POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • A Ghardaïa, la responsabilité de Bouteflika est démotivée.

    7 juillet 2015, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Alors que Bouteflika jure de terminer son 4ème mandat et en dépit même de sa reconnaissance de ses difficultés physiques ou médicales, lors de son message du 5 juillet 2015, Ghardaïa renoue avec une violence qui depuis déjà quelques années fait d’ignobles malheurs. Les commissions que le régime algérien met en place et déclare vouloir faire face aux clivages ethniques naissants, semblent davantage aller vers l’inconnu. Alors que la maîtrise sécuritaire et la protection de l’administré, qui se demande (...)