POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Editorial, opinion, point de vue, déclaration, paix, pertinente, monde, (...) > Des policiers des USA et des personnalités en Europe ouvertement (...)

Des policiers des USA et des personnalités en Europe ouvertement islamophobes



Le réveil d’une vieille croisade pousse à des actes terroristes de personnes qualifiées en armes


samedi 6 juillet 2019
par Hugo Mastréo


Le "CIR", le californien "Centre for Investigative Reporting" (traduire : Centre pour les enquêtes d’investigation), fondé en 1977, peut être considéré comme le plus ancien du journalisme consacré aux révélations et alertes. Cette institution vient de diffusion les contenus qu’elle a glanés sur Internet et dans les plateformes des réseaux sociaux, concernant spécialement l’islamophobie.

Le CIR dénonce la haine que recèle le corps de la police partout aux Etats-Unis. Mais déjà l’agressivité quasi quotidienne, des gardiens de l’ordre, envers les pauvres et les noirs est insoutenable ! Comme beaucoup d’observateurs et d’analystes voient l’éveil du terrorisme de l’extrême-droite notamment en occident, avec des connexions internationales, donc les réactions, comme cet article, se multiplient.

Les gens se demandent aussi comment est-on arrivé là ? Certains des veilleurs sur ce fléau, pensent que la rage envers l’islam est transmise d’un parent qui induit à un enfant, comme le soumettre à un lavage de cerveau, cette haine. Dans un commentaire civil typique publié dans « Infidel Brotherhood Worldwide », tel est le constat incriminant les adultes.

- Le néonazisme contre les musulmans en occident, arrange le sionisme. 25 juin 2019

Si la confusion entre diverses théologies, s’adonnant à l’étude de l’islam, sert aux politicards de tous bords, adeptes et contradicteurs, c’est parce que la même forme de populisme opère l’analogie. La science humaine des connaissances de la dernière grande révélation monolithique, ne fait pas le soin de distinguer au lambda qu’est le projet politique fasciste glané de la fibre sensible des croyants !

Islamistes et islamophobes ne plaisantent pas dans leur confrontation, mais leurs victimes sont souvent du large public des pieux. La majorité des crimes de haine perpétrés aux États-Unis sont motivés par des préjugés religieux et sont antisémites, commis par des blancs suprématistes qui assument leurs actes.

Cependant la bigoterie la plus répandue, notamment dans les réseaux sociaux du Web particulièrement facebook, est l’islamophobie. Elle ne s’embarrasse d’aucune limite. Alors que la plate-forme de Marck Zukkerberg est un espace où les gens ressentent le pouvoir dire des choses qui s’apparente à la défense de leur identité.

- Responsabilité des musulmans, comme au Sri Lanka, pour la haine envers les chrétiens ! 24 avril 2019

Des enquêtes de diverses structures de journalistes ont révélé que des centaines d’agents de la force publique en activité et retraités, de tous les États-Unis, s’adonnent à plusieurs d’activités haineux. Ils sont membres de milices confédérées, anti-islamiques, misogynes ou anti-gouvernementales sur Facebook.

Les groupes islamophobes sont transparents dans leurs intentions et même dans les noms de leurs intervenants ne sont pas cachés, car ils se considèrent défenseurs de leur culture et de leur identité. Au point d’être soupçonné, Facebook nie avoir traité la haine antimusulmans, sous quelque forme que ce soit, différemment des autres formes de discours de haine.

En revanche, ces derniers mois, Facebook a supprimé des groupes liés aux organisations du nationalisme blanc tels que les Proud Boys ou DEATH TO ISLAM UNDERCOVER. Mais la situation est complètement dégénérée, d’autres communautés, pages et collectifs sont créés pour exprimer la même haine contre l’islam et les musulmans américains.

Répondre à cet article