POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Editorial, opinion, point de vue, déclaration, paix, pertinente, monde, (...) > Le journalisme de Wikileaks, face aux médias corporatistes devenu biens des (...)

Le journalisme de Wikileaks, face aux médias corporatistes devenu biens des riches.



Les Etats-Unis ont créé des blacks listes pour les dénonciateurs de leurs crimes et responsables.


mercredi 22 mai 2019
par N.E. Tatem


L’affaire de Julian Assange est un modèle de journalisme qui ne s’embarrasse d’aucune entrave pour divulguer des réalités très pesantes. Les informations fournies en primauté, c’est-à-dire avant tous les autres diffuseurs, viennent comme inventer une actualité de fond. Elle sera débattue et reproduite. Wikileaks a servi, d’ailleurs tel le lanceur d’alertes, comme source d’informations à de grands titres.

Voir en ligne : Notre dossier WIKILEAKS

Mais depuis son apparition, le site du collectif australien de Wikileaks, les choses ont changé et ne sont pas restées toutes blanches ou bien toutes noires. Au stade où nous en sommes où le reniement de cet informaticien et journaliste par les traditionnels médias plus corporatistes que solidaires. Personne ne peut redire assez sur le cas d’Assange…

- Arrestation de Julian Assange à Londres, le précurseur du journalisme d’alertes 11 avril 2019

L’avocat d’Assange, Aitor Martinez, a déclaré dans un communiqué : « L’Équateur commet une violation flagrante des normes les plus élémentaires de l’institution de l’asile en remettant tous les effets personnels de l’asile au pays dont il était protégé aux États-Unis. » Il rajoute que « C’est totalement sans précédent dans l’histoire de l’asile. »

Parmi les reproches de la défense de Julian Assange, les affaires personnelles ont été remises par l’Equateur à la justice américaine. Chose qui n’est complètement vérifiée, ni démentie. Mais réellement l’un des méfaits qui questionne sur le revirement de l’ancien pays d’accueil et jusqu’où peut aller cette affaire ?

La demande d’extradition sera examinée par un tribunal britannique le 12 juin. Actuellement, les procureurs suédois attendent le 3 juin, date du procès pour l’extradition d’Assange vers leur pays, par opposition aux États-Unis. Le délai de prescription pour l’une des allégations de viol à son encontre a expiré en 2015, qui a motivé leur demande. Tout simplement elle a été abandonnée à l’époque, alors qu’il se trouvait caché à l’ambassade de Londres.

Les États-Unis cherchent son extradition d’Assange du Royaume-Uni, en raison de son rôle présumé dans la divulgation, par Wikileaks en 2010, de documents confidentiels de l’armée et des instances diplomatiques américaines. Pour un journaliste qui mérite son titre, il faut déjà trouver des informations de valeurs et de les rendre publiques.

- wikileaks avertit sur 140 choses que les journalistes ne devraient pas dire à propos d’Assange 9 janvier 2019

Il fait face à une accusation de complot en vue d’intrusion informatique, soit de piratage, concernant dont sont victimes États-Unis. Il lui est reproché d’avoir participé à l’une des plus importantes fuites de secrets d’un gouvernement qui défend sa géostratégie qui répand des malheurs dans le Monde. Ce qui pourrait entraîner une peine sans nul doute extrême.

Mais encore plus grave, souvent les faits, concernant cet illustre communicateur du temps de la presse numérique, cités par celle dépendante des entités agressives et de l’argent, lui sont hostiles et surtout déformés. C’est devenu primordial que le rôle des journalistes indépendants ou des médias alternatifs, comme Populi-Scoop, soit également crucialement important pour identifier et diffuser la vérité.

Avant la chute du mur de Berlin, l’idéologie en offensive disait aux journalistes d’être impartiaux. Et en même temps la CIA finançait les titres de la presse dans le monde qui sont contre toutes les formes de socialisme. L’époque était de la propagande de la guerre en Afghanistan prolongeant les méthodes de celle du Vietnam ou bien du blocus, encore effectif, contre Cuba.

- Embarrassante révélation de Wikileaks sur la hausse de la fiscalité diesel en France 26 décembre 2018

Il fallait aussi pousser à la création d’associations qui préconisent la liberté d’expression. Les conflits comme les éternels du Proche-Orient ou des régions d’influence comme en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud, tombés complètement dans des campagnes de justification de l’anticommunisme. Qui lui est la vertu considérée solution à ceux ayant pris partie des colonisés et étaient considérés satellites de l’Union soviétique.

Aucun journaliste, à ce jour, ne peut se déclarer de gauche sans subir les précipitées agressions des entreprises qui donnent les revenus de publicités et parrainent les missions des politiciens véreux pour présider les grandes nations. Les Etats-Unis en sont toujours le modèle et porte avec fierté la déflagration du mur en Allemagne, le 9 novembre 1989.

Les faits qu’il faut disséquer visent à présenter Julian Assange comme un méchant. Bien des inexactitudes dans nombreux reportages sur ce qu’il a fait en tant que journaliste, le rôle de Wikileaks, les allégations de "viol" en Suède, son asile à l’ambassade de l’Équateur, la caution libérant des charges et les véritables raisons des ordonnances d’extradition, sont souvent erronés.

Répondre à cet article