POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


L’achat des armes au temps du COVID-19 aux USA.



Une population aux intentions de psychologie collective violente.


mardi 7 avril 2020
par Azouz Benhocine


Ecouter l’article. Dans la mémoire littéraire américaine, "La peste écarlate" fait encore une fois son retour au-devant de la pensée sur le COVID-19. Entre roman et nouvelle, avec 70 pages en format poche, ce récit interpelle. Ecrite en 1912 pour relater ce qui reste de la vie en 2073, après une pandémie qui a exterminé l’espèce humaine en 2013, cette anticipation raconte l’ancien monde à des êtres déshérités de toute identité et sans références pour s’imaginer le passé.

Voir en ligne : Notre dossier USA

Les ventes d’armes à feu a fait 2 583 238 unités, pendant seulement mars 2020 aux Etats-Unis. Soit une augmentation d’une année à l’autre de 85,3% par rapport à mars 2019. Vous pouvez lire gratuitement ce court roman dans les contenus offerts par ARGOTHEME, l’éditeur de Populi-Scoop. Parmi un paquet de romans à télécharger gratuitement (ICI), dans une bibliothèque de diverses catégories de publications, sous forme d’e-books, (ICI), vous trouverez, le tout dernier de la liste, car nouvellement hébergé, cette belle nouvelle "La peste écarlate". Ce livre retrace un déchaînement de violence et d’agressions...

- Les armes à feu dans la démocratie yankee jeudi 10 décembre 2015

Les réactions de la population des Etats-Unis en raison des craintes suscitées par le coronavirus, sont multiples et énigmatiques. L’une des plus étonnantes est en rapport avec les lois laxistes sur le contrôle des armes à feu qui, de déjà leur abondance selon les criminologues, ont provoqué moult violence et des tueries massives. Dans le Monde, leurs conséquences pèsent sur la santé publique.

Image illustrative de l’article La Peste écarlate
Par Inconnuhttp://bookdirtblog.blogspot.com/2013/10/book-review-scarlet-plague-by-jack.html, Domaine public de wikipedia.

En réalité le fléau de l’usage d’armes à feu, en dehors des guerres et conflits, avec des conséquences létales, n’est le propre du pays de l’oncle Sam. Des études, bien documentées, ont été publiées depuis les années 50, concernant plusieurs facettes de cet abyssale problème de société et qui touche plusieurs pays. En Amérique Latine, dans les banlieues occidentales, au Moyen-Orient et en Afrique, cette criminalité est pesante.

Les pays qui ont des extrémistes et des individus haineux sont nombreux. Aux États-Unis, il est beaucoup plus probable que quelqu’un qui est en colère ou dans la détestation puisse sortir une arme à feu et tuer. Car il y a tellement d’armes à feu autour et peu d’obstacles à l’obtention des armes. Rarement le flux des achats d’armes à feu n’a été autant constaté massif et onéreux que lors de la crise sanitaire de 2020.

Si l’esprit yankee se dispute la vedette celui du cow-boy conquérant, sanguinaire et colonialiste massacreur, se pose en même le plus civilisé, il n’en demeure qu’il est celui d’une société où la population carcérale est ample et les violences fréquentes. C’est sous ce prisme américain, de la liberté de s’armer comme s’exprimer, que se distingue les constats sur le phénomène de s’armer en cas de crise.

- Nos articles sur le COVID-19.

L’effet incommensurable des divers lobbies sur les politiques que mènent les Etats-Unis, y compris pour l’interventionnisme à l’étranger, est un sujet qui existe et étudié avec pertinence, mais sans effet de le réduire. Celui qui soutient les armes à portée des citoyens provoque que des gens commettre des actes de violence armée assez facilement, sans perspective de changement.

La question est visionnée dans la confusion par les experts américains qui sont confronté au second amendement constitutionnel qui en fait clairement allusion. Le regard que les armes à feu représentent une proportion importante des causes de décès, de blessures et d’invalidité est perçu du point de vue du monde.

Des lois visant à réglementer les armes à feu ont souvent été vainement adoptées, notamment aux USA où elles ont montré de l’insuffisance dans la réduction des problèmes liés à leur utilisation. Chaque Etat du e l’ensemble d’Amérique du nord a sa propre vision de la question. Les armes à feu font l’objet d’un débat passionné à travers les clivages politiques, idéologiques et culturels ainsi que parmi les chercheurs.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.

Répondre à cet article