POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


L’hôtel Ninawa ouvert par ISIS a le luxe des seigneurs de la Barbarie



L’appel à une frappe de drone : les djihadistes ont leur Mecque.


jeudi 7 mai 2015
par Hugo Mastréo


Il est tellement simple d’engager des jeunes dans la criminalité terroriste, qu’il suffit d’annoncer que la cité idéale a été créée. Le premier Etat islamo-terroriste a la propagande pour enrôler les jeunes. Le recrutement des « djihadistes » se fait en trompe-l’œil. Est-ce pour dérouter les frappes de l’alliance ? En se mêlant à la population qui sera aussi victime en cas d’intervention, cette propagande reste à élucider.

Voir en ligne : Notre dossier : Daesh - #ISIS - EIIL - Daech

Il est peut-être insidieux de montrer la bonne majorité de musulmans crédules à qui s’adresse « l’Etat Islamique », quand ils croient à un tel mensonge. La réouverture d’une ancienne structure, sous le non l’hôtel International Ninawa, côté avec 5 étoiles dans les normes du tourisme, n’est certainement pas inutile.

Articles sur l’EI (Etat Islamique) :
- Il revient d’une visite des territoires sous contrôle du DAESH
- 100 000 hommes dans les rangs du Daash (EIIL ou ISIS)
- Qui sont les intermédiaires dans la vente du pétrole du Daesh ?

Ici, on ne parle pas de critères internationaux d’accueil de luxe, mais de strict paradis pour les seigneurs de guerre et les égorgeurs du rang de John. Puisque les commentaires se sont emparés de ce sujet, on ne feigne pas de regarder ce que disent des paroles clandestines sorties de la ville de Mossoul où se situe l’ancien « Ninive opraway »

C’est une propagande tellement de piètre qualité, qu’elle suggère que l’Etat proclamé par Abu-Bakr El-Baghdadi fonctionne dans la normalité, voire avec la perfection des règles divines. En déconnexion avec le reste du monde, donc cet hôtel, s’il existerait, il est au service des djihadistes. L’hôtel comprend plus de 200 chambres, une piscine, salle de bal, une salle de gym, restaurant et même un bowling pour certains journalistes.

Les couvertures médiatiques qui se sont penchées sur ce sujet ont recueilli leur matière des réseaux de propagande comme les sites Web directement liés à cette nébuleuse de l’ISIS. Cette dernière a créé un sanctuaire, l’égal de l’Afghanistan avant que les Etats-Unis, qui sont les maîtres premiers à s’être servis de la chaire à canon islamiste pour déloger les communistes et implanter leurs Moudjahidine.

Les comptes Twitter affiliés à ISIS ont fait la promotion d’un événement pour marquer la soirée d’ouverture de l’hôtel, le 1er mai. Tous les musulmans ont été informés qu’ils pouvaient assister gratuitement. Apparemment, il y a eu lieu un regroupement, montré par des images. Le salon grouillant, des gens réunis autour des piscines pendant la journée, des ballons colorés à la porte du complexe et le tout est suivi d’un feu d’artifice dans la soirée.

Répondre à cet article