre Patrice Talon et Boni Yayi, la presse béninoise est diversifiée. D’un côté, il y a les partisans de Talon et de l’autre ceux de Yayi. Les médias qui supportent habituellement Patrice Talon font profil bas depuis l’affaire de tentative d’empoisonnement. Reste qu’en lisant à travers les lignes de leur publication, on voit venir leur système de défense qui se résume en mot : Montage. Sauf que cette thèse est irrecevable à tout point de vue.

Cette article a été suivi de :

Tentative d’assassinat du Chef de l’Etat béninois suite

Le Président François HOLLANDE et d’autres Chefs d’Etat du monde entier apportent leur soutien moral à Boni YAYI


Voir en ligne : TOUS NOS ARTICLES (sur Populi-Scoop) concernant le Bénin.

La thèse du montage est susurrée dans certains milieux aussi bien politiques que médiatiques pour balayer du revers de la main les faits exposés par le procureur de la république au cours de son point de presse du Lundi passé. Mais les tenants et aboutissants de cette ligne de défense auront mal à convaincre aussi bien l’opinion nationale qu’internationale.

Les faits sont trop graves et les éléments de preuve très concordants pour qu’on envisage la thèse du montage. Le simple fait d’y songer est en soi très cynique. Les personnes mises en cause sont si proches du Chef de l’Etat que l’idée de servir d’elles pour un soi disant montage est totalement aberrante.

Soumanou Moudjaïdou est originaire de Savè et fut Ministre de Boni Yayi à qui il doit par ailleurs sa nomination à la tête de la SODECO. Le Docteur Cissé est son médecin personnel. Il prescrit au Chef de l’Etat des médicaments qu’il prend sans aucune hésitation. Enfin, il y a la nièce que le Chef de l’Etat appelle souvent « ma fille ». On ne met pas en scène ses hommes de confiance et ses parents pour prêter flanc à un quelconque montage. Cà ne tient pas la route.

Et cela l’est d’autant moins que les intéressés ont avoué et confessé leur forfait à la police qui, au regard des moyens colossaux dont elle dispose, peut en vérifier le lien fondé. La rencontre avec le médecin personnel du Chef de l’Etat ne s’est pas déroulée sur la lune. Mais à new-York. Pour s’y rendre, Olivier Boco et Soumanou Moudjaïdou ont emprunté un vol. les enquêteurs peuvent retracer leur déplacement, les hôtels où ils ont séjourné, les personnes qu’ils ont rencontrées. C’est tellement facile aujourd’hui !

Idem pour la rencontre qui a eu lieu à Bruxelles. Sans oublier que les produits toxiques ont été saisis après constat d’huissier. Des laboratoires spécialisés devront confirmer ou infirmer la toxicité des produits saisis. Ces laboratoires spécialisés n’existent pas au bénin. Il faut recourir à des laboratoires au dessus de tout soupçon à l’étarnger.

Ceux qui susurrent la thèse du montage devraient quand même comprendre que New York et Bruxelles ne sont pas sous la juridiction de l’Etat béninois. La tentative d’empoisonnement a été échafaudée, organisée et finalisée sur trois états différents : Etats-Unis, Belgique et Bénin. Pour que le montage qui se met en place dans la tête des partisans de Talon tienne debout, il y a beaucoup de monde à associer dont les autorités américaines et belges. Sans oublier celles des pays devront avoir lieu les analyses toxicologiques. C’est tout simplement impossible. Autant conseiller aux avocats de Talon de trouver une autre ligne de défense.

P.K. / Quotidien l’Aurore

Cette article a été suivi de :

Tentative d’assassinat du Chef de l’Etat béninoissuite

Le Président François HOLLANDE et d’autres Chefs d’Etat du monde entier apportent leur soutien moral à Boni YAYI