POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > USA > Le parti démocrate des USA se vide des blancs quand se ruent les (...)

Le parti démocrate des USA se vide des blancs quand se ruent les latinos.

L’influence démographique dans une société qui transmet son conservatisme !

vendredi 25 octobre 2019, par Azouz Benhocine

Ecouter l’article.

Le passage de Barack Obama à la tête des Etats-Unis a marqué le sein du parti démocrate. Le nombre de blancs diminue. Pour l’élection prochaine au niveau de l’institution de la Maison Blanche, des recherches et sondages sont réalisés. Donald Trump sera bien réélu, au regard de la réussite économique. Alors que l’enthousiasme qui a été accumulé lors du second mandat d’Obama s’estompe. La diversité ethnique a gagné du terrain, mais elle voit partir les blancs du parti du 1er président noir.

La grande décantation politique des électeurs aux Etats-Unis a commencé lors des années 50, quand les populations afro-américaines ont commencé à voter pour les démocrates. En réplique, massivement les blancs et quelque leurs confessions, se sont tournés vers les républicains. Puis il y a diverses évolutions, regardons la toute-dernière qui a trait à la relation des médias à leur audimat.

A la lumière de cette expérience qui s’est accélérée lors des années 60 et 70, une nouvelle donne est apparue depuis le nouveau millénaire et prend de l’ampleur en 2019. La nouvelle phase de réalignement racial dans le système politique américain, est expliquée dans une étude scientifique (lire ICI), dit que l’enjeu sont les populations latinos. Et le rapport qu’ont les médias à cette catégorie.

- Une grève, de 50 000 salariés aux USA qui a duré 1 mois, imperceptible
18 octobre 2019

En effet, au sein du parti démocrate, il y a eu d’abord cette hémorragie qui, après des décennies, n’a jamais été vraiment publiquement constatée par les analystes. Actuellement la tendance que les latinos sont encore plus nombreux, notamment au sein du parti démocrate. Alors les adhérents blancs prennent la poudre d’escampette ou sont moins enclins à la diversité.

Certaines populations présentes aux Etats-Unis ne sont toujours pas tolérées par les catégories dominantes, à savoir parmi les élites à dominante blanche. Ce n’est guère comme essaient de nous le faire croire les mauvaises langues qui relèvent que le communautarisme est accepté. Si on crée des produits médiatiques spécialement aux latinos et au afro-américains, c’est pour mieux les écarter.

Alors qu’il y a une nouvelle répercussion sur la classe politique, avec le changement de la population comme dans certains Etats où il y a plus d’originaires des pays sud-américains, les messages médiatiques changent. Les prismes de l’immigration ou bien de la guerre commerciale sont traités encore dans les médias américains, avec le penchant des latinos tant que le voisinage est le Mexique.

- Pour la 1ère fois, une majorité de la jeunesse américaine favorable au socialisme
mercredi 17 juillet 2019

Dans une généralité quasi répandue dans les médias, il y a plus d’usage de la langue espagnole et des sujets bien spécifiques pour les sud-américains, d’après l’étude. Cette manière qui semble inclusive a plus le caractère d’être du marketing, mais l’évolution démographique engage les nouveaux paramètres de la réalité des composantes humaines.

Le parti démocrate est pris dans une spirale que les priorités politiques ne gouvernent pas, par à la priorité des regards sur la composante aussi bien des rangs que des électeurs. Les auteurs de l’étude sont formels : le nombre de démocrates blancs par rapport aux latino-américains continue à diminuer, donc les politiciens s’intéressent davantage donc à ces communautés diverses.

En 2017, les Blancs représentaient 59% de tous les électeurs inscrits, qu’ils soient démocrates ou d’appartenance démocratique, contre 75% en 1997. En même temps En 2017, 39% des électeurs démocrates étaient noirs, latinos, asiatiques ou d’une autre race ou d’une autre ethnie, en hausse de 15 points de pourcentage au cours de la même période.

Vous pouvez consulter, une autre étude du PEW RESEARCH CENTER, source aussi de cet article : ICI.


Voir en ligne : Notre dossier : USA Etats-Unis

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don