POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Religion contre religion : Fetwa saoudienne, église orthodoxe russe et pétition libanaise



Le Wahhabisme sur le front sectaire en islam et le clash avec l’église russe


mardi 20 octobre 2015
par Azouz Benhocine


Au Liban, une pétition en ligne, contre les guerres religieuses, s’adresse au Monde arabe en vertu de la situation de la Syrie. Elle est lancée par des personnalités libanaises après que l’église orthodoxe de Russie ait qualifié de « guerre sainte » l’intervention armée de Moscou au pays de Bashar Al-Assad. Qui, elle à son tour, est une réplique à ce qui a déjà fait l’objet de Fetwa collective appelant au djihad contre la « croisade » russe, promulguée par 55 imams d’Arabie Saoudite.

Voir en ligne : Notre dossier : Syrie

Il est regrettable que toute opposition porteuse d’alternative rassurante n’ait pas encore émergée dans ce chaos qui sert de laboratoire… Pendant le mois de juillet 2015, une réunion de politiciens syriens a été organisée en Egypte, pour dégager une alternative autre que celle abritée au Qatar où siège le semblant de coalition dirigée par des affairistes liés à la droite des USA...


- Syrie : catastrophique guerre civile pour les monuments
- Deux journalistes explorent les rangs d’une faction djihadiste en Syrie

La convergence des opinions religieuses, dans la crise syrienne, est d’une intelligence à faire bondir toutes les ignominies qui guident ce conflit. C’est une tendance identique en Libye, mais elle est considérée moins grave. Puisque située loin de la zone conflictuelle du Moyen-Orient, où le repère de l’Etat hébreu ne se départit point du mixe de plusieurs guerres régionales…

La révolution dont le Monde arabe en avait besoin est passée sous le contrôle d’un terrorisme équivoque. A sa barbarie, adhère l’obscurantisme de l’islam politique le plus primaire et radical qui métamorphose les conflits politiques régionaux (Irak, Yémen et Syrie, auxquels il faut rajouter désormais la Turquie) en guerre sectaire.

Les religieux d’Arabie Saoudite et ceux de Russie se chamaillent sur l’élimination sélective des groupes armés contre le pouvoir de Damas, voilà qu’est proposée, au nom de personnes libanaises, une plateforme pour l’ensemble du Monde arabe. La pétition sortie du pays voisin à la Syrie est l’initiative de deux professeurs d’université, l’ancien ministre Tarek Mitri et l’anatomiste Antoine Courban, ainsi que journaliste Michel Hajji Georgiou.

Peut-être, c’est un appel imperceptible, tel un coup d’épée dans l’eau. Cependant elle a reçu la mention d’appréciation et intéresse plusieurs reprises médiatiques du fait de la clarté du débat qu’elle suscite.

Riyad et ses alliés du monde arabe, via les mouvements rebelles islamiques syriens alimentés par les djihadistes internationaux, voient à travers la présence russe qui soutient à bout de bras le régime de Bachar el-Assad, une volonté expansionniste de Téhéran. Ce qui est aussi une guerre sectaire au sein même de l’islam. Elle est arrosée (arroseur arrosé) d’une réaction de l’église... Quant à l’arbitrage de cette pétition (voir post de Facebook) ci-après), il s’apllique à l’opinion arabe. Beyrouth revit et toujours plus rayonnante !

CAMPAGNE CONTRE L’UTILISATION DE LA RELIGION EN POLITIQUE ET DANS LES GUERRESDans la foulée de la tragédie des...

Posté par Petition Against Religious Wars sur jeudi 15 octobre 2015

Antoine Courban : "Les guerres ne sont ’saintes’ que parce que le religieux est instrumentalisé"

Posté par Petition Against Religious Wars sur samedi 17 octobre 2015

Répondre à cet article