POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Le père Bush, encore l’apologie des médias corporatistes et des politiciens véreux

L’inoubliable héritage d’un président américain dont la presse vous efface ce qui vous intéresse

lundi 3 décembre 2018
par Azouz Benhocine


Certains pays du Monde ont réagi à la mort du père Bush, ancien président des Etats-Unis, avec une admiration qui a offusqué d’autres représentants des nations et surtout de larges catégories de leur propre population. Jamais parmi les Algériens, le choc n’a autant frappé, au sujet des Etats-Unis, la catégorie des révolutionnaires progressistes qui intègrent et se font exclure des cercles périphériques du pouvoir.

Voir en ligne : Notre dossier USA - Etats-Unis

Tout d’abord pour attaquer l’Irak à 2 reprises, ce sont des mensonges qui ont servi aux 2 Bush de justifier l’agression du pays dirigé par le paranoïaque Saddam Hussein. Colin Powel, le 5 février 2003 avec le fils Bush George Walker, s’est présenté devant le Conseil de sécurité des Nations unies, avec un épais dossier à charge contre le régime de Saddam Hussein contenant des preuves fabriquées, relatives à l’existence d’armes de destruction massive en Irak.

- Un demi-million de victimes des guerres et conflits causés par les USA après 2001 25 novembre 2018

Mais aussi avant, le 2 août 1990, le dirigeant irakien Saddam Hussein commença l’invasion du Koweït voisin. En réponse, le président Bush et les médias américains ont utilisé le témoignage d’une fille koweïtienne âgée de 15 ans, connue uniquement par son prénom, Nayirah. C’était pour justifier l’intervention des États-Unis au Koweït. Cependant, Nayirah s’est avérée être plus tard comme la fille d’un ambassadeur américain. Elle avait servi dans le travail des spécialistes psychologiques, afin de persuader des opérations pour l’intervention militaire.

Le décès naturel de George Herbert Walker Bush, à 94 ans, a fait l’objet d’un communiqué de la présidence algérienne. Cette dernière semble depuis des années, malgré qu’elle soit sous l’autorité d’un diplomate chevronné, Bouteflika, ankylosée et ne se faisait pas entendre sur la scène internationale et les sujets plus importants. Mais aussi l’autre vision qui, des relations des affaires mondiales, clame publiquement son autonomie et sa liberté, restera loin de celle officielle qui se prémunie d’hypocrisie.

La réaction rendue publique sèchement à Alger a indigné les anciens tiers-mondistes, progressistes, militants du prolétariat et modernistes aspirants toujours aux égalités pour tous. Ceux qui étaient le moteur même de l’avancée du pays sur le développement et l’exemplarité universelle. Au lieu de louer aveuglément un criminel avéré, les Algériens devraient envisager de se demander quels autres méfaits le gouvernement américain et les médias dissimulent au sujet de l’ancien président.

- JohnMacCain illustre et invétéré #criminel de guerre, vénéré tel un martyre 2 septembre 2018

C’est parce le personnage américain a laissé une image maussade de guerrier qui n’a cessé de mener des guerres. Tel que le guidait la forme la plus nauséabonde de l’impérialisme, qui a causé des millions de morts et semé bien des tristesses chez des peuples qu’il fallait empêcher de choisir librement leur mode de vie, George HW Bush est aussi un criminel de guerre impénitent qui méprisait l’Algérie.

Beaucoup de faits connus incriminent le père Bush, alors que ceux cachés à l’opinion américaine et mondiale ne se comptent pas et resteront à jamais dans les annales secrètes. De son commandement la CIA, agence qui a effectué dernièrement à la destruction de ses archives controversées, malgré la loi qui l’interdit et la mobilisation des juristes et des intellectuels épris de vérités, à sa présidence du pays, c’est un vulgaire scélérat qui s’en va. Lire ICI : avec document déclassifié., sur les affaires de la CIA et le rôle de Bush qui vient de mourir.

Nous publié dernière un article sur le décès de John MaCain ainsi qu’un autre sur l’envergure de John Fitzgérald Kennedy. Nous gardons selon notre ligne éditoriale notre appréhension de cette nation dite première économie du Monde et qui entretient, ainsi que crée, des conflits et des guerres injustes. L’héritage de Bush, père et fils, est plus criard et sans aucun mis à part.

Plusieurs ouvrages ont été publiés aux USA pour décrier les diverses fonctions occupé par Bush qui vient de rendre l’âme. Selon un livre publié en 2010 par l’auteur Russ Baker, il est fortement impliqué dans des opérations secrètes, notamment plus nombreuses quand il était à la tête de la CIA, pour une période moins d’une année du 30 janvier 1976 au 20 janvier 1977.

- J. F. Kennedy : à la mémoire de ses victimes 22 novembre 2013

Le bouquin qui a pour titre "Family of Secrets" qualifie la dynastie Bush comme le gouvernement invisible de l’Amérique. Il cite les relations entre Bush et l’ancien président Richard Nixon, où il affirme qu’elle a conduit au scandale du Watergate et à la démission de Nixon.

Parmi les méfaits de Bush l’infâme discours prononcé en 1991 sur le "Nouvel ordre mondial". Ce qui est de l’avis de nombreuses analystes, le point marquant le début du plan PNAC, également connu sous le nom de Projet pour un nouveau siècle américain où il est imposé au Monde le supposé leadership mondial des États-Unis.

En 1999, l’ancien général de brigade Russell S. Bowen a publié lui aussi un livre intitulé « La déception immaculée - La famille Bush du crime exposée ». Dans ce livre, le général Bowen détaille le rôle présumé du gouvernement dans la dissimulation du rôle de Bush dans l’assassinat de John F. Kennedy. C’est l’un des écrits le plus recommandé sur HW Bush.

L’année dernière, au plus fort du mouvement #MeToo, au moins cinq femmes ont affirmé avoir été agressées par l’ancien président. Dans le Time Magazine, une femme nommée Roslyn Corrigan a affirmé que Bush l’avait agressée sexuellement en 2003, alors qu’elle n’avait que 16 ans. 5 autres femmes ont accusé Bush d’agression sexuelle. L’une du Michigan a affirmé qu’il l’avait pelotée en 1992, lors d’une campagne électorale. L’actrice Heather Lind a également déclaré, dans un message Instagram, maintenant supprimé, que Bush l’a tâtée lors d’une séance de photos en 2014.

Anniversaire de ses 85 ans. Célébré avec un saut en tandem avec l’équipe de parachutistes Golden Knight de l’armée à Kennebunkport, dans le Maryland. Il a répété l’exploit à son 90e anniversaire. Credit United States Army Parachute Team

Répondre à cet article