POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanit > Monde, actualit internationale, politique, relations, diplomatie, affaires trangres > conflits, situation, points chauds, monde, international, efforts, (...) > Les blogueurs redouts pour leurs prsences dans le conflit du Proche-Orient.

Les blogueurs redouts pour leurs prsences dans le conflit du Proche-Orient.

Le cas Randall Travis, de Twitter la protestation mondiale.

lundi 7 septembre 2009, par Djamel Damien Boucheref

Avant dtre expuls, le bloggeur Amricain Randall Travis a t dtenu laroport du Caire, Egypte... Cependant Gaza qu’il voulait visiter, est encore dans sa tourmente, un bloccus inhumain dans le monde injuste...

Un bloggeur trop drangeant sest vu interdire de sjourner en Egypte. Randall Travis voulait se rendre Gaza pour senqurir des stigmates encore fraches et des effets du saccage de Tsahal du dbut de lanne 2009. Visiter ce haut lieu de combat qui a secou lhumanit endbut de l’anne 2009 quoi quon cache de lhorreur et de crimes de guerre, est comme un plerinage des militants, de part le Monde, pris dthique et dgalit.

A son arrive l’aroport international du Caire, le jeune homme de 27 ans a t plac, par les forces de scurit, dans une zone d’attente. Un simple citoyen amricain, du Colorado, comme il y a nombreux travers lAmrique qui soutiennent la cause palestinienne et manifestent pour que le droit international soit respect et les droits dun peuple spoli de son sol soient reconnus. Certainement il a t repr dans lune de ces protestations porte la rue, celle toute petite de fvrier 2009

Fru de technologie et prsent sur la blogosphre, cet indpendant du journalisme citoyen ne risquait pas de passer inaperu. Il est un acteur de la bataille du Net et de lexpression mdiatique. Avant que ses affaires ne lui soient confisques et sa libert de parole suspendue, il avait utilis le SMS. Son tlphone est rest fonctionnel et dans ses mains, il annona lui mme sa premire impression "Je crois que je vais tre interrog" et pendant quatre heures il na cess de couvrir son priple. Ce qui a t largement repris par la magie de Twitter. Puis ces outils lui ont t aussi confisqus, son enqute en direct a t censure.

Ce scandale contre la libert dexpression nest pas le premier, des embarcations et bien une foule de visiteurs dsirant se rendre Gaza ont t empchs dy mettre le pied. La liste est tellement longue, et la place des bloggeurs est plus marque. Internet joue dsormais un rle capital gr ce aux rseaux sociaux, dans la rvlation de la vrit que les mdias classiques narrivent pas relater fidlment.

Wael Abbas - qui gre MisrDigital a pass des heures dans une situation similaire cet t et sest fait confisquer son ordinateur et qui attend encore quil soit restitu.

Lors de la marche de solidarit de Fvrier qui fut brutalement interrompue par la police gyptienne un blogueur allemand-gyptien, Philip Rizk, a t arrt. Il a t dtenu pendant quatre jours, ce qui a provoqu une indignation de la communaut internationale quant au traitement des trangers dans le pays.

L’ambassade amricaine au Caire a t avertie. Un officier a pris toutes les informations au sujet de Randall et lui a tlphon, selon les dires de cet employ de la reprsentation diplomatique, pendant quil tait sous surveillance policire l’aroport. Mais, en ralit, l’ambassade ne fait pas grand-chose, d’aprs les amis de Randall. Alors que ce dernier languissait, l’ambassade lui a dit calmement : "Nous ne pouvons rien faire. Vous devez suivre les rgles", a dclar Randall. Les amis de Randall mobiliss dont Bikya Masr, ont pris contact avec la reprsentation diplomatique des USA, ils ont eu cette rponse faisaient tout ce qu’ils pouvaient et quils parlaient actuellement avec Randall. Mais en ralit, mme un petit doigt na pas boug pour sa relaxation et la permission, sinon son entier droit, de circuler

Hossam al-Hamalawy, un activiste et intellectuel gyptien, sest interrog ce qu’allait faire Obama, au cas o il ferait quelque chose : "Maintenant, nous allons voir ce que Monsieur Oui-We-Can Washington va dire ce sujet." Nombreux amricains se sont remmors les empchements de visiter Gaza.


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.