POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connotation de haine et désinformation dans le Coronavirus.



L’OMS obligée de démentir que l’ail guérisse la grippe en général.


vendredi 14 février 2020
par Hugo Mastréo


Ecouter l’article. L’OMS a décidé de rebaptiser la grippe qui a frappé en Chine dès le début de l’année 2020, là il fallait dresser un état des « fake news » qui se sont propagés dès le début de la crise sanitaire. De « coronavirus » à « Covid-19 », le substantif désigne une grande famille de virus à l’origine de maladies se manifestant en rhume à de plus graves pathologies, tels le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) et en septembre 2012 le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV).

Voir en ligne : Notre dossier Chine

La théorie du complot et les contenus de désinformation ont déferlé à propos du coronavirus, ou 2019-nCoV, en dépit d’une prompte réactivité de l’OMS. Bien sûr les réseaux sociaux du Web et les opinions malintentionnées, particulièrement envers la Chine, distillent des spéculations délirantes. Est-ce vraiment le grand et premier danger qui expose toute l’humanité à un malheur ?

- Coronavirus : l’essentiel sur un mystérieux 5 juin 2013

Sources de mentions pour Coronavirus.

Plusieurs coronavirus identifiés par les scientifiques circulent chez des animaux et n’ont pas encore infecté l’homme. Par le passé, des enquêtes détaillées ont démontré que le SARS-CoV était transmis des civettes aux humains et le MERS-CoV est venu des dromadaires. C’est pour cela que les soupçons en Chine suspectent le pangolin d’être le "réservoir", après qu’un marché de fruits de mer « humide » à Wuhan. Donc la vérité ne peut pas être faite avec simplicité.

La course entre de telles « fake news » et les sources fiables continue et n’a pas eu de répit depuis l’apparition de la maladie. Facebook et Twitter se sont engagés à retirer toutes les fausses informations, notamment les vidéos, montrant de la panique, qui ont eu le temps d’être partagées. Mais elle augmente encore répandant des traitements erronés et des explications inexactes.

L’une des sources de la maladie la plus usitée est que le coronavirus se propage via la bière mexicaine appelé « Corona ». Ce qui est vraiment un fait erroné. Par contre, en 2019 le philanthrope Bill Gates avait effectivement prédit, dans un documentaire Netflix, qu’une pandémie de type coronavirus balayerait la population mondiale. Le magnat de Microsoft a parlé de l’éclatement d’un virus, dans un épisode de la série « Explained » diffusé à la fin de l’année dernière.

Pour une fois, ce coronavirus a suscité une riposte à grande échelle, en matière de diffusion de l’information. Ce qui a poussé à une large réflexion pour faire de même dans d’autres domaines et pour autres sujets. Nombreuses fois, comme lors de l’épidémie du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) la peur et les spéculations sont malheureusement présentes. Les plateformes des réseaux propagent des rumeurs.

- La physiologie traditionnelle chinoise contre le paludisme au Nobel de médecine. mercredi 7 octobre 2015

Littéralement, certains milieux des médias ont appris depuis ces derniers mois à vérifier les faits, avant d’en rendre public ce qui devait être divulgué. Ce sont aussi les moments où les gens se tournent vers les remèdes traditionnels, comme la consommation de l’ail ou bien d’autres produits. Ce qui est compréhensible. Mais l’effet curatif est limité. Les soins de santé et les conseils scientifiquement fondés, l’assurance vient des vérifications.

Cette période de panique mondiale augmente le danger pour la santé que la diminue. Les utilisateurs de médias sociaux trouvent des moyens de faire preuve de créativité à ce sujet. L’ingéniosité s’est manifestée amplement avec l’encouragement de la médecine alternative. Pour guérir le nouveau coronavirus, il est souvent suggéré l’utilisation de l’huile de sésame et l’eau où a été bouilli de l’ail.

Quelques autres citations de l’esprit du complot.
- Le coronavirus est une bio-arme chinoise contre les États-Unis.
- Ou bien le contraire, le coronavirus est une bio-arme américaine contre la Chine.
- Le coronavirus est un VIH aéroporté qui tient de la mondialisation.
- Le coronavirus est une opération pour l’argent, entendre des labos pharmaceutiques et autres industries.

Répondre à cet article