POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


France : la colère périphérique végète autrement !



Un garde-fou de la république pour des valeurs jacobines (*)


jeudi 30 janvier 2014
par Hugo Mastréo


Accusée d’être "un rassemblement de tarés" qui ont la haine des juifs, des homosexuels et des femmes, telle est l’appréciation de la marche de la "Journée de Colère" anti-Hollande ! Elle a regroupé des mouvements hétérogènes qui revendiquent la liberté d’expression à Dieudonné, dont la quenelle est censurée au nom de l’Etat de droit ! Et pas seulement eux.

Outre-Atlantique où François Hollande s’y rend prochainement, on se passionne de morale mais aussi de l’idée de famille que doit avoir le profil du présidentiable. Son scooter, son casque et ses concubines n’ont plus le strapontin de 1ère dame.

Une histoire de nanas et sentimentale, intuitive sur des mœurs... Mais en réalité le président français sera questionné sur ses échecs du chômage galopant et des tas d’autres crises...

Elle a éclipsé la manifestation où les organisateurs annoncent 120 000 participants et les autorités 17 000 français que rien ne pouvait les placer du même côté de la barricade. Et où le « beur », copain de Dieudonné, s’est, encore une fois, retrouvé du côté droit où pullulent des opinions d’un nationalisme sans nom !

Mais l’enchaînement du désamiantage de la société française, d’un antisémitisme béat et incapable de s’inscrire en dehors du racisme, continue. Chez l’humoriste M’Bala M’Bala des perquisitions...

Cependant aussi, se déclenche une inquiétude à propos d’une expérimentation pédagogique, qui n’est pas seule venue présider ses circonstances de polémiques et de confrontations.

Dans nombreuses écoles des parents récusent les programmes pédagogiques et la justice se réhabilite en appliquant l’exécution des arriérés de l’humoriste controversé !

L’affabulation de la « théorie des genres » (*), une autre manipulation de la colère.

L’entourage de Dieudonné vibre à la contestation, alors que la justice rallonge son emprise aux personnes qui le soutiennent. Si l’autre radical Alain Soral échappe maintenant aux présomptions de culpabilité, les protestations qu’il soutient, ne s’éloignent pas de la radicalité.

Comme lors des manifestations contre le « mariage pour tous », après lesquelles Frigide Barjo a été délogé de son habitation, la radicalité avance. Le dessinateur Noël Gérard, plus connu sous le pseudo de "Joe le Corbeau" et proche du controversé #Dieudo , a été mis en examen, mercredi 29 janvier. Lui pour diffusion d’une photo montrant individu effectuant le fameux geste, la Quenelle, devant l’école juive Ozar Hatorah de Toulouse.

Peillon, ministre de l'éducation Au niveau de 600 écoles françaises, sur plusieurs milliers de tous les cycles, "l’ABCD de l’égalité", consacré à la parité Homme-Femme, a été expérimenté depuis la rentrée. Depuis, il y a un trimestre, l’idée a été remarquée comme un appel aux tolérances.

Mais une centaine d’écoles des académies concernées ont répondu à des rumeurs envoyées pour la mobilisation d’un "Retrait de l’école". A sa seconde édition, un 1er retrait pendant décembre n’a pas eu d’écho. Cette action incite les parents à boycotter, une seul journée par mois, l’école. Elle est nourrie par un tas de mensonges propices à la manipulation, mais surtout le contexte s’y prête : une censure faite au nom de la république.

Vincent Peillon a annoncé lundi, 27 janvier, que les professeurs seraient à l’avenir mieux formés et dotés de moyens pédagogiques renforcés pour enseigner l’histoire de la Shoah, sujet sensible dans les écoles (Propos (c) : Afp). Et le lendemain éclate la rumeur et la colère des parents a organisée le « Jour de Retrait de l’Ecole », est-ce une riposte ou une coïncidence ?

Entretemps, la loi sur l’avortement de 1975 a été amendée, avec la suppression de la notion de détresse. Alors que le 19 la manifestation anti-IVG exaltait le modèle espagnol dont le gouvernement compte interdire l’interruption volontaire de grossesse.

(*) Jacobinisme

(*) Club des Jacobins

(*) « Théorie des genres »  : chose qui n’a jamais existé dans les études sociales et pédagogiques.

Répondre à cet article