POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Les Etats-Unis installent des escadrons d’avions d’assaut à la frontière d’Iran.



Téhéran dit que la riposte sera puissante et destructive.


mercredi 27 novembre 2019
par Azouz Benhocine


Ecouter l’article. Dernièrement l’Iran a, dans ce qui est la latence d’un conflit probant au Moyen-Orient, annoncé qu’il riposterait avec force contre ses ennemis dont Israël, l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis. L’avertissement a été émis, alors que la répression a frappé le peuple, pour juguler, dans un bain de sang, les manifestations causées par une hausse du prix du pétrole.

Voir en ligne : Notre dossier Iran et USA

Les Mollahs sont bien acculés dans la région où ils comptent gagner une hégémonie, sans apporter aucunement une vision de paix. Alors que sur le plan interne, la contestation du pouvoir obscurantiste ne cesse de monter. Les occasions, comme les décisions à impact social, qui se présentent constituent des raisons pour exprimer sa révolte. Alors la vengeance des dirigeants est des plus féroces.

- La répression s’abat sur les manifestants pour le prix de l’essence en Iran. 19 novembre 2019

- Tous les ingrédients de la guerre américaine en Iran sont assemblés, ça va tanguer ! mercredi 15 mai 2019

A 225 km des côtes iraniennes, la base aérienne Al-Dhafra, située à 30 km au sud d’Abou Dabi, aux Émirats arabes unis, a reçu, il y a deux semaines, deux escadrons de la dernière génération du F-35. Les unités les 388e FW et le 419e FW qui étaient basés aux Etats-Unis, ont pris position à la place d’autres bataillons.

Des F-22 Raptors plus lourds ainsi que des F-15E Strike Eagles et B-52H Stratofortress sont basés au Qatar. La variante classique de cet avion a une capacité opérationnelle combinant des capacités furtives et est équipé de la dernière technologie en matière d’armes, alors que les nouvelles versions ont augmenté la force de frappe.

Sur le plan humain, uniquement en Arabie Saoudite où stationnent le grand nombre de soldats américain, susceptible aussi d’intervenir physiquement, par moins de 3 000 membres y sont actuellement. Ils disposent de sophistiqués systèmes de défense anti-aérienne, dont l’utilité n’a pas encore démontré son efficacité.

- Un conclave secret regroupe le corps QODS d’Iran et les Frères Musulmans. 18 novembre 2019

- Comment les Européens comptent contourner l’embargo américain visant l’Iran ? 1er février 2019

La nouvelle combinaison des F-35 et les B-52, donne une capacité de se munir d’armements suffisamment lourds pour neutraliser et détruire la plupart des cibles terrestres. L’armée de l’air américain a mené en mai un test prolifique des pénétrateurs de munitions gigantesques GBU-57, en mesure d’atteindre des installations plus fortement renforcées, car il est dit que l’uranium iranien est traité en sous-sol.

Nous avons déjà publié un sujet sur l’approche qu’une éventuelle guerre américaine contre l’Iran a ses conditions réunies. Trump a dernièrement présenté une idée qu’il ne souhaite pas de conflit. Mais au sein du Pentagone a un autre message, en déployant de nouveaux escadrons des forces aériennes.

En même les forces comme l’industrie militaire, optent pour une autre stratégie et désirent faire usage de l’aviation pointe. Notamment quand les alliés régionaux poussent aux adversités et appellent à des mesures contre des actions de Téhéran, comme en Syrie ou au Liban, la réponse se fait attendre...

Répondre à cet article