POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > Avec quelle confiance l’exposition des données personnelles sera transparente (...)

Avec quelle confiance l’exposition des données personnelles sera transparente ?



Si vous songez à vos données importantes, commencez par renforcer les mots de passe


dimanche 3 novembre 2019
par N.E. Tatem


Ecouter l’article. La question des datas est de plus en plus préoccupante pour les utilisateurs, les entreprises et les législateurs. A quoi elles servent et comment vous les avez sécurisées ? Telle est la question posée à la data-science qui évolue pour les outils, notamment d’exiger de les récupérer, les traiter et de les utiliser dans les stratégies de marketing.

Voir en ligne : Notre dossier Datas ou Données

Pour 2020, la question des datas sera lancinante, pour les entreprises qui ont la possibilité de se procurer les données de leurs clients. C’est aussi la prise de conscience des utilisateurs qui améliorent leur propre expérience, de leur faculté à limiter, voire de contrôler, la disponibilité des éléments qui ont trait à leur intimité. Ou bien ceux qui servent de deviner quels sont leurs urgences, leurs besoins, leurs envies, leurs tendances ou leurs natures…

- L’analyse des données manque de compétences, innovation ou formation ? 1er octobre 2019

Au passage d’un client qui expose, par réquisition obligataire, ses principales indications, dont son nom, son numéro de téléphone et d’autres indices comme l’adresse physique ou bien l’e-mail. Il est plus que jamais inspiré de ressentir la confiance, comme dans le produit qu’il convoite. Pour l’époque actuelle, votre stratégie de données est de les mettre l’abri des regards, ce qui est prendre soin.

Des dispositions pour qu’un protocole unique serve pour que les données soient connues des entreprises, alors qu’on songe que c’est un acte citoyen que l’Etat les obtienne pour bien gérer ses administrées. C’est la partie « vie privée » de ses traces qui suscite un débat. Des sphères personnelles à chaque individu servent pour le contrôler d’une manière illégale, alors les craintes.

Déjà pour l’internaute, il est déjà sérieux de maîtriser la sécurisation des « mots de passe », pour sécuriser toutes les expériences de visiteurs de sites Web. Pour ouvrir nombreuses interventions aussi nécessaires que ludiques, sans s’exposer à la prédation des « hackers » (pirates), l’entreprise nécessite pour son efficacité un personnel formé et digne de manipuler tous les relations clients dont les coordonnées bancaires illustrent le point chaud.

- L’IA existe par les datas et optimise leur utilité, alors la confiance de les partager ? mercredi 11 septembre 2019

Cette idée de collecter et d’analyser les données personnelles, disons mieux concernant les gens, tout en protégeant la vie privée des clients, sont initiatives que les entreprises effectuent, pour réussir leur marketing. Elles doivent rester au courant des textes réglementaires et des technologies destinées à la culture des datas.

Les cas fréquents d’appels téléphoniques ou de courriers électroniques surprennent les gens, qui se demandent comment leurs interlocuteurs, souvent des représentants d’entreprises, ont obtenu leurs numéros et adresses ? La vente de données est pratique assez répandue et les législateurs l’inscrivent comme l’un des trafics à bannir en priorité. Mais ce n’est guère simple de parer aux détrousseurs.

Quand Cambridge Analytica s’est des données des inscrits de Facebook, le soupçon envers les applications sur la 1ère plate-forme des réseaux sociaux s’est agrandi. A ce jour aucune idée de ce que ces applications ont pu tirer des comptes des utilisateurs et lesquels sont plus intéressants ? Selon le blog de Facebook, la société a depuis suspendu des dizaines de milliers des activités de ses partenaires proposants des jeux, des calendriers, des blocs de travaux ou autres systèmes répondants.

Répondre à cet article