POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanit > Monde, actualit internationale, politique, relations, diplomatie, affaires trangres > commmorations, grandes dates, humanit, ONU, relations, internationale, festivits, f > Responsabilit des musulmans, comme au Sri Lanka, pour la haine envers les chrtiens

Responsabilit des musulmans, comme au Sri Lanka, pour la haine envers les chrtiens !

Pques ou bien le traitement des musulmans en Chine : quelle information remonter en "Une" ?

mercredi 24 avril 2019, par Azouz Benhocine

C’est une victoire si les musulmans tiennent tte aux terroristes que souvent ils croisent dans les cits et lieux divers, comme les mosques frquentes par la population de mme appartenance. Pour ne plus offrir aux islamophobes, tel celui qui s’est attaqu attaqu 2 mosques en Nouvelle-Zlande, il y a quelques semaines, l’occasion et l’argument de passer l’acte, les croyants, en la dernire grande rvlation monolithique, sont responsables de l’pandage de la haine...

Ce genre d’attaques, lors des ftes de P ques, sont frquentes. Pour ne pas nier, d’emble, les ralits qui convertissent la joie en tristesse, citons quelques unes. Voici un panorama succinct des annes passes.

 En 2017, en gypte lors du dimanche des Rameaux, des kamikazes ont assassin 45 personnes dans deux glises coptes.
 Au Pakistan, en 2016, des talibans pakistanais ont vis des chrtiens clbrant P ques dans un parc public, faisant 75 morts.
 Au Nigeria, le dimanche de P ques 2012, un membre de Boko Haram a vis des chrtiens en dehors d’une glise, faisant 38 morts.

Longtemps pour les rgions asiatiques, il est rapport une guerre contre lislam comme en Chine. Les journalistes sont acculs pour crire sur le sujet du Xinjiang , alors que les mosques renferment des fanatiques prts mourir, en liminant dautres dieux. Clairement, au Moyen-Orient aux rgions dAsie et dAfrique, il existe galement une guerre contre les chrtiens.

LEI (Etat Islamique, Daseh ou ISIS), sinon ce qui reste derrire les sites dInternet qui revendiquent habituellement les coups terroristes, sarrogent le parrainage officiel de ces crimes. Personne nest encore capable de dterminer la responsabilit des explosions, cependant les autorits sri-lankaises montrent du doigt un groupe jihadiste local, peu connu, appel National Thowheed Jamath (groupe national dunion).

359 personnes tues dans une srie dattentats simultans au Sri Lanka, dimanche 21 avril. Une manire de massacres massifs comme les excutent les islamistes, depuis la crise syrienne. Et les frappes opres en Inde, qui se sont tals pendant plusieurs du 26 au 29 novembre 2008, attribues un groupe salafo-Djihadiste pakistanais Lashkar e-Taiba.

Comme par rayonnement dune conviction probit thologique, la propagation ne se limite Daesh seulement. Mais la nbuleuse qui a la qualit de sinnocenter sur des p turages haineux, se cohorte dans des lieux culte et peut, tout moment et nimporte o, semer sa terreur !

Le ministre de la Dfense du pays appel Rpublique dmocratique socialiste du Sri Lanka , a dclar ce mercredi lors de son oblige confrence de presse que neuf kamikazes taient impliqus dans les attaques de dimanche. Ils appartiennent tous des familles de la classe moyenne.

La minorit musulmane, dont beaucoup se disent tre communistes, s’attend des ractions hostiles, comme dans d’autres pays d’Asie.


Les terroristes sont originaires de diffrentes rgions du pays, tous des musulmans et certains connus ou remarqus comme proches des milieux radicaliss. Ils sont "bien duques" et quelques-uns ont mme tudi ltranger, comme au Royaume-Uni, selon diverses sources locales et internationales.

Le coup est tellement infernal que plusieurs chancelleries internationales et les institutions locales se concertent sur labsence de prvention. La dfaillance, du renseignement et du manque dinformations pour empcher ce carnage, est loquente.

Beaucoup de Sri-lankais se disent athes, selon des recensements de 2011. Les musulmans, presque ont tous la minorit tamoule. Ils sont moins de 10% de la population et nombreux sannoncent communistes. Alors que les hindous sont apparemment 12%, mais plus nombreux de non-pratiquants. Et les chrtiens, pour la plupart catholiques, 6,2 %.

De sa diversit religieuse, culturelle et linguistique marque, le Sri Lanka a deux langues officielles reconnues par la Constitution galit, le cingalais et le tamoul. Aprs les frappes, une dsolation sest abattue partout avec une rumeur qui disait que dautres bombes sont encore poses, alors que la communaut musulmane redoute des actes de vengeance.


Voir en ligne : Notre dossier Terrorisme

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.