POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Benzema devient indicateur sur l’influence de l’extrême-droite en France



Combien de tels sentiments sont-ils tus avec la schizophrénie de l’actualité ?


vendredi 3 juin 2016
par jaco


Benzema n’a pas été avec le dos rond, lisse et brillant de la cuillère. Il s’y est miroité, en répondant à une question, posée par « Marca », sur sa non-sélection parmi l’équipe de France. Une participation qui peut faire culminer sa carrière. A 30 ans, il a brisé son silence et avoua son sentiment. Malgré les statistiques des fameuses discriminations, dont celle à l’embauche qui est publiquement étayée par les chiffres de l’accès au logement, le réflexe instinctif des réactions, aux dires du sportif, est le reniement unanime. La forme macérée de l’indigénat, que ressent ce ressortissant de quartier populaire devenu star des stades, est-elle supposée ?

Voir en ligne : Notre dossier : FRANCE

Le sélectionneur Didier Deschamps aurai obéi aux recommandations de la catégorie de français qui rebutent de croiser un Maghrébin, particulièrement quand il est typé de ses patronymes, selon le joueur. Une bombe rhétorique qui a secoué la bienséante classe politique hexagonale. Elle immortalise un contexte où interfèrent différents faits qui rééditent un visible nationalisme qui a pour argument l’identité sécularisée.


- Décryptage d’un nouveau mouvement antiraciste en France 3 novembre 2015

Lilian Thuram et Eric Cantona, comme anciens joueurs ayant la communication facilitée avec l’influence de leurs interventions, se divisent. Le premier dit « Il oublie qu’il n’a pas été sélectionné en raison de la question Valbuena. Voilà l’origine. » Est-ce juste ? Il justifie qu’il y a des africains dans la formation française. Mais l’affaire fait la différence, elle concerne un berbère d’origine maghrébine !

La double appartenance et les nuances !

Le second, Cantona est certainement celui qui a cosigné la charge contre l’extrême-droite française. Expliquer maintenant l’affaire dite de la sexe-tape et du chantage, sur laquelle la justice se montre aussi latente, en est le blocage factice. A propos de Deschamps qui le poursuit en justice, l’ancien attaquant de Leeds et Manchester United ironise : « Ce sera la première fois qu’il se déplace d’une position défensive dans une attaque d’un... il va savoir s’il est facile ? »


- Il y a 30 ans, une manifestation de plus 40 jours en France 19 février 2013,

Les politiciens français ne supportent pas guère et aussi les colères de #NuitDebout ou bien du mouvement social, révolté pour remise en cause d’acquis sociaux par la réforme du code du travail. Ils se sont magistralement alignés derrière les thèses de la droite, dont nous vous donnons successivement les interactions verbales des membres de la famille Lepen qui ont l’avenir politique supporté par tous, à l’issue des paroles de Karim Benzema

De la malédiction du colonialisme assumé !

« Je trouve les déclarations scandaleuses » , a déclaré Marine Le Pen, qui a succédé à son père Jean-Marie en tant que leader du Front national en 2011. Ce dernier a rajouté « Je ne suis pas surpris que M. Benzema cache sa méchanceté derrière une violente charge contre le peuple français. » Puis sa nièce Marion - députée - a tweeté mercredi 1er juin que l’attaquant devrait « aller jouer pour son pays » s’il n’est pas content de la situation.


- Double crainte des musulmans de France après les attentats d’un vendredi 13 à Paris 17 novembre 2015

Avec l’atmosphère en France encore fébrile, suite aux récentes attaques terroristes à Paris, ces commentaires ont attiré une réaction cinglante au footballeur et largement partagée par l’ensemble des politiciens. Alors qu’ils sont en grande partie responsables des grandes disparités entre les citoyens qu’ils représentent et dirigent. Selon les origines, la France semblent être à de nouvelles générations de descendants d’émigrés, notamment d’Afrique du Nord.

Le beur émancipé est aussi progressiste, il a un message !

Les responsables français ne se préoccupent pas que l’équipe de France de Football et s’en passent que des talents comme Benzema, Nacery et Ribery, soient obligatoirement pour donner des chances aux victoires. A moins que Valbuena soit du niveau de ces trois, alors que Ribéry a lui-même refusé de faire partie de la sélection du fait de l’ambiance qui lui paraît déplaisante.

Répondre à cet article