POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


En France, la discrimination refoulant l’émigré, désormais pour le croyant en l’islam.



Le voile que le Coran n’a même pas cité, sert aux musulmanes de forcer la porte du paradis.


lundi 21 octobre 2019
par jaco


Ecouter l’article. En une semaine, quelques 100 débats ont été organisés, par les plateaux de la communication sociétale, sur le voile islamique. Ce régal des chaînes d’info a convié pas moins de 300 commentateurs. Quelques femmes portant le tissu sujet à controverse se sont manifestées. Mais voilà que l’exclusion pour l’emploi, le logement et de l’ascenseur social en général, dont ont souffert des générations de beurs, est soumis à l’approche ridicule. Comment tu t’appelles déjà ? Nacer, c’est ça. Reviens plus tard !

Voir en ligne : Notre dossier France

En France, la montée de l’islamophobie est aussi cynique que l’était le passé d’antisémitisme ou bien la traque des combattants algériens avides de libérer leur patrie. Un autrui à mettre sous embargo. Ce racisme est toléré, officiellement peu affiché, ases fervents militants qui font les nouvelles élites. Et il se rattache à un anodin patriotisme mêlant fascisme et culture identitaire.

- Des musulmanes solidaires de celles qui désirent leur chevelure flotter librement au vent lundi 9 juillet 2018

La liberté admet que les gens s’habillent comme bon leur semble et correspond à leurs convictions. Nonobstant dans une nation laïque, offrir une lecture publique de sa religion avec tout un dispositif d’habillement, draine aussi une culture, voire un vaste argumentaire qui prête à une bataille d’images...

La dernière grande révélation de divinité monolithique livrée à l’humanité est bien devant son inadaptation à la modernité. Alors que les générations nouvelles d’occident découvrent cet islam, auquel se convertissent des progénitures menacées d’aliénation ou de sécurité morale, jalonné d’une terrible cruauté exercée tant anonymement en Algérie ou dernièrement par l’attaque d’un lieu de plaisance, au Bataclan !

Faut-il faire parler, sur le port du voile féminin, uniquement et davantage les ressortissants du Maghreb connus pour être des musulmans laïcs ? Que les défenseurs de l’islam respectueux de dogmes patentés indélicats ? Pour des propos prenants sur cette religion, telle en France, où il fait débat et sa présence est peu tolérée, l’obscurantisme est l’essence ou l’eau du moulin de la droite.

Mais c’est le besoin d’authentification parmi les concitoyens, avec symbole de l’identité religieuse et d’en charger la gente féminine de le porter selon un propos théologique, crée controverse. Le voile est un slogan voulant briser la porte du paradis, mis en vente contre ce bout de tissu. D’autres musulmanes veulent le bannir, désirent-elles l’enfer ? Et certaines pseudo-croyantes, au service de l’islamisme, y tiennent.

- Une mosquée progressiste à Paris : initiative féminine pour sortir de la décadence lundi 6 mai 2019

Le retour du débat sur le voile islamique, en Hexagone, excite la droite emportée par sa rage, vis-à-vis de son propre corollaire obscurantiste. Celui-ci introduit par des populations émigrées n’est pas à une seule provocation. La discrimination qui touchait toutes les communautés d’origine étrangère, a maintenant une tribune divine, ce qui réduit la manifeste haine xénophobe.

Faire des assauts sur les piscines, comme en été, traduit cette vulnérabilité d’une catégorie écartée par sa croyance du même traitement. Ou bien d’être française de confession musulmane refusant les us de la sécularisation comme toucher la main, pour saluer, une personne de l’autre sexe, relève de provocation.

Mais, en quoi cacher ses chevaux constitue un rite ou une vénération d’Allah ? Qui a fabriqué cette perception d’un bon geste qui sera comptabilisé par le créateur en piété ? Nombreux théologiens disent qu’il n’y a aucune obligation à ce que la chevelure soit cachée aux regards.

Car le dogme, révélé par Mohamed disant l’avoir obtenu par le biais du messager angélique Gabriel, est à l’épreuve des territoires, où l’irrationnel planche désormais, en une vague « complotiste », sur la dernière doctrine de communication sociétale. L’Europe, dans le cadre de civilisation occidentale, accueille des populations plus attachées à leur religion que la sienne sécularisée selon d’autres cultures.

Répondre à cet article